More
    More

      Les formidables Idées Blanches de Vianney

      Retour sur l’album du nouveau prodige de la chanson française, Vianney. Le jeune interprète de Pas Là offre une première oeuvre prometteuse!

       

      C’est bien connu, les ruptures sont des sources inépuisables d’inspirations. Surtout dans le domaine musical. Adele, Sam Smith, ou Julien Doré pour le côté francophone, ont prouvé que de grands succès pouvaient découler de ces moments douloureux que nous sommes tous amenés à connaître un jour. Et c’est donc en utilisant la même recette de l’artiste au cœur brisé que Vianney a débarqué dans le paysage musical français.

      Vianney, jeune auteur/compositeur/interprète originaire de Pau, a tout d’abord fait son petit effet grâce au titre Je Te Déteste, petite chanson à la mélodie entraînante et aux paroles gentiment acides. Pile ce qu’il faut pour accompagner les premières heures d’une séparation, lorsque l’on passe de l’amour à la haine et que brûler l’intégralité de la garde robe de son ex semble une très bonne idée.

      Et d’ailleurs, c’est ainsi que l’on pourrait décrire son premier album, Idées Blanches : un petit guide d’accompagnement à travers les différentes étapes d’une rupture amoureuse. Il y a une chanson pour chaque phase, de la plus douloureuse ou à la plus légère ! On y trouve les nécessaires balades, dont le fameux Pas Là dont le refrain s’est déjà imprimé dans nos esprits, ou Mon Etoile (titre sur lequel Vianney laisse les cordes de sa guitare pour les touches d’un piano, pour un morceau plus romantique). Puis, après nous avoir permis de vider notre stock de larmes, des chansons plus enjouées, comme On est bien comme ça, Tu le sais ou Chanson d’hiver, nous rappellent que les histoires d’amour, même si elles se finissent mal en général (référence, référence…), méritent d’être vécues.

      A la différence d’un Sam Smith qui enchaîne les tubes beaux mais déprimants, Vianney ne semble pas vouloir nous faire perdre espoir en l’amour. Même un titre comme Tout Seul, qui nous ferait presque déjà sortir les paquets de mouchoirs, n’est finalement pas un recueil de sanglots mais plutôt une version mignonne et digne de cette envie bien connue de recontacter l’ex maudit.

      Idées Blanches est en fait l’album de ceux qui veulent se laisser du temps pour souffrir, mais qui sont tout aussi prêts à prendre le risque de guérir.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.