More
    More
      Array

      « Adieu Bientôt » : le teaser du nouvel album de Columbine en 2K18

      Le groupe de rap Columbine a un nouvel album Adieu Bientôt dans les poches. Il sortira le 28 septembre. En attendant, le titre éponyme à l’album a été dévoilé. 

      Adieu Bientôt est le deuxième morceau publié par les artistes avant la sortie officielle de l’album. Succédant au très délicat Cache-Cache, Adieu Bientôt est moins addictif que ce premier.

       

      Des armes et des oiseaux

      Le morceau pâtit d’un trop plein d’autotune. Columbine nous a habitués à beaucoup user de ce tour de passe-passe audio. Cependant, sur Adieu Bientôt, le morceau en vient presque à manquer d’authenticité. Si les nouveaux titres sont plus raffinés que les anciens, on préférait les voix naturelles période Clubbing for Columbine. Ce qu’on garde de l’identité primaire de Columbine dans ce titre, ce sont les paroles de poètes esthètes un peu perchées, des images très fortes mises bout à bout, parfois polysémiques.

      A propos de polysémie, la pochette de l’album (qui pourrait très bien porter de nouveau le nom « Enfants Terribles »), rappelle la position délicate du groupe entre la violence et la liberté. L’enfant le plus âgé porte une arme à feu, référence à la tuerie de Columbine, comme le second porte un oiseau, jouant sur le nom de Colombe. C’est en quelque sorte le logo du groupe (la mitraillette vêtue d’ailes) en pièces détachées.

      https://www.youtube.com/watch?v=VSp9MX3wUUM

      Dans Adieu Bientôt, on adore l’instrumental, qui rappelle les scènes tragiques dans les films de gangsters western, avec des sonorités un peu boîte à musique. On se sent mélancolique avec cet « Adieu Bientôt » qui suggère une annonce de départ, mais pas tout de suite. Bien sûr, une grande force de Cache Cache et des sons de Columbine en général sont leurs vidéoclips, qui sont une partie indispensable de leur univers. On attend le clip d’Adieu Bientôt (et puis le reste de l’album), pour découvrir tous les pans de ce texte.

       

      Des punchlines et des références « à la Columbine »

      Le morceau n’a pas la poésie de Cache Cache, bien qu’il exprime des sentiments amoureux. Il enchaîne les expressions cultes et percutantes : « Je suis détestable je suis l’autoportrait de la planète », « J’fais plus de sessions gaming que de sessions studio », « T’as une belle vue sur mes épaules », « J’entends sonner mais j’te laisse à la porte, On a compris qu’on dérange mais c’est Dieu qui dégage », « Ah et j’suis déjà mort, Et si tu m’aimes, dis le moi, J’m’efforcerai de te croire, Adieu bientôt, Adieu au revoir »…

      On y retrouve les thématiques du quotidien des ados et jeunes adultes : « vapoté jusqu’à me cramer », « batterie faible », « mon futur dans un incendie », « mama j’me sens seul », « j’vais couper mon phone-tel pour faire mode avion », et des références à la course à la popularité : « Je sais pas peu importe, moi j’connais pas vos codes Un jour t’as plus la côte, médite à l’ocass Arc-en-ciel en polo Lacoste, j’suis loin du soleil dans la cave »(« Le logo Lacoste sur la plupart de ses fringues« , le petit crocodile vert a déjà été représenté dans Pierre, feuille, papier, ciseaux)

       

      Un son riche, à l’aube d’un album très attendu

      « Adieu Bientôt », scandé par Lujipeka et Foda C reste dans la tête comme une chanson d’amour tragique. C’est un son percutant, efficace, avec des références d’années lycées, de films et de sujets plus métaphysiques (le climat, la dépression la solitude), un peu doux, un peu brut, très Columbine. On y comprend la peine, l’enfermement au sein d’une ville et d’une existence trop standardisée, la lassitude et l’ennui. Adieu Bientôt ; partir pour se sauver de cette détresse ou pour mourir, « les doigts dans la prise« ? 

      Le 28 septembre, on sera al et on écoutera les 18 autres titres de l’album d’une traite !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité