More
    More
      Array

      Arrow saison 5 : critique du mid-season finale « What We Leave Behind »

       Le neuvième épisode de la cinquième saison d’Arrow vient tout juste d’être diffusé sur la chaîne américaine CW. Un mid-season finale marqué par une grosse révélation en fin d’épisode, et le début d’une petite pause pour les fêtes de fin d’année.

      Synopsis Arrow: Alors qu’Oliver participe à la fête de Noël de la mairie de Star City, Curtis subit une attaque de la part de Prometheus. Oliver réalise alors qu’il connait toutes les identités secrètes de l’équipe. Une chasse est ouverte afin de suivre la seule piste laissée par l’ennemi, qui les mènera à découvrir une trahison inattendue.

      Le crossover de la semaine dernière est déjà dernière nous. On s’engouffre alors dans le dernier épisode de l’année, What we leave behind, qui boucle la première moitié de cette cinquième saison. Oliver n’en a toujours pas terminé avec son passé, bien malgré lui d’ailleurs. Il se prend en pleine face ses actions passées, et le mystère entourant l’identité de Prometheus prend tout son sens.

      7-minamousOn se souvient qu’au début de cette saison 5 de la série Arrow, Oliver (Stephen Amell) ne voulait pas d’une nouvelle équipe. Conscient du mal qu’il pouvait faire autour de lui, suite au décès de Laurel, il s’était isolé et il avait fallu toutes les peines du monde à Felicity (Emily Bett Rickards) pour le faire changer d’avis. Prometheus joue sur ce sentiment en s’attaquant non pas directement à lui mais à Curtis (Echo Kellum) en premier lieu. Faire souffrir Oliver sans s’attaquer à lui-même. On retrouve la façon de faire des anciens vilains de la série (Slade Wilson, Ras Al Ghul, Damian Darhk) et on aurait peut-être aimé un peu d’originalité sur ce point.

      Ce qui est juste une façon de remplir l’épisode sert quand même à quelque chose puisque le double rôle d’Evelyn Sharp est enfin révélé à la team : c’est une taupe travaillant pour Prometheus ! Sacré révélation pour eux tout de même. Un véritable coup dur pour Oliver, mais c’est loin d’être le seul. Il découvre petit à petit que Prometheus n’est que le fruit de sa création. On replonge tête baissée dans la première saison du show, et la fameuse liste de Robert Queen. C’est peut-être ce qui le rend unique pour le moment.11-minamous

      Avant la révélation finale de l’épisode, on passe rapidement sur le nouveau boyfriend de Felicity, bien trop peu mis en avant depuis le début pour que l’on se sente concerné, ou bien encore l’arrestation de Diggle (David Ramsey). Non, LA révélation, la vraie, elle intervient à la toute fin de l’épisode, et on ne saurait que trop en être heureux : Laurel est en vie !

      Alors oui, tout peut sembler tirer par les cheveux, on aura très certainement une explication dans quelques semaines au retour de la série. Mais la faire revenir la semaine dernière dans réalité alternative où Oliver peut lui faire ses adieux pour nous la ramener en vie, on peut dire que les showrunners sont culottés !

      Cette première partie de saison 5 de la série Arrow avait un but : nous ramener à la source. On sait que c’est la dernière année où les flashbacks seront présents (cinq saisons pour cinq années passées sur l’île). On retrouve la noirceur des débuts, mais a contrario un Oliver plus solaire. Le personnage a mûri, grandi, et on insiste bien sur le fait qu’il ne l’a pas fait seul. Ce mid-season finale nous montre toutes ses évolutions, en se concentrant sur un ennemi qui semble puissant, et surtout en nous donnant une furieuse envie de revenir avec cette fin !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité