More
    More
      Array

      Albion Online : le MMO sandbox orienté PVP (Aperçu)

      Les MMO ne sont plus en vogue depuis quelques années, c’est un fait. Seuls quelques irréductibles tentent encore de percer le marché relativement saturé depuis. Vu la surenchère de MMO coréens, il devient compliqué de proposer un projet original et compétitif. C’est pourtant le pari que tente de relever le studio allemand Sandbox Interactive avec Albion Online. Fortement pensé pour son côté sandbox, ce mmorpg laisse une place très importante au craft. Est-ce suffisamment pour attirer l’attention des joueurs ? En tout cas, Albion online a attiré la nôtre.

      Une optimisation assez large

      Si vous avez testé récemment des mastodontes qui ne passaient qu’en low sur un pc qui accuse le coup, alors peut-être qu’Albion Online est fait pour vous. Le jeu ne prend que quelques gigas et ne se révèle pas très gourmand en ressources. Il faut bien dire que les graphismes ne sont pas moches mais ne décollent pas la rétine non plus. On se retrouve devant une vue du dessus assez classique, avec des décors minimalistes. Ce côté un peu passe partout est voulu puisque le jeu est également cross plateformes avec des versions iOS et Android. On a vu plus beau, forcément, mais cela ne gâchera en rien les atouts principaux du jeu. Et les serveurs communs avec les versions mobiles sont toujours un atout à prendre !

      2017-04-21_17-17-59
      Au moins ça fait le job

       

      Une économie dictée par les joueurs

      Dans Albion Online, vous ne trouverez pas de marchands qui vous vendront tout et n’importe quoi. Tout ce dont vous aurez besoin est disponible soit à la récolte (pour confectionner les objets par la suite forcément), soit à l’hôtel des ventes. Au début du jeu, vous trouverez dans les villes de départ des stands qui proposent de crafter l’équipement de base jusqu’au 3ème palier (ou T3). Par la suite, vous devrez utiliser des bâtiments construits par les joueurs qui devront être upgradés et entretenus pour proposer toujours des services supérieurs. En revanche, les propriétaires peuvent fixer une taxe d’utilisation. Elle peut être relativement faible comme 15% par exemple, ou encore se retrouver plafonnée à 500% ce qui, à ce niveau, est quasiment de l’extorsion de fonds. C’est là que se révélera utile le système de guilde et d’île personnelle.

      2017-04-21_16-42-10
      Les dérives du capitalisme à outrance !

      Iles privées et guildes

      Les guildes sont souvent très utiles dans les MMO, notamment pour ne pas être seul et pour faire face au contenu haut niveau. Ici, la guilde pourra servir à trouver des compagnons d’arme pour parcourir les donjons PVE, certes, mais pas seulement. En effet, vous pourrez développer avec vos compagnons une île de guilde avec des bâtiments réservés exclusivement aux membres. Le maître de guilde pourra poser les bases du bâtiment, et tout le monde pourra contribuer à fournir des matériaux pour achever la construction. Voilà de quoi créer une communauté selon vos propres règles. Vous pourrez décider, par exemple, de taxer chaque loot pour constituer une cagnotte commune. Si vous êtes plutôt du genre solitaire, vous pourrez également acheter une île personnelle et la développer sur le même principe. A vous de décider si vos amis y auront accès ou non !

      2017-04-21_16-40-02
      Y’a pu qu’à !

      Crafter, c’est la vie !

      Si vous aimez l’artisanat, vous allez être servis. En effet, le grand principe du jeu sera de récolter des ressources pour pouvoir fabriquer armes, armures, mais aussi des outils de récolte qui vous permettront de récupérer des matériaux de pallier supérieur, et ainsi de suite. Nous avions évoqué les paliers (ou tiers) précédemment. Farmer peut paraître très long et fastidieux, mais c’est bel et bien comme ça que vous pourrez vous faire des objets de qualité supérieure. Jusqu’au tiers 4, vous ne devez pas avoir beaucoup de problèmes. Vous serez protégés dans les zones que vous explorerez et vous ne rencontrerez que des pnj hostiles dont vous n’aurez aucune peine à vous défaire si votre équipement correspond au niveau de la zone. En revanche, les choses se compliquent complètement par la suite.

