More
    More

      Les moustachus de Deluxe sont de retour avec Stachelight

      Le 22 janvier est sorti « Stachelight« , le deuxième album de Deluxe. Pour ce grand retour, les musiciens moustachus les plus déjantés de France se sont entourés de grands noms comme IAM, Nneka et -M-.

       

      Deluxe by Boris Allin

       

      Ils en ont fait du chemin. Depuis leurs débuts dans les rues d’Aix-en-Provence, Deluxe n’en finit pas de grandir, ou devrait-on dire de pousser à l’instar de leurs moustaches. Composé de Kilo à la batterie et aux platines, Liliboy au chant, Pépé au saxophone, Soubri aux percussions, Kaya et Pietre à la basse, le groupe n’a pas fini de faire parler de lui avec la sortie de « Stachelight« .

       

      Stachelight

       

      Deluxe, c’est avant tout une histoire d’amitié, l’histoire d’une bande de potes rencontrés sur les bancs du lycée d’Aix qui commence à jouer en 2006 dans la rue avec des rêves plein la tête. C’est aussi l’histoire de belles rencontres. En 2011, lors d’une soirée, ils trouvent sans vraiment la chercher une voix : celle de Liliboy. De cette union fortuite en naît une autre qui va tout changer. Lors d’un concert improvisé, ils sont repérés par Zé Mateo qui n’est autre que l’un des DJ du groupe marseillais Chinese Man. Ces derniers, emballés par la musique dynamique de Deluxe, décident de les faire signer sous leur label Chinese Man Records. Ils produisent leur premier Ep « Polishing Peanuts » en 2011 d’où est tiré le tube « Pony » qui totalise plus de 3,6 millions d’écoutes sur Spotify.

       

       

      Leur collaboration avec Chinese Man Records leur donne un nouvel élan qui les propulse sur le devant de la scène. Pour Deluxe, tout s’enchaîne très vite : un passage très remarqué à Taratata et une tournée d’une centaine de dates qui révèle l’énorme potentiel et l’énergie du groupe face à un public. En 2013, le groupe sort son premier album « The Deluxe Family Show« . Hyperactifs, ils signent la même année la B.O. du film Les Profs. Le succès est au rendez-vous.

       

       

      Si Deluxe séduit autant, c’est qu’ils ont développé une identité propre alliée à un style électro, groove, pop, hip-hop, funk inclassable. Mais c’est en live que le groupe déploie toute sa puissance, jouant d’une proximité rare avec le public. Une énergie que le groupe a voulu transmettre dans son deuxième album. Après un an et demi d’enregistrement et la création de leur propre label Nanana Production, Deluxe sort un album live intitulé « Stachelight« . Comme à son habitude, le groupe mélange les styles. L’album débute avec l’instigateur « Shoes« . Une chanson rétrospective, clin d’œil à leur parcours et à leur folie entraînante. Elle est suivie par « Oh Oh » d’un rythme bien plus calme aux teintures jazz et soul. La troisième chanson « Baby That’s You » est en featuring avec le grand -M- et colore l’album d’une pop énergique.

       

       

      « Tum Rakak » fait la part belle au saxophone tandis que « Right There » imprime un rythme plus cadencé. Amateur de Deluxe en concert, vous connaissez déjà « Tall Ground » que le groupe a joué durant la tournée des 10 ans du label Chinese Man. Pourtant, le groupe ne recycle pas à l’image de « Wait A Minute« , assurément taillée pour mettre le bordel en live avec son solo de guitare étourdissante. Aix-Marseille, même combat puisque le groupe s’est adjoint les services d’IAM, faisant rentrer le rap dans leur répertoire de manière sublime. En parlant de voix connue, la chanteuse Nneka est prête à vous envouter sur le morceau « Bonhomme« . Délicieux. On terminera l’album avec le mélancolique « Era » ou la ritournelle « Size Your Day » qui fait elle aussi la part belle aux cuivres. « My World« , dernière chanson clôture parfaitement cet album qui, tout en restant profondément encré dans la ligne Deluxe, change de style et prend des risques. De quoi nous faire hérisser tous les poils du corps des pieds jusqu’à la moustache.


       

       

      Informations Pratiques:

      L’album « Stachelight » de Deluxe est disponible sur le site de Chinese Man.

      Deluxe sera en concert le 11 mars 2016 à Toulouse au Bikini, le 24 mars à Nantes au Stereolux, le 27 mars à Lyon au festival Reperkusound, le 15 avril à Rennes au festival Mythos, le 23 avril à Lille à l’Aéronef, le 30 avril à Marseille aux Docks des Suds, le 2 juillet à Marmande au festival Garorock et le 22 octobre à Paris au Zénith.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité