More
    More
      Array

      3 jours à Quiberon : la fiction est-elle allée trop loin ?

      3 jours à Quiberon narre l’interview que Romy Schneider a consacré à un journaliste du magazine Stern pendant sa cure à Quiberon. Inspirée de faits réels, cette fiction « scandalise » la fille de l’actrice disparue, Sarah Biasini.

      Le 13 juin prochain, 3 jours à Quiberon sortira en salle. Déjà projeté en Allemagne depuis avril, le film a engendré une vive réaction de la part de Sarah Biasini, fille de Romy Schneider et Daniel Biasini. Celle-ci s’indigne que sa mère « passe pour une alcoolique ». Elle argumente que « si vous reprenez tous les réalisateurs ou tous les acteurs avec qui elle a travaillé, personne n’a jamais dit que ma mère avait un problème avec la boisson ». La jeune actrice ne comprend donc pas toutes les « références à l’alcool, dès la première scène » qui couvrent l’ensemble du film.

      « On ne peut pas raconter n’importe quoi. »

      Romy Schneider allait tous les ans à Quiberon mais sa fille soutient que c’était « pour faire une thalassothérapie, pour perdre des kilos superflus, comme beaucoup d’actrices. C’était une habitude. C’était juste une Thalasso, ce n’était pas un centre de désintoxication ».

      Romy Schneider était l’une des actrices les plus importantes des années 60-70. Sarah Biasini qualifie 3 jours à Quiberon de « malsain » et l’accuse de bafouer la mémoire de sa mère. La réalisatrice du film, Emily Atef, avait précisé avoir écrit certains passages de l’interview afin d’« atteindre la vérité du personnage ». C’est justement sur cette vérité-là que la vision de la réalisatrice diverge catégoriquement de celle de la fille.

      Nominé dans cinq catégories au festival 2 film de Valenciennes et récompensé par le prix de la meilleure interprétation féminine, 3 jours à Quiberon ne crée pas l’unanimité. Alors, liberté artistique ou respect de la personne ?

      Bande annonce de 3 jours à Quiberon

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité