More
    More

      [Report] Nothing But Thieves plus talentueux que jamais au Bataclan !

      Lors de leur concert à Paris le 2 novembre dernier, Nothing But Thieves nous a délivré une prestation incroyable au Bataclan ! Voici le report qui vous le prouvera ! 

      Depuis la sortie de son second album Broken Machine l’année dernière, Nothing But Thieves n’a jamais arrêté de sillonner la route ! Et malgré la multitude de concerts et de festival, les Britanniques ont créé la surprise à la rentrée en dévoilant leur nouvel EP What Did You Think When You Made Me This Way?. Ainsi lorsqu’on nous avons su que le groupe était de passage à Paris le 2 novembre au Bataclan, nous n’avons pas hésité une seule seconde pour prendre notre place ! 

      Deaf Havana : une première partie irrésistible!

      Nous connaissions brièvement Deaf Havana, mais ce concert au Bataclan était l’occasion idéale d’en apprendre plus sur ce groupe et surtout de découvrir leur nouvel album Rituals en live. Spoiler alert : Nous n’avons pas été déçus 

      © Patrycja Toczek

      Deaf Havana est un groupe énergique sur scène qui, malgré le peu de temps imparti, à su être en communion avec un public qui ne les connaissait très peu voir pas du tout ! Les Britanniques ont su plus particulièrement nous conquérir avec Holy et Sinner ! Ne loupez pas leur concert à la Maroquinerie le 12 mars prochain, vous ne le regretterez pas. 

      Nothing But Thieves nous a ébloui ! 

      C’est un Bataclan quasi sold-out qui attendait avec impatience Nothing But Thieves, alors ce fut sans surprise qu’à peine arrivé sur scène, le groupe se fit acclamé par les nombreux fans présents dans la salle ! Il débuta son set avec I Was Just The Kid où nous avons pu voir Conor Mason tendre déjà le micro à son public qui lui répondait en chantant en chœur. Mais nous avons surtout vu un chanteur qui tint la note dès le premier titre, performance qui nous impressionna ainsi que les autres personnes présentes dans la salle qui l’applaudirent avec enthousiasme. 

      © Patrycja Toczek

      Nothing But Thieves enchaînait rapidement avec Ban All the Music où chacun des musiciens donnaient tout ce qu’ils pouvaient. Tandis que le bassiste Phil Blake et le guitariste Dom Craik étaient proches de leur batteur James Price, nous pouvions observer le guitariste Joe Langridge-Brown qui admirait son public le sourire aux lèvres. Une scène qui nous prouvait alors que dès le second titre, le groupe vivait l’un de ses meilleurs concerts et nous aussi. 

      © Patrycja Toczek

      Conor remerciait brièvement son public, et Nothing But Thieves poursuivait son concert avec le hit Wake Up Call qui laissa place encore à de nombreuses acclamations. Avant de poursuivre leur set, le chanteur affirma qu’ils passaient tous une merveilleuse soirée, que nous étions géniaux et que nous allions poursuivre le concert avec un morceau moins électrique. Il s’agissait de Soda, titre où nous avons assisté encore une fois à une prouesse vocale de Conor, le tout accompagné d’un public qui chantait en chœur le refrain.

      © Patrycja Toczek

      Le groupe poursuivi rapidement avec Broken Machine, puis Conor affirma que le prochain morceau Take This Lonely Heart était extrait de leur nouvel EP qui venait de sortir. Et malgré sa parution récente, le public présent dans la salle ce soir là le connaissait déjà parfaitement sur le bout des doigts !

       Avant de débuter I’m Not Made by Design, Nothing But Thieves nous demandait si nous allions bien et si surtout nous étions prêts à nous amuser ! Lors de ce titre nous vîmes le public pogoter, s’amuser mais aussi une complicité entre les membres du groupe qui passaient également un bon moment. La conclusion de ce titre fut un « Very Good Paris, thank you« . 

      © Patrycja Toczek

      Conor affirma alors qu’il était maintenant venu l’heure de danser et qu’il attendait de voir comment nous déhanchions lors de Live Like Animals. Et le résultat fut loin d’être décevant puisque toute la fosse sautait et dansait ! Après avoir remercié rapidement ses fans, le groupe poursuivi son set avec le morceau Number 13 où le chanteur tendit régulièrement le micro à son public qui chantait voir criait les paroles ! 

      © Patrycja Toczek

      Vint alors le moment où Conor nous a confessé que ce soir était merveilleux et que c’était le meilleur show de la tournée jusqu’à présent, tout en nous remerciant. Après avoir demandé si c’était leur premier concert ce soir pour certains, Nothing But Thieves créa la surprise en nous dévoilant une version au piano de Particles. Nous tombions sous le charme avec un instrumental final mené à la perfection. 

      © Patrycja Toczek

      Le set se poursuivi avec If I Get High, morceau mettant en avant encore plus la puissance vocale du chanteur Conor ! Ce fut aussi le moment où Nothing But Thieves demanda à ce que la salle chante pour eux, et elle le fit et nous pûmes observer un groupe fier. Ils nous interprétaient ensuite Trip Switch puis après avoir prononcé quelques mots en français, Conor affirma que si nous connaissions le prochain titre il ne fallait pas hésiter à danser. Il s’agissait de Forever and Ever More

      Après avoir été encore une fois acclamé, Nothing But Thieves interprétait leur emblématique Sorry qui fut clôturé par un « Thank you so fucking much Paris«  puis ils quittèrent la scène rapidement. C’est alors que nous assistâmes à un énorme rappel digne des chants de supporters dans un stade de foot ! Lorsque le groupe revint sur scène, il fut enchanté ! 

      © Patrycja Toczek

      Ce rappel fut marqué par le retour d’Afterlife sur la setlist qui fut accompagné de cris dès les premières notes ! Puis ce fut le tour de Itch où nous pouvions observer le solo de Joe Langridge-Brown exécuté à la perfection au devant de la scène ! Conor nous remercia encore une fois en ajoutant « It was so fucking nice Paris » et que nous étions un public incroyable, mais que c’était également le meilleur concert qu’ils avaient fait en Europe jusqu’à présent. Puis vint le moment fatidique où le chanteur annonça qu’il s’agissait du dernier titre Amsterdam, mais nous donna la promesse qu’ils reviendraient prochainement !

      © Patrycja Toczek

      Lors de ce dernier titre tout le Bataclan était debout, tout le monde s’amusait et chacun des membres du groupe envahissait chaque recoin de la scène en donnant tout. Nothing But Thieves finissait son concert en apothéose et n’oubliait pas de remercier et de saluer son public encore une fois avant de quitter cette fois-ci définitivement la scène. 

      © Patrycja Toczek

      En cette soirée du 2 novembre au Bataclan, Nothing But Thieves a dépassé toutes nos espérances en nous offrant un concert excellent tant sur la composition de la setlist que leur performance en live.

      Ce groupe britannique n’a plus rien à nous prouver et pourtant il continue malgré tout de nous éblouir à chacun de leur concert. Nous ne louperons pas leur prochaine date que nous attendons déjà avec impatience. 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.