More
    More
      Array

      Avignon Off : ROMÉO MOINS JULIETTE , « Un Roméo vibrant sans sa Juliette »

      Avec Roméo Moins Juliette, Olivier Maille nous offre un véritable tour de force tout aussi épuisant pour le comédien que captivant pour le spectateur. A voir absolument au Théâtre de l’Observance à 15h !

      Un plateau entièrement vide, faiblement éclairé par un malheureux spot en arrière scène et soudain, un acteur balbutiant, toussotant, très mal à l’aise. Le camion de la tournée de la troupe En Live Production a brûlé et comble de malchance, le seul rescapé est Florent Chesne, qui ne joue qu’un personnage secondaire. Bonne pâte et voulant sauver le spectacle pour lequel bien des gens consternés et frustrés se sont déplacés il se propose de jouer à lui tout seul, tous les personnages du célèbre Roméo et Juliette de Shakespeare qui, pour l’occasion va faire montre de mansuétude pour collaborer à la réalisation de cette fameuse histoire d’amour éternelle.

      L’ironie et le sort s’acharnent, en plus du comédien, la régisseuse son et lumière est indemne et va le secourir à divers moments du spectacle avec les quelques accessoires – pas toujours appropriés- qui lui restent après ce terrible incendie.

      Après avoir réclamé toute l’imagination du public pour situer la splendide Vérone, le multi-personnage vêtu d’un pantalon rouge et d’une chemise blanche qui seront les seuls costumes de la pièce, et pour cause ! se lance, déterminé, pour le meilleur et pour le pire.

      Et de fait, le pire, on en rit largement, et le meilleur on le vit en montée jusqu’à la fin. Avec une énergie débordante et bouillonnante, Florent Chesne anime tour à tour chacun des personnages de la pièce en piochant au hasard de ce qu’il trouve dans les coulisses, un balai, un foulard, un escabeau qui sera parfait pour l’immortelle scène du balcon, un balai à frange qu’il embrasse amoureusement quand celui-ci incarne Juliette, une cuillère en bois pour figurer frère Laurent, mais chuuut !!! Il ne faut pas tout dévoiler… Juliette, bien sûr et Roméo tantôt poète, tantôt amoureux, tantôt frimeur ; non seulement Florent Chesne a plusieurs cordes à son arc mais en plus, il s’en sert admirablement : il représente à lui tout seul les différents comédiens, le metteur en scène, sans oublier que bien souvent, il crée le contact avec le public. Entre rêve et réalité il fait part des techniques qu’il ne retrouvera plus : « Il y avait une grande place, six balcons, du lierre partout et des morceaux de fer forgé pour m’aider à grimper ! »… Il se permet des commentaires pour attirer la compassion du public : « La scène était parfaite, je vous jure ! » et réclame de l’aide en régie pour avoir de la lumière ou du son ; en régie, Jane fait ce qu’elle peut…

      Le metteur en scène, Olivier Maille, parvient dans un décor nu à faire défiler sous nos yeux la véritable histoire de Roméo et Juliette dans un fourmillement de gestes et de déplacements.

      Le personnage tout d’abord hésitant, nous offre un jeu en crescendo dans le rire, le comique, en passant par l’humour, les trouvailles scéniques, jusqu’au tragique du drame qui se joue en conclusion. Quelle maîtrise !

      Shakespeare aurait aimé, c’est certain !!! On ne peut pas quitter Avignon sans avoir assisté à cette prouesse jubilatoire !!!

      Informations pratiques

      Théâtre de l’Observance
      10 rue de l’Observance
      Cie: En Live Production
      à 15h00
      Durée : 1H10

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.