[Live Report] Wolf Alice électrise Paris !

0
561
©ninlevieux (twitter)

En deux nuits, le groupe Wolf Alice a su mettre le feu à la capitale jouant chaque fois à guichet fermé. Menés par la charismatique Ellie Rowsell, les indie-rockeurs britanniques ont prouvé qu’ils méritent bel et bien le titre de « best live band » et qu’ils sont les rockstars à suivre !

Nuit 1 – Arte Concert Festival :

Quelle surprise fut l’annonce d’un concert de Wolf Alice un jour avant la date parisienne de leur très attendue tournée européenne. Le Arte Concert Festival s’est fait bien plaisir en invitant le groupe qui marque de son énergie l’édition 2022.

Malgré quelques difficultés techniques au début du concert (chose qui ne se remarque pas dans le live), la performance réalisée par Wolf Alice reste spectaculaire. La particularité de la scène circulaire, le travail des lumières et la proximité du groupe avec le public ont donné un show intimiste quasiment magique. On notera des beaux moments de grâce pour Ellie Rowsell, Theo Ellis et Joff Oddie, ainsi que l’intensité de Joel Amey.

En l’espace de 70 minutes les londoniens ont pu montrer une belle partie de leur discographie ; faire chanter la Grande Salle de La Gaité Lyrique sur leur hit « Don’t Delete The Kisses », surprendre les fans avec « Lisbon » et faire danser les corps sur « How Can I Make It Okay. Une nuit mémorable à voir et à revoir sur Arte Concert.

Setlist Wolf Alice – ARTE Concert Festival :
Smile
Formidable Cool
Delicious Things
Lipstick On The Glass
Planet Hunter
Lisbon
Safe From Heartbreak
How Can I Make It Ok
Play The Greatest Hits
Silk
Feeling Myself
No Hard Feelings
Visions Of A Life
The Last Man On Earth
Don’t Delete The Kisses
Giant Peach

Nuit 2 – Blue Weekend Tour :

Si le concert réalisé la veille à La Gaité Lyrique avait pu faire découvrir le groupe au plus grand nombre, la date du Trianon était la nuit pour célébrer entre amoureux du rock. La date parisienne de la tournée pour l’album Blue Weekend ayant été reportée maintes et maintes fois, l’excitation et l’impatience étaient à leur comble.

En première partie, c’est le chanteur français Siau qui captive la salle. Entre quelques mots, blagues et un cahier échangés avec le public, sa voix et ses textes mélancoliques ne laisse pas de marbre. Seul sur scène avec son piano, il nous rappelle la douceur de la bedroom pop française et November Ultra. Une ambiance totalement différente du groupe londonien mais qui ne laisse pas indifférent.

Après Siau, c’est autour de Wolf Alice de monter sur scène. Dès la première chanson, « Smile », le Trianon s’embrase et chante en cœur avec Ellie Rowsell. Cette frénésie créée par l’énergie explosive du groupe sur scène ne cesse d’augmenter au fil et à mesure des chansons. Du début jusqu’à la fin le set est bien mené : Des petites surprises s’ajoutent dans la setlist comme « Bros » que le public reprend à l’unisson en faisant vibrer le sol de la salle et le retour. Même ambiance pendant « Play The Greatest Hits » ou encore “Lisbon” pour mon plus grand plaisir.

tumblr 25f711a346b9c394cd51b694d35dcac3 4d44a9e7 1280 [Live Report] Wolf Alice électrise Paris !
©milliejuno (instagram)

Pour la scénographie, les lumières sont reines et mettent parfaitement en valeur les membres du groupes et accentuent certains moments clés des morceaux joués. Simple mais efficace, notamment pendant “Safe From Heartbreak”, “Giant Peach” ou encore “No Hard Feelings” où l’on a pu observer Ellie Rowsell chanter sa balade perchée au balcon du Trianon. Un moment qui a cristallisé la beauté de la performance donnée par le groupe.

tumblr ced093ed9a410200233ae85a71790a4b 9e401e85 1280 [Live Report] Wolf Alice électrise Paris !

En allant au delà des attentes, Wolf Alice a réalisé un concert inoubliable prouvant qu’ils ne font que se bonifier d’albums en albums. Si aujourd’hui le groupe a pu être remarqué notamment pour avoir réalisé la première partie d’Harry Styles sur sa tournée européenne, ils n’ont rien à rougir de ses shows. Au Trianon, ce sont de nombreuses personnes qui sont ressorties de ce concert éblouies par la force et la musique d’un groupe qui est entrain devenir l’une des formations les plus importantes du paysage rock indie.

Si vous avez un jour la chance de pouvoir les voir, n’hésitez jamais car ils sont inoubliables.

Setlist Wolf Alice – Blue Weekend Tour au Trianon :

©gherkin rowsell (twitter)