More
    More

      Main Square 2016 Festival, recap du jour 1!

      Le Main Square Festival 2016, c’est parti! Les premiers artistes ont enflammé les différentes scènes lors de la journée d’ouverture.

       

      C’est le jour uuuuun… Je commence par citer ma compatriote nordiste Louane, pour débuter cet article sur le Main Square Festival, qui est LE festival qui fait bouger les Hauts-de-France. Et en matière de musique, cette édition 2016 est plutôt bien servie!

      Le vendredi 1er juillet, alors que des milliers de belges déferlaient sur la région, les nordistes friands de musique s’étaient regroupés en masse sur la Citadelle d’Arras. Même la pluie, le vent et les centimètres de boue n’auront pas réussi à démoraliser les musicos du Main Square. 

      Main Square 2016: une ouverture en fanfare

      C’est tout d’abord Jake Bugg qui a ouvert cette édition 2016, avec une belle sélection de ses titres phares, ainsi que quelques covers qui ont ravi ses fans. Fidèle à sa réputation de rockeur rebelle, c’est avec une bière à la main qu’il a quitté la scène, saluant au passage le public.

      13556015_10209524575813309_2121408377_o

      L’autre star de cette première journée du MSF était une autre anglaise, Ellie Goulding. L’artiste, qui semblait un peu moins enjouée que sur d’autres lives, a tout de même livré une belle prestation. Mais c’est surtout la force du répertoire de la britannique qu’on aura remarquée ce vendredi: Love Me Like You Do, I Need Your Love, Goodness Gracious ou bien Burn ont fortement contribué à animer ce show. On regrette de ne pas avoir vu  Ellie Goulding aussi enchantée que ses fans, pourtant présents en grand nombre. 

      MSF Ellie Goulding
      MSF Ellie Goulding 

      La suite? Encore plus explosive! Car les vrais têtes d’affiches de cette journée, c’étaient les valeurs sûres de la musique. En premier lieu, Louise Attaque. Le groupe de Gaetan Roussel a grondement contribué au saccage organisé du sol de la citadelle, tant le public n’a cessé de bouger au son des tubes du groupe. Et on peut le comprendre! Comment résister aux airs fédérateurs de Ton invitation ou des inoubliables Nuits Parisiennes!

      Puis, c’est une légende du rock qui a gracieusement accepté de venir jouer au Main Square: le reptilien Iggy Pop. N’ayant rien à envier à la nouvelle vague de rockeurs britannique, le leader des Stooges a une nouvelle fois prouvé qu’en matière de rock, l’âge n’était définitivement qu’un nombre. Enchaînant ses plus grands tubes (I wanna be your dog, Passenger,…) et les plus belles insultes de sa collection, Iggy Pop a définitivement marqué cette édition 2016 du Main Square. 

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité