More

    Novaé Lita nous embarque dans son univers avec son titre « Sirop »

    Novaé Lita est aussi surprenante que fascinante. Cette divine créature mi Ukrainienne-mi Antillaise est une artiste complète. Chanteuse, elle est aussi mannequin, écrivaine, artiste peintre… Elle nous invite à entrer dans son univers tout en douceur avec son titre « Sirop ».

    Mais qui est-elle ?

    Novaé, pour le coté avant-gardiste, Lita, évocateur de magie. Novaé Lita est une fusion créative moderne d’une écrivaine, mannequin et chanteuse. C’est à travers ses différentes pratiques artistiques et des looks hors normes qu’elle se forge une identité toute personnelle. Elle illustre parfaitement sa vision d’un univers fascinant, poétique et philosophique.

    Novaé offre un univers onirique ; Légèreté 3.0 et production électronique raffiné, elle nous hypnotise avec sa voix enchanteresse sur des rythmiques et basses profondes. Ses textes poétiques modernes, nous font découvrir plus intimement son personnage.

    Originaire des quatre coins du monde mais née à Paris, c’est pourtant une parfaite alchimie culturelle qu’elle apporte au paysage français actuel. C’est dans son atelier parisien parsemé de curiosités, aux cotés de son serpent Augusta-Rose qu’elle écrit, avec une aisance aussi inouïe que déconcertante, ses premiers titres.

    Crédit : Aurelia Authome

    Son morceau au goût sucrée.

    Sirop, premier titre de Novaé elle le décrit comme « un titre oxygéné et iodé ».

    « Il a été écrit et composé pendant la quarantaine à Saint-Malo, j’ai passé une semaine auprès de la mer, seule, à enregistrer des bruits de vagues sur mon Iphone et j’ai eu envie d’écrire une ode à l’une de mes boissons préférées, le sirop de violette, j’ai donc écrit « Sirop » sur les côtes celtiques. J’ai fui la ville sans autorisation, je suis arrivée devant la mer sans un seul contrôle. Cette chanson c’est cette envie de voyage de sucre et d’eau, d’oxygène et d’espoir.

    Au refrain, j’appelle les tropiques, « Allo, Allo Tropiques » c’est ici une métaphore, j’appelle l’ile de mon enfance, la Martinique qui me reviens en songe, lorsque j’écris cette chanson sur un rocher, dans un vent de Bretagne. C’est la candeur et l’innocuité. Se souvenir que l’été ne meurt jamais. »

    Nous avons hâte de découvrir de quoi sera faite la suite de cette belle histoire.

    Retrouvez Novaé Lita sur instagram pour continuer à découvrir cet univers magique ainsi que ses prochaines sorties : @novae.lita

    « J’espère qu’à l’écoute de ce titre vous aurez soif. Soif de vivre, de partir pour mieux revenir, d’un jour nouveau.

    Quand bien même d’abandonner l’absinthe pour un sirop.»

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.