More
    More
      Array

      Pan, un belle évocation d’un des plus beaux contes

      Rendu célèbre pour la première fois par la pièce de théâtre « The Boy Who Would’nt Grow Up » de l’auteur écossais James Matthew Barrie en 1904, le réalisateur, Joe Wright, a pris des libertés avec l’oeuvre inspiratrice en imaginant l’origine du héros. Comment le jeune Peter est-il devenu Pan?

      Abandonné à la naissance dans un orphelinat, le jeune garçon n’a qu’une seule idée: se lancer à la recherche de sa mère. Une nuit, alors qu’il est kidnappé par des pirates et emmené à bord d’un bateau volant en direction du Pays Imaginaire, sa quête prend forme. Peter apparait comme un jeune garçon intrépide et un brin rêveur à la poursuite d’aventures. Fils d’une guerrière et du Prince des fées, il vous transportera au travers une palette d’émotion suite à la difficile acceptation de ses pouvoirs.

      pan-hugh-jackman-costumes

      Cette version se démarque de celle de Walt Disney de par sa noirceur à travers l’affrontement de son premier ennemi, le pirate machiavélique, Barbe Noire, incarné par Hugh Jackman. Par ailleurs, on découvre la première rencontre de Pan et James Crochet, celui qui deviendra le principal antagoniste du grand classique dessin animé, Peter Pan. Il paraît invraisemblable que le Capitaine Crochet devienne par la suite l’un des plus grands pirates méchants de cet univers épique. Toutefois, une note de douceur est apportée par la présence de l’actrice Rooney Mara dans le rôle de, Lili la Tigresse, la fille du Chef Indien du Pays Imaginaire dont on se prend d’affection pour celle qui accompagnera le jeune Pan durant son odyssée.

      pan critique film

      Vous aurez la surprise d’écouter une version a capella « Smells Like Teen Spirit » de Nirvana dont le chant cultive l’esprit de groupe des enfants mineurs dits « Les Garçons Perdus ». Au travers de ce conte, le réalisateur véhicule les valeurs de la confiance en soi, la solidarité et le courage portées par le jeune Pan, l’éternel enfant à la recherche de sa place dans le monde.

      Au final, Pan est un film coloré dont les aventures transporteront les petits tandis que les grands sauront apprécier les fabuleux costumes et quelques surprenantes séquences d’animations 3D.

      Lucienne

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité