More
    More
      Array

      Britney Spears surprend agréablement avec Glory, son 9ème album studio

      Britney Spears a-t-elle encore quelque chose à prouver ? Alors que la native de Louisiane fêtera ses 35 ans en décembre prochain, la question est redondante depuis plusieurs années.

      Pas que la chanteuse soit has been, mais par le parcours hors norme qu’elle a connu depuis son enfance. Le 26 août dernier, sortait son 9ème album studio, Glory. Après l’échec retentissant de Britney Jean, sorti en 2013, tout de même porté par le presque culte Work Bitch dans le microcosme pop, l’étonnement était de rigueur.

      Une carrière hors norme pour Britney Spears

      Car Britney a vendu plus de 100 millions d’albums en un peu moins de 20 ans, gagné des prix à la pelle, parcouru 5 fois le monde avec ses tournées, s’est installée avec succès à Las Vegas depuis 3 ans, a été jurée d’une émission de talents, signé des contrats publicitaires avec les plus grandes marques, généré plus d’1 milliard de dollars avec sa gamme de parfum, a même eu sa propre télé réalité, joué dans un film, et connu l’une des dépressions les plus médiatisées du monde.

      A seulement 34 ans, cela a de quoi interroger sur la suite des choses. Alors qu’attendre de ce 9ème album studio, 18 ans après …Baby One More Time ?

      La surprise était perceptible, lorsque l’on connaît la machine Britney, rythmée de moments époustouflants et de ratés gênants. Si Miss Spears ne vend plus autant qu’à sa grande époque, elle continue d’intéresser et d’intriguer, comme si la pop star phare des années 2000, après tout ce que l’on a pu voir d’elle, était devenue la plus énigmatique des célébrités.

      Un album truffé de tubes à la pelle

      Dans ce nouvel album, Britney se livre peu, et laisse place à ce qu’elle sait faire de mieux : nous faire danser quand bien même l’envie n’y est pas. A travers 17 titres savamment choisis pour proposer un album très solide, Britney évoque l’amour sous toutes ses coutures. Qu’elle soit charmeuse sur Invitation ou carrément aguicheuse sur Slumber Party, de nombreux titres ont clairement été construits comme singles potentiels pour ramener Britney fièrement comme l’une des chanteuses qui domine le monde de la Pop.

      Avec un premier single Make Me en featuring avec le rappeur G-Eazy, qui a connu un succès mitigé, Britney Spears propose un album de qualité qui flirte fièrement sur le terrain qualitatif avec deux albums de sa discographie que sont In the Zone sorti en 2003 et le culte Blackout sorti en 2007, indispensables à tout fan de musique pop.

      Clip du single Make Me (featuring G-Eazy)

      Sur cet opus, finis les titres EDM de l’écurie will.i.am et Max Martin et place à de la soul sur Private Show et What You Need, du ska sur Love Me Down et même à un combo trap-voguing sur le titre le plus réussi de l’album, If I’m Dancing. Britney s’essaye même à l’espagnol sur le très entêtant Change Your Mind (No Séas Cortés) et au français avec un accent catastrophique sur le lunaire et mélodieux Man on the Moon, et le très sexuel Coupure Electrique.

       

      Au final, Britney Spears n’a plus grand chose à prouver, sauf affirmer qu’après 18 ans de carrière, on peut toujours être dans le coup et s’amuser. En même temps, à 34 ans, le contraire serait malheureux !

      Performance aux MTV Video Music Awards 2016

      Britney Spears se produira prochainement aux festivals iHeart Radio à Las Vegas le 24 septembre et à l’Apple Music Festival à Londres le 27 septembre.

       

      1 COMMENTAIRE

      1. Même si elle n’est plus ce qu’elle était avant, je suis quand même contente de voir qu’elle réussi après tout ce qu’elle a vécu à nous surprendre encore… son dernier album est vraiment génial, pas de sons à vous rempre les tympons; pas d’éléctro, une music mature bien assortie avec son age et son image actuelle… dommage qu’elle ne fasse pas la promotion.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité