More
    More
      Array

      American Crime : Notre avis sur le premier épisode de la nouvelle série d’ABC.

      Critique du premier épisode de la nouvelle série dramatique: American Crime.

      Le 05 février dernier, ABC a lancé sa nouvelle série American Crime qui, en terme d’audience, s’en est plutôt très bien sortie avec 8,42 millions de téléspectateurs pour son season premiere. American Crime suit le quotidien d’une petite ville de Modesto en Californie, bouleversée par un crime odieux, soupçonné d’être raciste, et qui divise les différentes communautés qui la composent. Tandis que les enquêteurs cherchent la vérité sur ce qui s’est véritablement passé, troublées par les médias qui s’en mêlent, les familles des victimes tentent de faire leur deuil en espérant que justice soit faite. Quant aux familles des accusés, elles veulent tout simplement comprendre…

      Ce qui fait tout d’abord la force de la série, c’est son casting de grande qualité porté par une ancienne actrice de Desperate Housewives: Felicity Huffman, et Timothy Hutton (Leverage), qui jouent les parents séparés de Matt, un vétéran qui tué dès le début de la série. C’est donc à travers leurs yeux que la quête de vengeance débute. American Crime ressemble davantage à un téléfilm. Ce qui le rend vraiment convaincant et différent, c’est l’absence de bande sonore à travers plusieurs scènes. Ce choix a été fait par le cinéaste américain John Ridley (Twelve Years a Slave), afin d’amener les téléspectateurs beaucoup plus près de l’expérience viscérale que les personnages éprouvent, et de créer une expérience de visionnement plus transparente.

      L’enquête évolue doucement dès ce premier épisode. La série est beaucoup plus intéressante dans la façon dont le public réagit à la tragédie. Ridley vise ici quelque chose de très sobre et noble. American Crime est une série sans humour, qui joue énormément sur le suspense. Elle arrive à nous tenir suffisamment en haleine pendant un long moment. American Crime est une série télévisée qui fait écho à d’autres séries du même genre comme Secrets and Lies. Ridley utilise beaucoup plus le style d’anthologie, nouvellement développé par Nic Pizzolatto dans True Detective. De nombreuses séries ont relaté l’effet d’un crime sur la famille de la victime, mais peu l’ont fait avec une telle intensité. L’écriture et la direction de Ridley créent des mondes pour chacun de ses personnages (les scènes avec Aubrey).

      ooo

      American Crime explore les questions de race et de classe sociale sans pour autant tomber dans la caricature. Il est rafraîchissant de voir une série comme American Crime dépeindre la réalité de la façon dont les gens de « couleur » sont traités dans le système judiciaire américain, et comment le système peut souvent être manipulé par certains. En plus des questions raciales, American Crime explore également avec succès l’idée des valeurs familiales traditionnelles. La série aborde quelque chose d’encore plus profond et plus élémentaire à la condition humaine. Hâte de voir la suite…

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.