More
    More
      Array

      Best of 2015 : les meilleures sorties électro – techno de l’année par Just Focus !

      Suite de notre Best Of 2015 par Just Focus, avec cette fois les sorties électro – techno. Ce récap va vous montrer que de belles sorties ont été au programme, que ce soit en matière d’EP ou d’albums. C’est parti… 

      Electro – techno

      Maxime Dangles N° 10 : Maxime Dangles « Resilience »
      Ce français titille Aphex Twin, Plaid et Photek, avec quelques envolées mélodieuses, pour un très bon album de minmal techno.

      BariqueParallel

      N° 9 : Baroque « Parallel »
      Un EP de 3 titres, dans la plus stricte tradition techno. Un excellent disciple du genre, venant de l’excellente scène tokyoïte.
      paul-kalkbrenner-7

      N° 8 : Paul Kalkbrenner « 7 »
      Malgré un album de bonne facture, le DJ allemand quarantenaire n’a pas eu le succès escompté avec son « 7 », à tort : des morceaux diablement efficaces et dotés d’excellent samples de blues, folk et soul.

      RicardoVillalobos N° 7 : Ricardo Villalobos « Mix – Insanlar »
      Le DJ germano-chilien nous pond un mix micro et deep house de 16 minutes délicieuses et hypnotisantes : les sonorités indiennes et voix fantomatiques risqueront de vous obséder.

      Mano Le Tough N° 6 : Mano le Tough « Trails »
      Un Irlandais qui sonne berlinois, normal, il y habite. Ce qui l’habite aussi est un sens aiguisé du rythme house basique qui navigue progressivement vers des sonorités hantées et agrémentées de chants emo.

      Levon Vincent

      N° 5 : Levon Vincent « Levon Vincent »
      De la progressive minimal house américaine, qui fait le bonheur des teufeurs et le notre au passage.

      Jamie XN° 4 : Jamie X « In Colour »
      1èr album pour le fondateur du groupe d’électro pop the XX et premier coup de maître. Le sampler terrible de Gil Scott Heron « dubstep reboot » 4 ans plus tôt propose une richesse de tons, de la musique spatiale et exotique.

       

      SynapsonN° 3 : Synapson « Convergence »
      Un duo qui vient du sud de la France, ayant participé récemment au Flash Deep Tour, et égayant nos soirées avec leur house très chaude et acoustique et des featuring féminins sensuels. Leur 3 ème album prend la 3 ème place de notre podium.

      Rone
      N° 2 : Rone « Creatures »
      Erwan Castex de son vrai nom a sorti en tout début d’année un recueil de bouts de nuits, d’espace et de voyages, en 12 morceaux électro cristallins et brassés avec des influences filmiques et féériques. C’est beau et c’est 2 ème de notre podium.

      Omar SouleymanHors catégorie : Omar Souleyman – « Bahdeni Nami »

      Omar Souleyman, né en Syrie, joue dans la cour techno britannique, et cet album est produit par le DJ FourTet. Fourmillant de sons arabisants des plus exquis, on ne peut que languir d’avoir encore au moins mille et une nuits de clubs et de fusions des genres, où la seule frontière est l’imagination musicale.

      Thylacine

      N° 1 : Thylacine « Transsiberian »

      Le concept album de William Rezé, aka Thylacine (qu’on relate ici, ici et ici) a été composé sur le trajet du transsibérien. Habité par des sonorités et chants russes traditionnels des régions qu’il parcourt, l’artiste électro transcende sa musique métallique avec des percées lumineuses aux tensions astrales. Une bouffée d’énergie givrante, par ces temps chauds, pour le meilleur album d’électro cette année. Spasiba !

      A l’année prochaine, plus électronique que jamais.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.