More
    More
      Array

      Bateau Music Festival, un week-end magique dans la forêt


      JustFocus a passé le week-end (23-24-25 juin) dans un cadre idyllique aux abords de la forêt de Rambouillet et vous raconte. Bienvenue au Bateau Music Festival.

      Pour sa quatrième édition, le Bateau Music Festival a vu les choses en grand : quatre scènes, trente-quatre artistes programmés sur trois jours, plus de 1 500 personnes attendues. Et la programmation est belle : pointue et éclectique. C’est le plaisir de découvrir de nouvelles têtes et les pépites de demain : Irène Drésel, Ten Fé, Cheaper Shepherd x CANS, Bossy Love, Hannah Epperson ou Ambeyance. Certains sont des talents déjà confirmés et présents sur d’autres évènements du même acabit comme BUVETTE, Cosmo Sonic, Claude Violante ou plus électro comme Justin Strauss et Céline.

       

      19467923_1415421015245497_7053903601428715618_o

       

      Le Bateau Music Festival c’est une bande de potes des Mesnuls (Yvelines) qui -avec l’impulsion de Pablo- décide de monter un festival dans le bout de terrain familial, accolé à l’écurie paternelle et à la forêt de Rambouillet. Et c’est ce qui est fort : on ressent d’emblée la cohésion du groupe et des bénévoles, des personnes ayant grandi dans les environs qui prennent plaisir à se retrouver chaque début d’été depuis quatre ans.

      Anna Reinhard et son équipe ont passé une journée sur le site lors des préparatifs. Sujet diffusé sur France 2 dans Télématin: 

       

       JOUR 1 – VENDREDI, LA TETE DANS LES ETOILES

      Les festivités commencent dès 19h le vendredi et c’est guillaume MARIETTA -et son rock garage- qui ouvre le bal.

      La chaleur écrasante de la semaine a laissé place à une légère brise. On respire. Le public arrive au compte-goutte. Il semblerait que certaines familles des environs soient venues passer leur début de soirée : c’est ce qui plait, une soirée accessible à tous publics.

      La soirée continue avec Malca et son She gets too high, électro marocaine dansante, qui donne l’élan de ce début de soirée. La foule se fait doucement attendre sur la grande scène Coquillage.

       

       

      « Staring at the lines » de Buvette est devenu un incontournable. Cédric nous emmène dans son monde parallèle onirique.

      Sur la scène des Boites Vertes, où les lampes suspendues nous rappellent des bulles de savon, Irène Drésel que l’on avait découvert à la dernière session du Bateau Rouge en mai, nous lance son électro pop entêtante.

       

      19466330_1415417531912512_8410791656505560810_o

       

      Plus tard dans la soirée Cosmo Sonic, ce duo rétro-futuriste qui était présent à la précédente édition du Bateau nous fait danser sur sa disco psyché. La soirée ne fait que commencer : Céline, grosse pointure qui officie à la Sundae et au Badaboum, nous enivre avec de l’électro jazzy disco et des transitions ultra-léchées. LeTemple et Miley Serious continuent de nous chauffer.

       

       

      Les Fiancés, deux mesnulois de l’équipe du Bateau, nous offrent un peu de légèreté avec des bons gros sons old school qui ne donnent pas envie d’aller se coucher alors qu’il commence déja à faire jour. « I will survive » viendra clôturer la soirée.

      Pour voir la fête encore plus folle, inutile de préciser que Love Specs et ses lunettes cœurs ont fait chavirer plus d’une personne ce soir.

       

      19243018_1415434825244116_804411002573981910_o

       

      JOUR 2 – SAMEDI, ESPRIT PAILLETTES

      Après une courte nuit, la musique reprend sur la petite scène de la sardine.

      Ce sont Better Pearson et Sean Nicholas Savage qui se lancent les premiers. Sean Nicholas Savage et son You changed me nous offre des ballades sensuelles accompagnées de sa voix suave et légèrement cassée.

       

       

      Claude Violante, parisienne qui vient de sortir son deuxième album « Road race » nous fait vibrer avec l’incontournable « No Mercy » et ses mélodies des années 90’s. Il est 19h, les festivaliers arrivés la veille émergent doucement. Quant à la seconde vague de festivaliers fraichement arrivés de Paris et ses environs, ils embarquent en fin de journée pour la suite de la croisière. Le Bateau se remplit rapidement.

       

      19466657_1415417501912515_5660235382870780232_o

       

      Il y en a pour tous les goûts : Ten fé, le duo d’anglais aux cheveux longs, prend le relais avec sa fougue pop rock, les chansons ont déjà la carrure de tubes comme Elodie ou Turn.

