More
    More

      La route du rock 2017 : indé plus que jamais

      La 27 édition estivale de la Route du Rock confirme son statut de festival insoumis, en proposant une line up « comme d’hab » tournée sur l’indé. De PJ Harvey pour la tête d’affiche aux ouragans de Thee Oh Sees en passant par les revenants Jesus & Mary Chain, les belges multivitaminés Soulwax et la candeur langoureuse de Mac Demarco, il n’y en aura pour tous les goûts. Sélection par Just Focus.

      Vendredi 18 août

      pjharvey-730x410
      PJ Harvey

      Alors qu’elle vient de sortir un double titre, « A Dog Called Money« , et 1 an après son concept album  « The Hope Six Demolition Project », l’égérie musicale de la scène indé féminine cool des années 90 PJ Harvey sera assurément l’artiste d’appel de cette 27 ème édition de la Route du Rock. Mais d’autres pointures seront aussi à même d’attirer des festivaliers, comme Thee Oh Seesun groupe de San Francisco mêlant garage, punk et psychédélisme, et qui a le don de secouer les scènes comme personne. Les fans des Pink Floyd des débuts, de Brian Jonestown Massacre ou de Alan Vega se mettront d’accord le temps d’un live prometteur. Un autre californien, DJ Shadow qui, fort de ses plus de 20 ans de carrière au service du hip-hop instrumental et de quelques grands artistes (comme Massive Attack) aura le don de distiller la tonalité urbaine qui manquait à ce festival.

      Samedi 19 août

      janc
      Jesus & Mary Chain

      Jesus & Mary Chain seront certainement une grosse et bonne raison de se déplacer jusqu’au Fort de Saint-Père. De leurs débuts du début des années 80, shoegazing et dévastateurs, à leur tout récent album, le flamboyant et inespéré « Damage and Joy », nous avons hâte d’entendre plus de 30 ans d’une pop qui n’en fait qu’à ses chaussures et qui se joue de toutes les tendances. A ne pas louper également, Soulwax, parmi les plus hétéroclites des groupes belges, ceux dont le genre les met au dessus de leurs contemporains. Dans le dernier album« FROM DEEWEE », le groupe sait réinventer l’électro de Kraftwerk tout en libérant les enclaves des musiques urbaines et brit-pop : du jamais entendu depuis LCD Sound System. Le groupe Future Islands est aussi très attendu, leur pop aérienne menée le possédé Samuel T. Herring, donne sur scène beaucoup de frisson.

      Dimanche 20 août

      Interpol

      Le dimanche idéal pour atterrir en douceur : Interpol viendra fourrer vos oreilles de leur son chaud et moelleux, quelque part entre les morceaux électriques et calmes de Mogwai et les langueurs de The Cure. Mac Demarco quant à lui saura vous canter quelques beautés folk, dont la simplicité vous fera aborder le reste de l’année sous des auspices positives. 

      Le reste de la line up, c’est ici.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.