More
    More
      Array

      Black Roots et Aba Shanti, les tempêtes Roots And Culture au Black Summer Festival

      Nous attendions ce samedi 18 juillet avec impatience. Une soirée exceptionnelle avait en effet lieu à l’occasion du Blak Summer Festival se déroulant en ce moment (et ce jusqu’au 26 juillet) au Cabaret Sauvage. Cette soirée intitulée « Paris Dub Culture #3 » était la troisième soirée organisée par le Cabaret Sauvage en l’honneur du Paris Dub Club, ayant eu lieu au début des années 2000, considéré comme « pionnier du genre dans la capitale ».
      C’est donc en l’honneur de ce genre musical que nous avons dansé cette nuit là.

      Black Roots au Black Summer Festival ce samedi 18 juillet
      Black Roots au Black Summer Festival ce samedi 18 juillet

      La soirée était rythmée par deux évènements : le concert du légendaire groupe Black Roots puis le sound system de celui qu’on ne présente plus : Aba Shanti I.
      Nous n’avions jamais vu l’un deux en exercice, en live, et nous avons décidé de nous y rendre à l’aveugle, sans aucun indice de départ.

      Nous ne connaissions pas Black Roots, bien que très connu du public reggae international. Formé en 1979, ce groupe originaire de Jamaïque mais ayant grandi à Bristol est constitué de 8 artistes à la base. Mais nous aurons droit, ce soir là, à une scène comptant en tout et pour tout 11 artistes.

      Le groupe se séparera en 1993, après 10 albums ayant contribué à écrire l’histoire de ces artistes attachés à la culture Roots, à la dénonciation des injustices, à l’exposition de la vie de ghetto au Monde entier et à l’invocation de leur dieu : Jah.
      C’est en 2012 que le groupe se reformera, pour annoncer la sortie de leur album « On The Ground », qu’ils porteront à travers une tournée leur ayant permis de toucher un public français qui s’avère toujours au rendez-vous. Ils reviendront en 2014, avec leur album « Ghetto Feel » leur permettant de rendre hommage à « tous les oubliés du monde ».

      Nous avons donc eu le plaisir de découvrir Black Roots, ce soir là, dans la splendide salle du Cabaret Sauvage, habillée pour l’occasion. La salle était en effet munie de deux écrans latéraux diffusant de vieilles images de studio, de vie de quartier, nous permettant d’apercevoir des légendes tels que Lee Scratch Perry ou Bob Marley. L’ambiance fut vraiment prenante ce soir là…

      Lorsque Black Roots arrive sur scène, le public répond immédiatement présent, comme s’il était soulagé et rempli de joie à l’idée de retrouver ce fameux groupe. Black Roots est enchanté, ravi de retrouver le public français et lui fait savoir. Après 35 ans d’existence, les roots men n’ont rien perdu de leur énergie, de leur plaisir de la scène et de leur amour de la roots music. Ce sont en effet des sonorités outre manche que nous avons eu le plaisir de retrouver à travers des basses imposantes, des cuivres enjouées et un accent dub indéniable.

      Black Roots au Black Summer Festival ce samedi 18 juillet
      Black Roots au Black Summer Festival

      Oscillant entre classiques et nouveautés, Black Roots nous a fait traverser son histoire en moins de deux heures, et c’était fantastique. Une telle harmonie au sein du public s’est rarement vue, un tel plaisir partagé fait également partie de ces choses rares que l’on ne peut vivre qu’à travers un spectacle vivant. Black Roots a su nous faire danser, et le son que nous retiendront et qui nous fait encore danser à cette heure sera, sans hésiter, « Juvenile Delinquent » :

      C’est tout excités que nous attendions donc l’arrivée d’Aba Shanti I, prévu à 23h30.
      Aba Shanti, originaire de Londres, est tombé dans le sceau de la dub culture dès son plus jeune âge, porté par son père qui l’initia dès son enfance au Roots and Culture par le biais de son propre sound system. Après avoir fait ses armes aux côtés du célèbre Jah Tubby’s Sound System en tant que MC, Jasmine Joe à l’époque, s’émancipera et deviendra Aba Shanti en créant son propre sound system. Considéré comme l’un des plus grands et influents sound system dub de sa génération, Aba Shanti I est un sound system résidant du Nothing Hill Carnival depuis… 1993 !

      Ce fut donc un honneur immense pour Just Focus, de pouvoir assister à cette représentation intimiste au sein du chapiteau du Cabaret Sauvage.
      Aba Shanti I n’arrive sur scène qu’une heure et demi après l’heure prévue, mais il est tout de suite pardonné grâce à ses mélodies enchantées et qui font du bien. Humble et peut-être persuadé que nous le connaissons, il arrive sur scène l’air de rien, en prenant possession des platines. C’est n’est que 30 minutes plus tard, lorsque le public sera bien présent et réceptif, qu’Aba Shanti se présentera à nous et nous partagera son plaisir de jouer ce soir là, à Paris.

      Aba Shanti I au Black Summer Festival ce samedi 18 juillet
      Aba Shanti I au Black Summer Festival ce samedi 18 juillet

      Aba Shanti ne parle pas, il chante ou laisse cette musique qu’il aime tant, s’exprimer. Véritable chef d’orchestre de son sound system, il sait exactement quand les basses sont nécessaires et quand il faut les envoyer afin de nous faire décoler. Ce sont donc des tunes incroyables, que nous découvrirons cette nuit là. Nous aurons en effet eu la chance de découvrir l’espace d’une nuit, une autre culture, celle du roots, de la dub à la UK, celle des basses précises et piquantes et des mélodies douces et sorties d’un autre temps. Cela a également été une occasion de découvrir des morceaux totalement inconnus, incroyablement bien placés par leur chef d’orchestre, tels que « Jah Vengeance » de Aisha :

      Sous l’orage de ce samedi 18 juillet, les basses d’Aba Shanti I ont raisonné toute la nuit durant.

      C’est ainsi que JustFocus aura vécu le Black Summer Festival : une têmpête de basses, de musicalité, de rencontres et de découvertes. Une tempête de sourires et de danses enjouées, d’émotions et de souvenirs. Alors, vivement l’été prochain.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.