More
    More
      Array

      « Blockbuster » par Le Collectif Mensuel

       « Blockbuster »,  par Le Collectif Mensuel et l’auteur Nicolas Ancion, comme son nom ne l’indique pas est une fiction où le peuple décide de mener la riposte

       

      JustFocus a assisté à une représentation au Théâtre 71.

      Inauguré en 1971, il obtenu le label scène nationale en 1992. Cela peut paraître anodin, mais cela ne l’est pas. Le label étant gage d’un théâtre à la fois lieu de production et de diffusion de la création contemporaine dans le domaine du spectacle vivant.

      blockbuster-71

      Revenons à nos moutons de panurge.

      Après L’homme qui valait 35 milliards, le Collectif Mensuel et Nicolas Ancion renouvellent leur collaboration en nous proposant Blockbuster, pièce/film parodique réalisée à partir de 1400 extraits tirés de 160 films hollywoodiens.

      Récapitulons, Blockbuster propose un savant mélange de théâtre et de cinéma et s’en prend avec humour aux superproductions américaines des années 1980 à nos jours pendant 1h20.

      Sur l’écran défile un  » mashup « . On a vraiment l’illusion que le son vient de l’image. Les 3 comédiens et 2 musiciens suivent sur scène l’action en y prêtant leurs propres voix et discours, alternant doublages, musiques et bruitages en synchronisation parfaite à la manière du Grand Détournement de Michel Hazanavicius.

      Cette pièce/film librement inspirée de la crise, des plans d’austérité et des acquis sociaux toujours plus menacés, est un spectacle enivrant au scénario inédit.

      Mortier, le patron des patrons, est dans un embarras extrême : le gouvernement envisage d’instaurer une taxe sur les très hauts revenus. Inconcevable ! Dans le même temps, la journaliste d’investigation Corinne Lagneau rédige un article sur les entreprises richissimes qui éludent leurs impôts via des sociétés offshores. La veille de la parution, l’article est censuré et la journaliste limogée. S’en suit une riposte virulente qui enflamme les réseaux sociaux, incite les citoyens à la rébellion. Mortier doit désamorcer au plus vite cette insurrection populaire…

      Avec Julia Roberts, Michael Douglas ou Brad Pitt en héros, ils façonnent avec ce montage un théâtre politique à la critique acerbe. Le détournement des dialogues est percutant. Le sens de ces grosses productions est complètement détourné.

      Hollywood, c’est l’idéologie capitaliste, le Collectif Mensuel tout le contraire.

      Tous les codes des blockbusters sont là, des gentils, des méchants, des courses de voitures effrénées, des pistolets, des gros booms et du drama en veux-tu en voilà. L’humour se conçoit comme un instrument de contestation. Libérateur !

      Et puis on rit beaucoup, on n’en sort pas prêt à prendre les armes, c’est une fable, mais on sort joyeux et avec l’envie de se mobiliser. Courez-y ! blockbuster

      Blockbuster
      Ecriture: Nicolas Ancion/Collectif Mensuel
      Librement inspiré d’Invisibles et remuants (Ed. MaelstÖm reEvolution)
      Conception et mise en scène: Collectif Mensuel
      Avec: Sandrine Bergot, Quentin Halloy, Baptiste Isaia, Philippe Lecrenier, Renaud Riga
      Vidéo et montage: Juliette Achard
      Scénographie: Claudine Maus
      Création éclairage et direction technique: Manu Deck
      Créateur sonore: Matthew Higuet
      Assistanat: Edith Bertholet
      Coach bruitage: Céline Bernard
      Régie vidéo: Lionel Malherbe
      Photo et graphisme: Goldo

      Tournée :  Cournon d’Auvergne le 9 décembre, Valence les 13 et 14 décembre, Besançon du 14 au 17 mars, Brest le 25 mars, les 11 et 12 avril à Chambéry, etc.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.