More
    More
      Array

      « Avengers l’ère d’Ultron » : Critique du film.

      Toute l’équipe des Avengers rassemble ses forces lors d’une mission menant à récupérer le sceptre de Loki. Ils vont ensuite devoir faire face à Ultron, un programme informatique créée et lancé par Tony Stark afin d’amener la paix dans le monde. Hors, Ultron ne voit pas la paix de la meme facon, et en prenant son indépendance, il jure de détruire l’humanité avec une armée de robots, et l’aide de 2 jumeaux aux pouvoirs surpuissants qui viennent mettre la pagaille au sein des Avengers.

      Faisons un rappel des troupes depuis Avengers du même Joss Whedon en 2012 : Dans Iron Man 3 (2013), Thor : The dark world (2013) et Captain America : The winter soldier (2014), les super-héros évoluent et affrontent des ennemis différents, les menant ainsi à cette bataille.

      Le réalisateur, (qui ne rempilera pas pour les suite : Avengers – Infinity war Part I et Part II prévues respectivement pour mai 2018 et mai 2019), a affirmé après le tournage qu’il n’avait jamais travaillé sur un projet aussi difficile à réaliser.

      Quand on savoure Avengers : L’ère d’Ultron, cela se voit, et le résultat est toujours aussi impressionnant. Avec un budget colossal, les studios Marvel réussissent sans surprise à offrir un spectacle alléchant pour tout spectateur. Dans les batailles, dans l’action, comme dans l’évolution des personnages et de leurs relations, on n’est jamais perdus. Mieux: on est pris à 100% dans chaque partie stratégique de l’histoire. Ce second volet est, comme annoncé, bien plus sombre que le premier, mais ce n’est pas sur ce point qu’il est réussi.

      Paradoxalement, l’humour présent dans le film initial, l’est encore plus dans celui-ci. Et ça marche. À la moindre réplique ironique des personnages, même dans les pires moments, on sourit, on rigole, on apprécie cette atmosphère. Les auteurs se permettent même d’user des pires clichés du cinéma US pour en sortir des répliques pleines de dérision ou de sarcasme. On aimera rire devant un débat entre Thor et Tony Stark sur qui a la copine la plus géniale. On aime aussi la place que prend le marteau de Thor dans les évènements, ayant même un rôle important dans la naissance d’un nouveau personnage.

      015638.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

      Cette réussite est donc mêlée avec brio à une action parfaite. On retiendra certains plans extraordinaires qui raviront tous les fans d’action et de ce genre de films. Après tout ça, et une 3D très bien réalisée pour l’occasion, on ne pensera même plus aux faiblesses scénaristiques, qui restent la seule insatisfaction de ces 2h20. “On est Marvel, on a peut-être un monstre vert indestructible, un homme robot et un dieu de la foudre qui vole, mais on se permet quand même de vous faire avaler n’importe quoi pour servir l’action ». Vous ne regretterez pas d’avoir acheté votre place, c’est l’essence même du cinéma : Le divertissement tel un feu d’artifice qui nous en met plein les yeux et qui nous en promet d’autres pour qu’on se dise : Vivement 2018 et 2019.

      0

      1 COMMENTAIRE

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.