More
    More
      Array

      Black-ish saison 2 : Nul ne prononcera ce mot

      Critique du season premiere de la deuxième saison de Black-ish qui s’attaque de nouveau à un sujet polémique.

      Après la folle soirée des Emmy Awards ce dimanche à Los Angeles, il est temps pour Anthony Anderson de reprendre les affaires. La série Black-ish dans laquelle il incarne le personnage amusant et farfelu de Dre faisait son retour à l’antenne ce mercredi soir aux Etats-Unis. Une nouvelle saison qui a débuté par un épisode haut en couleur.

      Dans cet épisode, l’attention est portée vers Jack qui s’est inscrit dans une compétition de dance à son école. Il va s’illustrer sur le tube Gold Digger signé Kanye West, une chanson où l’on retrouve des nombreuses ‘insultes. Jack va en effet prononcer l’un de ces mots au milieu d’un public majoritairement « blanc. » Un geste qui a fait couler beaucoup d’encre… Si celui-ci ne mesure pas encore la gravité de ses actions compte tenu de son jeune âge, il risque d’être expulsé définitivement de son école. La mission s’annonce donc rude pour les parents qui, malheureusement ont aussi une part de responsabilité dans le comportement de leur fils. Laissé momentanément de côté dans cet épisode, Zoey n’a doit qu’à quelques lignes superficielles sans réel intérêt. Junior, dans la continuité de sa stupidité participe à une mission écologique.

      Mettre tout à plat

      Tout comme lors de la première saison, Black-ish continue à s’attaquer aux sujets épineux et délicats le tout avec une bonne dose d’humour. Si cet épisode n’apporte pas vraiment une réponse convaincante à la grande question que se pose les téléspectateurs sur ce fameux mot tabou dont tout le monde n’a pas le droit de prononcer, il arrive cependant à nous faire réfléchir sur l’essence même des mots en général. Aujourd’hui, on a beaucoup plus tendance à utiliser certains mots dont nous ne maîtrisons pas forcement la signification. Sans passer par quatre chemins, Black-ish révèle ouvertement son ambition d’être la comédie qui s’attaque aux sujets polémiques sans en mettre une couche. Elle nous montre qu’il est tout à fait possible d’en discuter sans crier au scandale. Kenya Barris a un argument de taille pour assurer ses arrières et il se nomme Anthony Anderson. Il fait sans aucun doute que l’acteur récemment nommé aux Emmy Awards 2015 a une grande part de responsabilité dans le succès de cette comédie. Qu’on soit un grand fan ou pas, le charisme dont il fait preuve ne peut que séduire.

      ppp

      L’humour du reste des personnages que nous avons appris à connaître précédemment n’a pas changé d’un poil. Transparent dans la saison 1, Junior affiche peu à peu un visage qui laisse rêveur. Kenya Barris a compris que le meilleur atout de ce personnage réside dans sa capacité à être à la fois naïf et stupide.

      Pour ceux qui ont apprécié la première saison de Black-ish, on ne peut que se régaler devant cet épisode riche en autodérision. Personnages drôles et attachants, humour assumé, rien de mieux que de se détendre devant Black-ish.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité