More
    More
      Array

      Big Flo et Oli : « Pour un Pote », absent de la BO de Brice de Nice 3

      Brice de Nice 3, comédie française très attendue par les fans du roi de la casse, sort ce Mercredi 19 Octobre 2016 dans les salles. Jean Dujardin, allias Brice, a souhaité inviter les rappeurs préférés de ses enfants, Big Flo et Oli, à le rejoindre pour la BO du film. Qu’est-ce que ça donne ? On vous dit tout.

      On peut raisonnablement dire que Jean Dujardin… est complètement dingue ! Acteur aux nombreux rôles déjantés et charismatiques à fort succès (OSS 117, Un gars une fille, Lucky Luke, The Artist, Brice de Nice), le protégé des français revient avec le très attendu Brice de Nice 3 (parce que le « 2 », il l’a cassé). En quête de renouvellement, de fraîcheur, l’acteur a eu la bonne idée de convier le duo Rap français du moment à participer à la bande originale du film. Eux-mêmes fans du surfer méditerranéen, c’est sans hésiter qu’ils prennent part à l’aventure et composent ce qu’ils ont surnommés « un son cadeau, en attendant le deuxième album ».

      Pour un pote: la rencontre

      Comme quoi, il suffit parfois que des enfants expriment leurs sentiments et parlent de leurs artistes favoris pour que de sublimes collaborations naissent. Rappeurs les plus écoutés chez les Dujardin, Big Flo et Oli reçoivent appels et mails de l’acteur qui leur propose d’intervenir dans la BO de Brice. Papa voulait faire plaisir aux enfants ; n’est-il pas mignon ? Ils écrivent ensemble, puis Jean se laisse convaincre de les rejoindre sur le morceau ! Par la suite, ils se retrouvent tous les trois à Paris tout un après-midi à enregistrer en studio.

      Le Son

      Résultat ? Ça sonne bien et ça a du style ! Bien que le son ne soit basé que sur une unique boucle de 4 mesures rythmiques (et donc 4 accords répétés tout du long), la simplicité et l’espace qu’offrent les arrangements devient une bouffée d’air frais à notre époque, où la tendance générale consiste à noyer un morceau parmi de lourdes sélections électroniques entassées les unes sur les autres. Et que dire du Rap ? Il est heureux, peu commun, bien rythmé. Connus pour leur capacité à écrire des titres en quelques minutes, Big Flo et Oli ont une plume particulière, caractérisée par un langage simple mais bien français, qui les pousse à privilégier des thèmes du quotidien, liés au « frater », la famille, les comportements sociaux. Ils ne se prennent pas au sérieux et ne sont jamais ridicules.

      Les mots

      Dès lors, quelques petites pépites touchantes ne passent pas inaperçues. « La famille c’est pour la vie, mais il y a celle par défaut, et il y a celle que tu choisis ». En référence au synopsis du film, les artistes proposent tout un tas de choses qu’ils seraient prêts à faire, à donner, à accepter pour un ami (un pote). Mélange méticuleux entre humour délirant et leçon sur l’amitié, les rappeurs Toulousains visent juste une nouvelle fois avec ce titre qui fait office de « sucrerie pour patienter », en attendant la sortie de leur second album, sur lequel ils sont en train de travailler (oui je sais, ça rime…).

      Le Clip

      Quel meilleur moyen qu’un clip vidéo bien réalisé pour promouvoir un morceau. Véritable démonstration de réalisation, ce petit bijou prouve qu’on n’a pas forcément besoin d’un immense budget pour tourner un bon clip. Dans une voiture jaune en compagnie de Brice, Big Flo et Oli s’ambiancent sur la route qui fait la jonction Hossegor / Saint Jean de Luz. Quelques plans à la plage pour varier, et le tour est joué. C’est efficace, simple et tordant (notamment avec les expressions faciales de Jean Dujardin en plein dans son rôle). Et ça fait 6 millions de vues en 10 jours.

      Mais…

      Perfectionnistes et pointilleux, les natifs de Toulouse sont de leur propre aveu « très lents » en ce qui concerne leurs productions. Dès lors, désireux de bien faire pour la BO du film, ils n’ont pu respecter les délais d’envoi du morceau, si bien qu’il ne pourra être présent dans le film. Pas même pour le générique de fin ; un coup dur pour ces jeunes artistes bourrés de talent, qui ont eu à cœur de produire un bon son, adapté aux besoins du long-métrage. Ils ont au moins le bonheur de le partager avec leurs fans. Ça aide toujours à patienter pour leur prochain album…

       

      Source: La depeche

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité