pgLANG : la nouvelle plateforme artistique de Kendrick Lamar

Absent de la scène musicale depuis la sortie de son dernier album DAMN en 2017, Kendrick Lamar refait parler de lui et décide de prendre le public à contre-pied. Alors que tout le monde s’attendait à une annonce concernant un nouvel album, K.Dot dévoile pgLANG, une plateforme au service des créateurs . Voici ce que l’on sait sur ce nouveau projet aussi énigmatique qu’ambitieux. 

Associé à Dave Free, ancien président du label Top Dawg Entertainment, c’est le 05 mars 2020 que Kendrick Lamar a dévoilé sa nouvelle plateforme dédiée aux créateurs et à la création de contenu en tout genre. : Musique, cinéma, télévision. pgLang se veut à la fois diversifié et fédérateur, à l’image de sa communauté. En effet, en tant qu’artistes , les fondateurs de la plateforme ont conscience des nombreuses difficultés que peuvent rencontrer les jeunes créateurs à leurs débuts : Manque de moyens ou d’exposition. Le nouveau média souhaite balayer ces clichés en se voulant accessible pour tous et ça, peu importe son activité.

Sur le site web de la plateforme, on peut y lire un message qui résume l’intérêt de pgLang. Cependant, des bandes noires apparaissent au fur et à mesure sur le texte pour y laisser qu’une seule et unique phrase :

« Notre communauté parle différents langages et casse les codes pour les curieux. Nous sommes des créateurs ».

pgLang

En rayant les mots superflus, le message est clair, pgLang ne jurera que par un seul mot : La création.

Texte issu du site web pgLANG
Texte issu du site web pgLANG

La sortie du site est accompagnée d’un court métrage. Kendrick Lamar et Dave Free à la direction. Le rappeur Baby Keem , l’actrice Yara Shahidi et la chanteuse Jorja Smith en tant qu’acteurs. Le court-métrage est très énigmatique. Il s’agit d’une succession de (beaux) plans s’enchaînant les uns après les autres. Sous fond de critique de la société actuelle, pgLand nous invite à nous déconnecter des technologies et à regarder le monde avec nos yeux et non à travers les écrans. En outre, casser les codes, rester soi-même et ne pas se cacher derrière de fausses identités… Voici les clefs que pgLang veut transmettre aux jeunes créateurs.

pgLang s’annonce être un média prometteur pour permettre aux créateurs d’exprimer leur art en toute liberté . La plateforme est faite par des créateurs, pour des créateurs. De plus, le fait que Kendrick Lamar soit derrière ce projet est gage de qualité. En effet, l’artiste n’a que des succès à son actif en terme d’album mais aussi en tant que producteur. Nous verrons avec le temps si ce nouveau projet sera à la hauteur de ses promesses. Et qui sait, peut-être que cette plateforme fera éclore les nouveaux talents de demain. 

Kendrick Lamar – pgLang

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.