More
    More

      Live Report : Who is Malcolm X! Disiz, Imany, Youssoupha…

      Une scène réunissant la crème des artiste du rap français parsemée de touches de soul vibrantes.

      Ce mardi 19 Mai, jour de la naissance du leader charismatique Malcolm X, le Bataclan a accueilli à guichet fermé, un public nombreux, venu en masse soutenir les artistes qui se produisaient sur scène en l’honneur de Malcolm X. Il aurait eu 90 ans ce jour là.

      Une fois la salle comble, c’est Imany qui ouvre le show en toute simplicité avec un « guitare-voix » des plus doux. Elle entame le morceau qui l’a fait connaitre « You will never know » suivi d’une ballade entraînante! Sa voix est toujours aussi profonde et pénétrante. On savoure!

      Les artistes qui suivent eux sont un peu plus énervés. Il y aura Shone, puis Casey toujours révoltée qui évoque le jugement rendu en matinée sur l’affaire de Zyed et Bouna. Difficile de rester insensible tant son hommage est poignant. Elle nous interprétera ensuite un de ses classiques « Libérez la bête ».

      Pour remettre un peu de douceur sur scène, on appelle Barbarian qui entame un morceau tout droit sorti d’un répertoire soul à la Maxwell. Puis il repart tout aussi discrètement qu’il était arrivé. Il y aura aussi Faada Freddy qui ajoutera encore un peu d’âme et de bonnes vibes dans ce concert.

      L’arrivée de Disiz est aussi simple et chaleureuse: quelques mots à son public pour expliquer sa démarche, remercier les artistes présents et il nous interprète entre autre « Bête de Bombe 6 », « Banlieusard Syndrôme » et « Rap Genius ». Une prestation bien trop courte mais il faut bien laisser la place aux autres artistes.

      Lino débarque en force sur scène accompagné de Dokou qui nous interprétera « Faute d’orthographe » , un titre marquant par son refrain touchant. Les rappeurs de Tiers Monde sont plein d’énergie et de sincérité dans l’interprétation de « To Be or not Toby« . La scène rap belge est représentée par Scylla venu spécialement de la Belgique pour l’occasion.
      Médine fait son entrée avec un rap énervé et révolutionnaire! Puis c’est Youssoupha qui le rejoint à la fin de sa prestation pour un moment « d’affrontement lyrical » sur le morceau « blockkk identitaire ». Le lyriciste Bantou nous interprétera par la suite plusieurs de ces morceaux dont « Destinée ».

      La prestation de Mc Tyer sera aussi des plus énergiques avec « 93 tu peux pas test », « Rap Game » , « Je suis une légende » et « Le général ». Lorsqu’il quitte la scène les DJ qui ont fait la première partie refont leur apparition et on se demande s’il n’y a pas eu un bug dans la programmation. Un artiste n’a toujours pas montré le bout de son nez et pas un des moindres. Heureusement, il ne se fait pas prier lorsqu’on l’appelle pour monter sur scène. Le public scande son nom et  Kery James apparaît, toujours aussi plein de cette force tranquille qui le caractérise. Il nous déclame les textes de Malcolm X puis nous interprète tour à tour ses textes poignants et d’une lucidité frappante.

      Une cause fédératrice : hommage à Malcolm X
      Une question retentit tout au long du concert :

      Et vous savez vous qui est Malcolm X?…Non?! C’est normal!

      Et ceci tout simplement car il n’y a pas de sources suffisantes à ce jour en France. La biographie de Malcolm X est indisponible en France et c’est là tout le combat de Disiz ainsi que celui des artistes et du public venus soutenir cette cause. Le but est d’acquérir le droit de rééditer une oeuvre biographique sur le leader charismatique pour éduquer, donner d’autres perspectives et inspirée la jeunesse. Cet événement marque la soif de savoir d’une génération en recherche de modèles forts et positifs auxquels ils peuvent s’identifier. Malcolm X est de ces hommes qui ont dédié leur vie à une cause populaire.

      Ce rassemblement d’artistes s’est fait spontanément sous l’initiative de Lucidream (Label de Disiz) et offre un bel exemple de solidarité entre rappeurs. Lorsque Disiz rappelle les artistes à la fin du concert et que Youssoupha répond fraternellement présent, suivi de Tiers Monde, de Médine, de Kery James et de leurs acolytes, ils manifestent qu’au-delà de leur ego, un lien poignant les unis. Ils croient en la cause qu’ils défendent. On espère que leur projet aboutira ! Affaire à suivre!

      Photo : credit @Nahim VanPeebs

      0

      1 COMMENTAIRE

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.