More
    More

      [Report] L’excellent concert d’Hippo Campus aux Etoiles ! 

      Dans le cadre de leur tournée européenne, Hippo Campus était en concert le 7 octobre dernier à Paris aux Etoiles ! 

      Hippo Campus est un groupe américain composé de Jake Luppen (chant/guitare), Nathan Stocker (guitare/chant), Zach Sutton (basse) et Whistler Allen (batterie/chant). Ils ont sorti en début d’année leur premier album landmark qui fut suivi très récemment d’un nouvel EP Baseball. Ils ont donc naturellement entrepris une tournée européenne qui s’est arrêtée à Paris le samedi 7 octobre aux Etoiles. Nous y étions et c’était un moment inoubliable, on vous raconte pour quelles raisons ! 

      Hippo Campus : un groupe talentueux qui s’amuse en live ! 

      Le concert a démarré très fort en cette soirée du 7 octobre aux Etoiles avec le titre way it goes. Hippo Campus nous a donné dès le début le ton du concert : un moment où tout le monde va s’amuser

      © Patrycja Toczek

      Les américains ont ensuite poursuivi leur show avec des morceaux issus de leur EP Bashful Creatures. Tout d’abord Little GraceJake Luppen encouragea le public à chanter le refrain en choeur avec eux. D’ailleurs, ce dernier n’oubliera pas de les remercier avant de continuer avec Sophie So, cette chanson déchaînera la foule présente ce soir là en nous délivrant une pluie d’applaudissements. A la fin, le chanteur nous lâchera un timide « merci ».

      © Patrycja Toczek

      Hippo Campus offrit pas la suite des titres tirés de leur premier album landmark avec dans un premier temps western kids. A ce moment là, nous avons pu constater que le groupe a déjà ses groupies puisque lorsque Jake Luppen a demandé comment allait le public, la réponse à sa question fut simplement de nombreux cris aigus ! Mais c’est également lors de la prestation de ce titre que nous avons pu constater une réelle complicité entre les membres du groupe qui s’amusent clairement sur scène tout en étant talentueux. 

      © Patrycja Toczek

      Après avoir encore remercié rapidement son public, le chanteur commença à danser rapidement pendant l’intro de simple season et on ne peut lui en vouloir car ce titre a le même effet sur toutes les personnes présentes dans la salle. Après avoir été encore une fois fortement applaudi, Hippo Campus poursuivi avec Suicide Saturday. Et tandis que Nathan Stocker à la guitare, Zach Sutton à la basse et Whistler Allen à la batterie faisaient les choeurs, nous pouvions observer le chanteur Jake Luppen donnait tout ce qu’il pouvait pour notre plus grand bonheur. A la fin, nous pouvions observer un groupe souriant qui ne cesse de remercier par de multiples « thank you » et de nombreux hochements de têtes. 

      © Patrycja Toczek

      Hippo Campus continua son show avec l’émouvant poems où le chanteur laissera même échapper un énorme « Oh Paris ! » qui fut poursuivi rapidement par le cri de nombreuses fans présentes au premier rang. A la fin, Jake Luppen communiqua rapidement avec une fan qui l’interpella, avant de commencer monsoon. D’ailleurs, il impressionna tout le monde en tenant la note longtemps, ce qui suscita de nombreuses acclamations. Lorsque le groupe a fini d’interpréter leur titre, le chanteur demanda à une fille du public si elle allait bien et elle s’empressa de s’excuser en disant que c’était super émouvant, ce qui suscita un désolé de la part de Jake Luppen suivi de nombreux rires. 

      © Patrycja Toczek

      Le concert se poursuivit avec South qui suscita des applaudissement du public en rythme dès les premières notes. Soudain, Jake Luppen s’arrêta de chanter et s’approcha du public qui reprit en choeur les paroles. Tandis que Nathan Stockers chantait avec brio sur ce morceau, nous avons pu observer un moment de complicité touchant entre le chanteur et le bassiste. Ensuite, tous les membres du groupe chantent en choeur y compris le batteur qui augmente de plus en plus la cadence jusqu’à l’explosion qui nous témoigne de l’énergie inépuisable d’Hippo Campus sur scène ce soir ! 

      © Patrycja Toczek

      Après avoir été encore une fois applaudi avec passion, le chanteur affirma que le prochain morceau est inédit. Il s’agissait de baseball où le public dansait et sautait pendant le refrain ! C’est également lors de ce morceau que nous avons pu observer un moment de complicité entre les deux guitaristes

      © Patrycja Toczek

      Hippo Campus continua son concert avec Traveler, morceau extrait de leur nouvel EP Warm Glow. Lorsque le morceau débuta, nous avons pu observer Zach Sutton nous livrer quelques pas de danse, puis le chanteur qui empoigna fermement son tee-shirt « it clings to my T-shirt ». Ensuite, nous avons pu observer le guitariste et le bassiste qui s’approche du batteur qui augmenta de plus en plus le rythme pour notre plus grand bonheur. 

      © Patrycja Toczek

      Bashful Creatures débute et le public a reconnu immédiatement les premières qui déclencha l’hystérie de certaines fans présentes ce soir-là ! Et dès que Jake Luppen tint sa note dans les aigu les groupies se firent encore entendre pour ensuite être suivis de nombreux établissement et un d’un « merci, thank you » ! 

      © Patrycja Toczek

      Hélas, toute bonne chose a une fin puisque Hippo Campus nous annonça que le concert allait toucher à sa fin… Le groupe a clôt son concert avec Tuesdayles américains ont encouragé le public à chanter en choeur avec eux ! Ensuite, le groupe a affirmé que cette chanson était vraiment la dernière ce qui suscita une belle protestation du public qui fut vite interrompue par le titre buttercup ! Et ce fut un final en beauté puisque nous avons pu voir les membres du groupe donner tout  ! 

      © Patrycja Toczek

      Une fois le merci terminé, Hippo Campus salua son public et quitta la scène. Sauf que les personnes présentes aux Etoiles ne voulaient définitivement pas que le concert s’arrête maintenant !  Ils se lancèrent dans un rappel extraordinaire qui se termina par un « one more song » crié à l’unisson qui finira par payer, puisque le groupe revint sur scène en remercia infiniment tout le monde ! 

      Le concert se termina finalement avec Violet pour notre plus grand plaisir ! On a pu observer un groupe toujours aussi complice avec un guitariste et bassiste qui jouent tête contre tête, tandis que le chanteur donna vraiment tout sur scène ! Lorsque ce fut la fin du morceau et donc véritablement également celle du concert, le groupe remercia de nombreuses fois son public tout en le saluant à de multiples reprises. 

      © Patrycja Toczek

      Hippo Campus quitta la scène mais laissa son public des étoiles plein les yeux et un sourire béat aux lèvres. En effet, si ils avait déjà de nombreuses fans, les américains ont conquis chaque personne présente dans la salle ce samedi 7 octobre avec une prestation impeccable. Mais surtout grâce à leur complicité entre eux sur scène. On pouvait véritablement voir que Hippo Campus s’amusait sur scène et ça fait terriblement plaisir ! On hâte de les retrouver à leur prochain concert dans l’hexagone ! 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.