More
    More

      Warehouse Alternative : Une réussite signée Alternative Projects

      J’entends depuis un moment les gens se plaindre (en France ? surprenant…) des collectifs décevants aux soirées ratées… « Alternatives Projects » s’est offert pour Warehouse Alternative, la Grande Halle de la Villette ce samedi dernier. Entreprenants diriez-vous ? A la hauteur je répondrai.

      Cette boîte de production inaugurait ce 1er octobre sa première réussite, en somme le pari fou de réunir un line-up de qualité, des performances artistiques, des foods-trucks, bref que des trucs cools.

      Faire la fête un samedi après-midi, on adore. Des puristes de la techno au platine, on vénère. Un espace géant où respirer n’est pas un combat, on bénit. Les hostilités ont commencé doucement à 14h pour se finir sur les coups de 1h du matin.

      Nous sommes arrivés aux prémices du set de Terrence Parker, alors méconnu jusque-là de mon répertoire musical. Pionnier du genre « Gospel, Inspirational House Music », cet artiste suspendu à son téléphone ne nous a pas pour autant délaissé pour ses conversations houleuses. Pour cause, son set est le vent fort qui frappe sur nos oreilles en cet fin de samedi ensoleillé. Le soleil se couche doucement sur les baies vitrées de la Grande Halle et nous nous ne voyons pas le temps passé.

      Un tour dehors, quelque bière fraîches, un espace géant pour fumeur aguerris, franchement que demander de plus ? L’ambiance est sympa et on soulignera plutôt deux fois qu’une la sympathie du staff sécurité. Ça c’est du bon point pour Alternative Projects. Nous qui commencions à perdre espoir de parler positivement de ce critère à Paris.

      Bref, nous sommes quand même venus pour l’amour du son ? C’est Delecroix qui prend le relais pour une heure de set. Fondateur et directeur du label « Rive Droite Records », son set est tinté d’acid et de breakbeat. Il sait s’y prendre pour échauffer nos esprits. Peu à peu nos jambes se délient et la magie opère. Un peu comme quand vous sortez d’une bouche de métro et que votre iTunes par l’intelligence, ou le hasard, de la lecture aléatoire, vous lance votre son préféré.

      Un beau voyage est un voyage qui se termine par le meilleur. Alternative Projects s’offre Laurent Garnier pour cette première soirée. Quand je vous parlais d’esprits entrepreneurs, je n’ai pas abusé du terme. On regretterait presque cette grande Halle pour un set pareil, mais le système son est tellement bon qu’on se laisse faire. Comme à son habitude Laurent Garnier sait s’y prendre. Notre danse est fluide, illuminée de temps à autres par ces jeux de lumière incroyable.

      Merci à l’équipe d’Alternative Projects, aux organisateurs, au personnel de la Grande Halle, et puis à tous ceux qui ont contribué à cette sauterie.

      Crédit photo: Yann K.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité