More
    More
      Array

      BROTHERHOOD : Final Fantasy XV – Une version anime sympathique

      Après l’annonce du prochain film d’animation Kingsglaive Final Fantasy XV, le jeu proposera également son univers adapté en anime ! Annoncé durant l’Uncovered, BROTHERHOOD : Final Fantasy XV a déjà été dévoilé sur la toile. Plus d’infos dans l’article.


      L’Uncovered qui s’est déroulé il y a tout juste une semaine a laissé bon nombre de bonnes nouvelles dans son sillage. L’excitation retombée, on peut désormais savourer pleinement la Platinum Demo, regarder encore et encore les trailers « Reclaim your Throne », écouter en boucle Stand By Me repris par Florence + The Machine, ou taper du pied en attendant impatiemment Kingsglaive : Final Fantasy XV, le nouveau film d’animation de Square Enix.

      Et le plus, c’est que même nous, côté anime, nous n’avons pas été oubliés puisqu’un anime a été dévoilé. BROTHERHOOD : Final Fantasy XV. Voilà le nom de l’anime tiré du futur jeu FF XV. De quoi nous faire patienter pendant les mois qui nous séparent de la sortie du jeu. Une mise en bouche a été diffusée durant l’Uncovered.





      Et la bonne nouvelle, c’est que le premier épisode de cet anime est déjà disponible sur de multiples plateformes gratuitement ! Des épisodes que vous pourrez retrouver dès leur sortie sur la chaine youtube Final Fantasy XV, en HD.





      BROTHERHOOD : Final Fantasy XV

      Avis sur le premier épisode


      Cet anime est une bonne nouvelle pour les personnes attendant le jeu de pied ferme, tout comme pour celles qui suivent de près le travail de Square Enix ou celle qui apprécient les anime courts. Et potentiellement, ceux d’action. Mais que vaut véritablement l’anime BROTHERHOOD : Final Fantasy XV ?


      La première des choses dont on peut parler, c’est son format. Court et agréable. Car BROTHERHOOD : Final Fantasy XV comptera 5 épisodes disponibles gratuitement sur youtube. 5 épisodes d’environ 12 minutes, diffusés petit à petit avant la sortie du jeu qui aura lieu le 30 septembre 2016. Ce qui nous laisse fortement supposer que nous aurons le droit à un épisode par mois puisqu’ils seront inclus dans l’Ultimate Edition du jeu. A noter que les joueurs ayant précommandé cette édition bénéficieront d’un sixième épisode, exclusif qui ne sera pas disponibles sur la toile. Nul doute qu’après quelques jours, les curieux n’ayant pas acheté le jeu pourront tout de même assouvir leur curiosité.


      1459408889-5131-capture-d-ecran


      BROTHERHOOD : Final Fantasy XV et ses courts épisodes nous proposent d’apprendre à découvrir le quatuor principal du jeu, exclusivement masculin, composé de Noctis, Prompto, Ignis et Gladiolus. Des personnages plutôt attachants, chacun avec des traits de caractère propres. Toutefois, on aurait peut-être aimé découvrir des personnages plus travaillés dans un monde plus vivant. Car si on ne s’attarde que sur le chara-design, on peut être déçu. Surtout après avoir vu pendant des années les personnages sur des images HD dévoilées pour le jeu… Il y avait vraiment de quoi s’attendre à autre chose, même si l’on finit tant bien que mal par s’y habituer. Même si j’avoue que le chara-design de Noctis enfant reste un peu en travers de la gorge.



      final-fantasy-15-director-gets-advice-from-seriescwfd1920-1459390490607_540h

      Côté animation et graphisme, on aurait également aimé voir des images plus poussées. Peut-être qu’en prenant plus de temps pour réaliser l’anime, A-1 Pictures aurait pu monter la barre plus haut. Les couleurs et textures sont ternes et plates (hormis le ketchup assurément) malgré l’univers pourtant riche et varié de Final Fantasy XV.

      Heureusement que l’action et l’intrigue ravivent l’éclat de BROTHERHOOD : Final Fantasy XV. Car hormis les points noirs du design et de l’animation, l’anime contient de bons éléments. Des flashbacks, des scènes qui font sourire, un soupçon de drame et une bonne poignée d’action !  On apprécie également le scénario, qui laisse planer quelques doutes tandis que nous nous élançons aux côtés des quatre compères pour atteindre Lucis. Et pour tous ces éléments, l’anime se révèle sympathique à regarder. Que vous projetiez d’incarner Noctis et ses amis dans Final Fantasy XV ou non d’ailleurs. Côté rythme, on attend avec impatience le second épisode pour jauger, car le premier nous a coupé dans notre élan ! Espérons que la suite de l’anime maintienne au mieux sa cadence, et accélère même ! Car nous n’avons qu’une envie : voir Noctis récupérer le royaume de Lucis de ses propres mains !



      BROTHERHOOD : Final Fantasy XV - Noctis VS Monstre

      Petit bonus côté ambiance, pour la composition musicale. Quand on sait que c’est la talentueuse Yoko Shimomura qui compose l’OST du jeu, on ne peut que s’attendre à du grandiose. Surtout après avoir découvert il y a quelques années déjà le superbe thème Somnus Nemoris ou les titres Gratia Mundi et Omnus Lacrima. Mais dans l’anime, on ne savait véritablement pas à quoi s’attendre… Et la surprise a été plutôt bonne de ce côté aussi. Des OST qui pour le moment, sonnent agréablement à nos oreilles. Même si nous sommes très loin de ce que nos oreilles ont l’habitude d’entendre avec la saga Final Fantasy.


      En somme, un anime prometteur malgré des points noirs. L’anime BROTHERHOOD : Final Fantasy XV va permettre à certains joueurs de patienter un peu plus, à d’autres de s’imprégner d’un univers peut-être encore inconnu. Et d’attirer de potentiels nouveaux joueurs, qui sait. En tout cas, c’est une affaire à suivre de notre côté.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité