More
    More
      Array

      – 6000 mètres, mais la pression n’a jamais été aussi haute !

       

      En ce début d’année 2015, les éditions Komikku nous offraient une nouvelle série courte nommé 6000. Composé de 4 tomes, ce thriller nous emmène dans un complexe sous marin.

       


      6000

      Jaquette 6000 T01 PRESSE

      Auteur : Nokuto Koike

      Éditeur : Komikku

      Date de sortie : 15/01/2013

      Nombre de volumes : 4 au Japon, série terminée

      Prix : 7,90€

       

       


       

      Synopsis :

      6000 mètres sous les mers…

      Au royaume de la nuit éternelle, la folie règne en maître.

      Quelque part en mer des Philippines, un immense complexe sous-marin appelé « Cofdeece » repose à 6000 mètres de profondeur. Fruit d’une collaboration tendue entre une entreprise japonaise et son partenaire chinois, cette infrastructure a été autrefois le théâtre d’un très grave accident qui a décimé tous ses occupants de l’époque.

      Trois ans après ce drame, Kengo Kadokura, un jeune ingénieur quelque peu apathique, est amené à descendre dans les abysses pour préparer la réouverture de la station, alors même que la cause de l’accident reste toujours inexpliquée. Mais très vite, Kengo sera confronté à des visions d’horreur, puis à l’inimaginable…

       

      Analyse :

      6000 nous propose un environnement peu commun, puisque ce n’est pas tous les jours que l’on nous emmène dans un complexe sous-marin. Durant les premières pages, l’auteur nous pose calmement le contexte qui pousse les différents personnages à se retrouver dans cette situation, ainsi que leur relation.

      Alors que l’on remarque très vite que Kengo ne se sent pas dans son élément, un événement va créer chez lui un sentiment d’insécurité et de doute. Nokuto Koike arrivera à nous faire sentir ce mal-être avec talent en nous plongeant peu à peu dans une ambiance sombre et angoissante.

      Les traits de ses personnages sont assez réalistes, et les jeux d’ombres et de lumières sont bien accordés. Ils nous permettent une bonne immersion dans le cauchemar qui semble progressivement s’installer.

      Si vous aimez ce type de titre malsain et angoissant, 6000 mérite que vous vous y attardiez.

       6000 Planche annonce 1 PRESSE

       

      Le mot de la fin …

      6000 commence calmement en nous posant les bases de son récit : l’auteur met en place décor et contexte, pour ensuite faire seulement place à l’action… une série a suivre pour les fans de sensations fortes !

      Découvrez gratuitement les premières pages de ce titre par ici.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.