      Du PVP légèrement forcé ?

      Albion Online est parfait pour ceux qui veulent s’adonner au PVP. Le problème, c’est que les joueurs n’ont pas vraiment le choix. Arrivé à un certain stade, vous avez purement et simplement l’obligation de parcourir des zones ouvertes au combat entre les joueurs pour pouvoir récolter les matériaux du palier désiré. Et là, on ne parle pas de PVP gentil qui pénalise ceux qui farment les bas level mais bien d’un système ou celui qui a tué un autre joueur peut ramasser l’équipement et le contenu de l’inventaire de sa victime. Albion Online encourage donc complètement la violence gratuite, c’est du propre ! Plus sérieusement, c’est un système parfait pour les guerres de guildes, mais cela aurait été relativement sympathique de penser au pauvre joueur seul qui ne peut survivre plus de 15 secondes en environnement hostile. Parce que forcément, dans ces zones, les guildes tournent à plein régime. Le bon côté, c’est que les amateurs pourront trouver des affrontements épiques en équipe, mais les autres se feront vite calmer par des groupes bien organisés.

      2017-04-21_16-41-22
      A la prochaine intersection, barrez-vous…

      Un système d’évolution bien pensé !

      Dans Albion Online, il ne s’agira pas de faire des quêtes pseudo scénarisées mais d’accomplir divers objectifs (ressemblant assez à des hauts faits dans d’autres jeux) pour faire évoluer votre personnage. Vous voulez avoir la possibilité de crafter une hache T4 ? Alors préparez-vous à en faire beaucoup en T3 avant de vous y coller. Vous voulez maîtriser des épées puissantes ? Vous devrez tuer un nombre assez énorme de monstres avec une épée avant de pouvoir progresser. Tout ce que vous pouvez faire dans le jeu est centralisé dans un énorme arbre de compétences intitulé « panneau du destin ». Vous pourrez donc avec le même personnage apprendre à maîtriser un arc à la place de votre épée à deux mains si le cœur vous en dit. Mais attention, vu le temps de farm que cela demande, il vaut mieux bien réfléchir à ce que vous voulez développer sachant qu’utiliser un objet vous permettra de le maîtriser pleinement, mais crafter des objets de ce type sera nécessaire si vous ne voulez pouvoir les confectionner et ne pas passer par l’hôtel des ventes

      2017-04-21_16-42-47
      J’ai pas fini d’en tuer des trucs pour améliorer mon skill à l’épée !

      Albion Online est assez unique en son genre. Ne cherchez pas le scénario. C’est l’histoire d’un homme en slip qui débarque sur une plage et décide de récolter des matériaux pour être vêtu au minimum de ce que la décence exige. Le cœur du jeu est donc uniquement le farm. L’absence de repères forts sur l’univers d’Albion Online et surtout de scénarisation rend l’expérience quasi inutile si vous n’êtes pas du genre à accrocher au farm intensif. Cela dit, si vous êtes un adepte du côté sandbox et que le PVP en équipe ne vous effraie pas, vous pourriez bien devenir très vite accro à Albion Online tant le système de progression du personnage se révèle addictif. Si vous cherchez un univers envoûtant et des quêtes scénarisées, passez très vite votre chemin ! Sinon, les qualités du jeu, ainsi que la possibilité de développer une île personnelle ainsi que votre île de guilde, pourraient vous monopoliser des dizaines d’heures sans que vous puissiez voir le temps défiler. En tout cas, on apprécie de voir un peu d’originalité dans le monde très compétitif des MMO ! Confirmation en juillet lors de la sortie du jeu.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité