More
    More

      Zack de la Rocha : un retour qui ne convainc pas

      Rage Against the Machine est de retour ces derniers temps. Ou plutôt ses différents membres se sont réinvestis séparément dans des projets de créations divers. Il y a quelque mois, c’était les 3 musiciens du groupe qui s’associaient avec Chuck D de Public Enemy et B-Real de Cypress Hill pour fonder Prophets of Rage. Ce jeudi 8 septembre, c’est le mythique chanteur du groupe, Zack de la Rocha, qui annonçait un premier album solo pour début 2017. Cette annonce est accompagnée d’un premier titre : « Digging for windows ». Que penser de ce premier extrait ?

      Bien sûr, on est content de réentendre la voix de Zack de la Rocha mais ce titre est-il à la hauteur de ce que celui-ci a pu réaliser avec Rage Against the Machine ? Malheureusement, on se doit de répondre par la négative. Le phrasé accrocheur de Zack de la Rocha est impeccable encore une fois mais l’instrumental électronique qui l’accompagne est imbibée de sonorités basiques, utilisées à tort et à travers depuis quelques années. Pire, l’instrumentale paraît déconnectée de la voix du chanteur. On a presque l’impression d’entendre un remix électronique d’une chanson de Rage Against the Machine.

      Faut-il pour autant condamner d’avance toute tentative du chanteur de se renouveler ? Certainement pas. Sans tomber dans une nostalgie toxique, on se doit tout de même d’attendre du chanteur qu’il continue à se démarquer comme il a pu le faire dans le passé. Après plusieurs écoutes du morceau, on ressent une certaine envie d’innover, le problème étant que celle-ci ne lui permet pas d’accoucher d’un titre marquant. Toutefois le renouvellement créatif est souvent un bon carburant dans la musique, et on peut alors espérer que « Digging for windows » ne sera que l’unique faiblesse du futur album.


      Le titre est en téléchargement gratuit sur son Soundcloud.

      0

      5 Commentaires

      1. Pas d’accord non plus. Je me demande si vous savez de quoi vous parlez. L’instru est très progressiste et El-P fait un travail de qualité (écoutez avec une sono digne de se nom et pas avec des écouteurs IPHONE pourris ou les HP de votre macbook). Même si on s’interesse à la forme on remarque que ZDLR est beaucoup plus technique (on avait déjà pu le remarquer sur son couplet avec son featuring avec RTJ sur le morcea Close your eyes). Il y a beaucoup de choses nouvelles dans ce morceau. Bref vous êtes à côté de la plaque à tous les niveaux.

        0
        • Tout d’abord, je vous rassure, j’ai écouté ce morceau avec un matériel de qualité.
          Ensuite, qualifier l’instrumentale de progressiste me parait exagéré. Mais peut-être est-ce juste moi qui n’apprécie pas ce que fait en général El-P. Je vois en tout cas que cet album divise les habituels fans de Zack.

          0
      2. Il convient peut-être d’apporter une nuance, certes manquante dans mon article. Ce nouveau titre n’est, à mon sens, pas forcément mauvais EN SOIT. Mais on parle de l’ancien chanteur de RATM, ce qui déplace les critères du jugement à la hausse. Et je persiste et signe : cela ne me semble pas suffisant par rapport à ce dont Zack est capable.

        Il me semble réellement que la partie instrumentale aurait pu être meilleure. Et c’est pour cela que je crains le nouvel album. Si Zack, séparé de ses musiciens de RATM, n’arrive pas à produire un fond instrumental de qualité, alors il tombera dans le même travers que beaucoup d’autres ancien grands noms.

        Sur le fait que je n’ai pas regardé les paroles, c’est absolument vrai. Mais je crois qu’il est presque superflu d’évoquer ce point quand on parle de Zack de la Rocha, ce dernier n’ayant jamais imaginé faire de la musique qui ne soit pas politique. Que les textes de Zack soient engagés politiquement, c’est une évidence mais cela ne le dispense pas de développer sinon une esthétique, au moins un habillement musical.

        0
        • Voilà le probleme dans votre posture, de dire qu’il est superflu d’evoquer le message : Ce n’est pas superflu! Y en a marre de vouloir invisibiliser la parole non blanche, STOP !

          0
      3. Pas du tout d’accord avec votre critique, je trouve que l’instrut est tout à fait en phase avec la voix de Zack au contraire. Et puis vous vous intéressez seulement à la forme quand il s’agit de Zack jamais aux lyrics, rien sur les lyrics, Zack fait de la musique vraiment politique, il est un des rares à le faire, vous feriez mieux d’essayer de comprendre ce qu’il dit au lieu de ne voir qu’une esthétique.

        0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité