Natural Games : le festival de sports extrêmes et de musique fête ses 10 ans

Natural Games : le festival de sports extrêmes et de musique fête ses 10 ans

Du 29 juin au 2 juillet, la ville de Millau dans l’Aveyron (12) va battre au rythme du festival des Natural Games. Pour la dixième année consécutive, musique et compétitions de sports outdoors vont se succéder dans une cadence effrénée. 10 bougies qui seront dignement fêtées le dimanche soir lors d’une soirée spéciale anniversaire.

 

©PH Henonin

 

D’année en année, c’est devenu le rendez-vous incontournable des amateurs de sports extrêmes. Partis il y a 10 ans sur l’idée simple d’allier sports naturels et musique, les Natural Games sont aujourd’hui devenus le plus grand rassemblement de sports outdoor en Europe. Gratuit, le festival a fait venir des quatre coins du continent plus de 100 000 personnes l’année précédente. Pour souffler sa dixième bougie, il déroge pour la première fois à la règle de sa dernière soirée, le dimanche 2 juillet, en faisant payer son entrée…pour la bonne cause.

 

 

 

Les meilleurs compétiteurs mondiaux

Les Natural Games, c’est avant tout un festival de sports extrêmes d’air, d’eau et de terre. Cinq jours de compétition mais aussi de spectacles pour un public toujours aussi émerveillé par les prouesses des athlètes. En effet, ce sont 4500 concurrents de 27 nationalités différentes pour 12 compétitions qui se bousculeront sur les terres aveyronnaises. On y retrouvera la seule étape française de coupe du monde de VTT enduro, la coupe d’Europe de kayak freestyle, un contest international d’escalade de bloc, un contest international de VTT slopestyle, une coupe du monde de jumpline, un show de parapente freestyle, un open de stand-up paddle et toujours aussi impressionnant, de la highline au cœur des gorges de la Dourbie avec une tentative de record du monde de longueur de plus de 1,2 km. Une nouveauté cette année : The Air Race, une course de trail et de parapente en solo. Des démos et des initiations seront accessibles tout au long du festival sur le village des Natural Games.

 

NaturalGames_©www.jeremy-bernard.com-0639

 

Un festival de concerts

Ils font aussi la renommée des Natural Games : les concerts gratuits du soir. Pour cette édition 2017, du beau monde vient ou revient sous la scène de Millau. Le tout accompagné par des after-partys mémorables.

Dès le jeudi 29 juin, c’est Alltta qui inaugurera ces 10e Natural Games. Porté par 20syl (C2C et Hocups Pocus) et son MC J.Medeiros (Procussions), ce fabuleux projet électro hip-hop aura de quoi enflammer la scène. Fer de lance du label Chinese Man, les Taiwan MC feront découvrir leur premier album Cool & Deadly, teinté d’un reggae hip-hop accro à la basse électronique. C’est Féfé qui terminera cette première soirée avec son nouvel album Mauve à la résonance africaine.

 

Vendredi 30 juin c’est L’Entourloop (The Architect et Deej’O) qui colorera les Natural Games de leur son hip-hip reggae. Ensuite, Guts (and friends) présentera le disque Eternal dans un live électro-funk très énergique.

 

Samedi 1er juillet verra jouer le surdoué des platines, DJ Pone. Récemment signé chez Ed Bangers, il fera sauter les Natural Games au son de son album Radiant. Une musique envoûtante, emprise de poésie et de punchlines électroniques. La soirée basculera du côté pop et jazz avec Soom T, influencé des Jackson 5 à Steve Wonder.

 

Dimanche 2 juillet, soirée anniversaire.

Si cette soirée est la première payante de l’histoire des Natural Games, c’est que les organisateurs ont voulu frapper un grand coup. Pas moins de quatre artistes vont se succéder à commencer par la chanteuse Oliva Ruiz qui présentera son nouvel album à nos corps-amants. Ce sera ensuite au tour de Patrice d’envoûter le public avec sa soul bouillonnante et personnelle. Changement de ton mais voyage toujours avec le collectif Chinese Man. Pour leur retour sur les Natural Games, les maîtres du sampling ramènent dans leurs valises leur deuxième album Shikantaza aux sonorités indiennes, africaines, asiatiques, etc. De quoi mettre le feu aux poudres. Un feu qui ne risque pas de s’éteindre avec Birdy Nam Nam. Ces oiseaux nocturnes vont faire danser les corps jusqu’au bout de la nuit dans un live énergique et puissant. Il nous tarde déjà !

 

Si vous n’avez pas encore pris vos places pour la soirée de dimanche, c’est par ici.

Laissez votre commentaire