       

       

      L’apogée du samedi est sans aucun doute la prestation de Cheaper Shepherd x CANS: ils mettent le feu au festival et à la scène Crustacé. C’est la collaboration entre Cheaper Shepherd -deux producteurs français de house- et Cans -bien implantés dans le milieu hip-hop underground newyorkais ; le tout donne un flow ricain sur des beats french touch.

      Vous pouvez revivre cette expérience ici :

       

       

      Maison Loup recouvrira de paillettes tous les festivaliers. Quatre des filles du collectif, qui ont fait toute la déco du site et qui travaillent dans les secteurs de la scénographie et du textile -entre autres- ont maquillé petits et grands.

      Le reste de la soirée s’annonce rythmés par les percussions. Ambeyance, avec Eric et Charlotte, sur la scène des Boites Vertes : leurs sonorités enjouées, leurs influences italo-disco, leur set coloré. NOVA MATERIA, les franco-chiliens nous proposent ensuite une musique électronique expérimentale plus chill et plus brute : tubes de ferraille, boîtes à rythmes… Tout est fait maison. Rendez-vous sur la scène Coquillage pour le set de Fatnotronic. Ces brésiliens nous ont offert deux heures de groove avec des sons rapportés de leur pays d’origine. Margarida est à écouter d’urgence.

       

       

      Passage à une programmation nettement plus électro : Justin Strauss -figure des nuits new-yorkaises depuis les années 80- promet que la nuit sera longue avec un set endiablé. Relais avec Breitlitz aka BRTZ, producteur de techno ; et Family Approved ; le soleil se lève doucement.

       

      JOUR 3 – DIMANCHE, LE CHILL AVANT TOUT

      Grisaille matinale. Il nous en faut plus pour nous décourager. Miraculeusement, le soleil apparait à l’heure du premier concert. Pour évacuer la soirée de la veille, le choix est grand : tournoi de pétanque, délicieux brunch proposé par le Bateau Deli’cious, burgers de « The Good Food » ou s’allonger devant la scène de la sardine et profiter des concerts de la journée.

      Dani Terreur nous réveille avec son électro pop et sa chanson française Amour chienne et poétique.

       

       

      Benjamin Caldwell, participant de The Voice Australie, nous envoute avec son folk et sa voix XXL.

      Hannah Epperson nous fera vibrer avec son violon et sa musique expérimentale. Représentante de l’ultimate frisbee pour le Canada, elle n’arrivera sur le site que dimanche matin, et presque aphone. Nous profitons donc de ses talents de violoniste

       

      19466304_1415417761912489_8280273339538579747_o

       

      Quoi de mieux avant de rentrer à Paris que de suivre un cours de yoga gratuit ou d’aller se faire masser par Maison Nomade.

       

      Déja nostalgiques, on a déja hâte d’etre l’année prochaine !

       

      19441809_1415458795241719_8633507504700162851_o

       

      Conception graphique : GRODUK & BOUCAR

      Programmation complète :

      VENDREDI 18h-07h

      19:00 — guillaume MARIETTA

      20:00 — Royal Canoe

      21:00 — Malca

      22:00 — Therapie TAXI

      23:00 — BUVETTE

      23:30 — Irène Drésel

      00:00 — Bossy Love

      00:30 — We Are Gold Diggers dj set

      01:00 — Cosmo Sonic

      02:00 — Céline – Sundae dj set

      02:30 — LeTemple

      04:00 — Miley Serious dj set

      04:00 — fiancés dj set

       

      SAMEDI 11h-07h

      11:00 — Morning Glory Sound dj set

      16:00 — Better Person

      17:00 — Sean Nicholas Savage

      18:00 — Claude Violante

      19:00 — Aldous RH

      20:00 — Bryan’s magic tears

      21:00 — TEN FÉ

      22:00 — Cheaper Shepherd x CANS

      22:00 — Tristesse Contemporaine

      23:00 — Ambeyance

      00:00 — NOVA MATERIA

      01:00 — Fatnotronic dj set

      01:00 — The Arts Factory Magazine dj set

      03:00 — Justin Strauss B2B INFLAGRANTI dj set

      03:00 — La Pause dj set

      05:00 — Breitlitz aka BRTZ dj set

      05:00 — Family Approved dj set

       

      DIMANCHE 09h-18h

      10:00 — Brunch électronique TBA

      13:00 — Dani Terreur

      14:30 — Benjamin James Caldwell

      16:00 — Hannah Epperson

       

       

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.