« Sweet and Tuff » : Focus sur le dernier album de Puppa Lëk Sèn

0
118

Le 5 février dernier sortait le dernier album de Puppa Lëk Sen : « Sweet and Tuff ». Même si l’on a un peu tardé à vous en parler, n’ayez crainte, nous n’allions sûrment pas passer à côté de l’occasion de vous faire découvrir une production qui en vaut le détour.

Souvenez-vous, nous vous faisions part en août dernier de notre découverte de ce chanteur charismatique à la voix rauque et aux textes engagés à travers une petite chronique. Révélé en 2007 avec l’album “Jok Balla Nac”, ce chanteur sénégalais n’en n’a plus fini de dénoncer les injustices de ce monde à travers des textes poignants.

Sorti en février, « Sweet and Tuff » est une petit pépite reggae remplie de musicalité et de conscience.

Composé de 12 titres l’album enchaîne les morceaux rythmés en alternant entre consonnances roots, dancehall, ska et dub.

Face à ce monde de plus en plus compliqué à comprendre, Puppa Lëk Sèn semble avoir trouvé à travers le reggae le medium parfait pour s’exprimer, et participer à sa manière, au combat contre les injustices et les misères actuelles. Le titre « Forward » vous fera donc skanker comme il faut, en alliant la mélodie à de belles basses comme on les aime. Tandis que « Alap Rebel » s’orientera pour sa part vers des rythmes plus lents et cuivrés, laissant penser à des influences davantage dubby.
« Soudan », ôde à la nécessité d’une prise de conscience du monde face à ces atrocités, sera pour sa part, le seul morceau en français de l’album. Comme si l’artiste avait voulu adopter une posture plus intime pour sortir des mots si lourds de sens de sa gorge.

L’album réserve également de belles surprises au vue des collaborations présentes en son sein avec notamment le chanteur Ilements, dont on retrouvera le flow et la voix sur le morcrau « Rasta Time ». Puppa Lëk Sèn remet ainsi aux mains de Jah, le sort de ce monde dont il décrit les travers.

Difficile d’exister sur une scène reggae si marquée par l’identité jamaicaine, cependant Puppa Lëk Sèn remporte le défi avec brio en proposant un album cohérent et équilibré. Respectueux des bases du reggae, l’artiste ne manque pourtant pas d’originalité grâce à une voix hors norme, reconnaissable parmi mille autres. Défenseur d’une Afrique libre, il le chantera notamment dans le morceau « Free ».

« Sweet and Tuff » est donc un album abouti, qui laisse pressentir de belles productions futures. Pour retrouver toute l’actualité de Puppa Lëk Sèn il vous suffit de vous rendre sur sa page Facebook ou sur son site !