More
    More

      Retour sur la Japan Music Party 2 du 8 Décembre 2017

       

      Le 8 Décembre dernier, le Trianon accueillait pour la seconde fois la Japan Music Party (2 donc, cette fois-ci) avec deux groupes mythiques, les fans étaient là, mais JustFocus y était aussi !

       

      Et la soirée commence fort avec T.M.Revolution

       

      …autrement connu sous le nom de Takanori Makes Revolution, une icône de la J-Musique. Et ça se voit ! Son arrivée se fait sous les hurlements des fans qui illuminent déjà la salle de leurs sticks lumineux (so japan !). Dès les premières notes, on oublie qu’on est à Paris, nous voici téléportés sur une scène japonaise à écouter du Visual Kei avec un public dont les lumières dansent en rythme, c’est magnifique à regarder et ça fait des paillettes dans le cœur… dans celui de Takanori également qui passera tout le show à nous parler, le plus possible en français « Je suis très heureux d’être ici. Merci d’être venus pour le premier live en France de TMR ! » Le public est conquis, et le sourire enjôleur de Takanori ne fera que nous charmer encore plus. L’émotion est palpable, chaque titre se termine par un tonnerre d’applaudissements et des cris de joie… mais la chaleur monte d’un cran lorsqu’il descend doucement la fermeture éclair de son haut sous l’approbation sonore d’un public en extase. « J’adore Paris ! J’adore j’adore j’adore ! » Il y aura même un ping-pong de cris en réponse à chaque « j’adore » à plusieurs reprises. Le show se terminera sur un émouvant français « J’ai vraiment aimé être avec vous ce soir ! A bientôt j’espère, j’adore Paris, merci beaucoup ! »

       

      Voici la setlist :

      Inherit the Force
      INVOKE
      Ignited
      Meteor
      Resonance
      FLAGS
      SWORD SUMMIT
      Preserved Roses
      Kakumei Dualism
      HEART OF SWORD

       

      Ainsi qu’un extrait vidéo :

       

       

      C’est alors que JAM Project entre en scène…

       

      …sous les cris d’un public en folie ! Chorégraphies en rythme, gestion de l’espace de la scène, rien ne semble être laissé au hasard pour ces habitués du show qui profitent de chaque opportunité pour échanger quelques mots avec le public. Quelques titres s’enchainent avant que le groupe s’arrête pour une raison que l’on ignore sur l’instant… Une ambiance intimiste se pose, des chaises sont amenées et des micros s’installent. Une surprise ? Oui, et pas des moindres, le groupe nous fera l’honneur d’un show acoustique avec, entre autres, la chanson de One Piece pour un public au cœur serré sous l’émotion. C’est alors qu’Hironobu Kageyama prendra la parole pour un discours rempli de tendresse en nous parlant des héros de notre enfance, qu’ils ne représentent pas seulement des personnages mais aussi des bribes de nous-mêmes parce que nous grandissons et apprenons à travers les animés. Le groupe enchainera sur HERO, comme l’apothéose de tous ces sentiments. Trois chansons à peine que sonne malheureusement déjà la fin de cette soirée… Enfin, pas tout à fait, le groupe remontera une dernière fois sur scène pour un duo enflammé de SKILL avec T.M.Revolution ! Le voyage prendra fin sous un déluge de remerciements des deux groupes aux sourires ravis alors que Yoshiki Fukuyama quittera la scène en lisant la note qu’il avait écrite au creux de sa main « Au revoir ! Au revoir ! »…

       

      Voici la setlist :

      Spinning Out of Control
      TOKYO DIVE
      THE EXCEEDER
      Shugoshin – The guardian
      Hagane no Resistance
      The Brave
      Special Acoustic Time (Medley)
      HERO
      VICTORY
      GONG
      THE HERO !! – Ikareru Kobushini Hiwo Tsukero
      SKILL

       

      Et l’extrait vidéo :

       

       

       

      Un show exceptionnel, on ne peut qu’espérer une Japan Music Party 3 !

       

      Quelques photos pour terminer, de Julien Mecchi / Aimeji Photographer

      0
      Kathleen A.
      Passionnée par le Japon et la J-Musique, j'ai plaisir à vous faire découvrir les trésors dont recèle ce magnifique pays. J'aime également énormément l'électro-goth et beaucoup de ses dérivés (de la synth-pop à l'aggro-tech) !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.