More
    More
      Array

      BODY, un savoureux alliage entre réalisme et surréalisme

      À l’occasion du Festival de Cinéma Européen des Arcs, les femmes du cinéma sont mises à l’honneur ! En effet, pour lutter contre la sous-représentation des femmes dans le milieu du cinéma qui est encore malheureusement bien présente, Philippe d’Ornano, directeur de la marque de cosmétique Sisley, s’est associé au festival afin de créer un prix « Femme de Cinéma », prix qui existe depuis 2013.

      Chaque année depuis sa création, ce prix récompense une réalisatrice du cinéma indépendant européen. Cette année c’est une réalisatrice de Cracovie qui est sélectionnée. Elle s’appelle Malgorzata Szumowska, elle est déterminée et fait partie d’une minorité de femmes réalisatrices en Pologne. Elle a notamment réalisé « Elles » avec Juliette Binoche, film tourné en France en 2012 diffusé dans 40 pays. Ensuite, Malgorzata réalise « Aime et fais ce que tu veux », film qui a remporté le Teddy Award au Festival du Film de Berlin

      Aujourd’hui, avec son dernier projet : BODY, elle obtient l’Ours d’Argent du Meilleur Réalisateur au 65ème Festival du Film de Berlin ! Il ne faut pas oublier que seulement deux femmes ont reçu le prix de la mise en scène à la Berlinale et seule une réalisatrice a un jour reçu la Palme d’Or à Cannes, ce prix est donc un immense honneur pour Malgorzata et pour le travail des femmes en général dans l’industrie du cinéma.

      BODY, c’est un film entre humour noir et drame surréaliste. Il traite des sujets du deuil, de l’anorexie, de la famille et des liens qu’on tisse au cours de sa vie et l’intimité, intimité du corps et des rapports humains. Film tourné en Pologne qui retrace l’histoire d’un père et sa fille. Le thème du rapport au corps est déjà très présent dans son film « Elles » , c’est un sujet fort et d’autant plus lorsqu’il est traité par une femme. Comment aborder son corps, comment faire face à ses limites, comment notre corps est parfois capable d’exprimer ce qu’on ne peut avouer à son esprit…

      Ce film, qui mêle l’absurde, le fantastique à des réalités dérangeantes, ne peut laisser indifférent. C’est un savoureux alliage entre réalisme et surréalisme, et Malgorzata ne manque pas de conserver une touche d’humour très présente qui permet aussi de prendre le recul nécessaire face à ce qu’on n’a pas toujours la force de voir.

      C’est un sacré tour de force qu’elle réalise en traitant de sujets aussi délicats avec tant de subtilité, et il faut bien le dire, il n’y a qu’une femme pour le faire aussi bien ! Une femme, une réalisatrice à suivre de près, et si vous ne l’avez pas encore fait, je vous conseille vivement de regarder « Elles » !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.