More
    More

      La playlist de la rédaction #64 : 10 nouveautés à écouter d’urgence

      Chez JustFocus, on aime tous les styles de musique. Et pour que votre playlist ne soit jamais trop datée, notre équipe de rédacteurs vous propose en ce début de semaine la playlist de la rédaction #64, une sélection de 10 titres fraîchement sortis. De Peach Pit à Liv Dawson en passant par The National, voici un tour à 360 degrés des dernières nouveautés à ajouter à sa playlist !

       

      Les choix de Simon

      DaughterBurn It Down

      A l’occasion de la sortie du jeu vidéo Life Is Strange : Before The Storm, prequel du jeu vidéo d’origine qui se concentrera sur le passé de Chloé, Square Enix a décidé de collaborer avec le groupe anglais Daughter. Il en est ressorti cette chanson à la fois belle et en accord avec l’univers du jeu quand on se rappelle de la bande originale du premier qui contenait du Foals, Angus & Julia Stone, alt-J, Local Natives, Mogwai et bien d’autres. Cette collaboration n’est pas vraiment surprenante car leur chanson Numbers avait été utilisée dans le trailer du jeu. En tout cas, d’autres morceaux sont à venir avant la sortie du premier épisode le 31 août…

      KeshaBoots

      Kesha a sorti vendredi son premier album Rainbow depuis 2013 à cause de sa bataille légale avec son producteur Dr Luke. Nous vous parlons de Rainbow en détail ici. Dessus, Boots est le morceau qui rappelle le plus ses débuts avec des morceaux electro comme Ki$$ N Tell ou Backstabber mais surtout Boots & Boys, ce qui fait énormément plaisir !

      https://www.youtube.com/watch?v=_CHnO4Jrpho

      Liv Dawson – Painkiller

      Co-produit par le duo britannique Honne dont nous vous avons déjà parlé plusieurs fois, ce morceau de la jeune Liv Dawson fait son petit effet tout en retrouvant énormément l’univers de Honne, tant dans les paroles que dans les mélodies. Quoiqu’il en soit, Liv Dawson est une artiste à suivre de près !

       

       

      Les choix de Piotr

      FrothShut the Windows

      Voilà de quoi se mettre sous la dent à l’approche des derniers instants estivaux. Si lors d’un 15 août désertique vous avez soif de rock’ roll (ou si vous savez pas c’est qui les gars qui passent en début de soirée à LA ROUTE DU ROCK), soulagez vous auprès de Froth. Tout sauf une oasis, la frangrance indie-rock de leur dernier album « Outside » est aussi réelle qu’un bon War On Drugs. Il évoque aussi Amen Dunes, My Bloody Valentine ou The Dead Meadows. La production alléchante va sucrer le bord de ce cocktail (incluants flutes, batterie krautock), tandis que le grand panel de guitares (du plus calme au plus brutal, de la Dream pop au shoeagazing) va être la cerise (sur le cocktail, pour ceux qui suivent). Celui à l’oreille distraite et dépassionnée va trouver tout ça banal, alors que le mélomane, le coureur de sons étonnants, qui aura lu ces dernières lignes et qui l’écoute déjà sur You Tube, va adorer.

      The NationalCarin at the Liquor Store

      Le groupe basé a Brooklyn, auteurs de chefs d’oeuvre déchirants comme « Fake Empire », délivre quelques pépites çà et là, dont cette ballade annonciatrice de d autres merveilles.

      Peaking LightsEverytime I See the Light

      Attention, bizzarerie jouasse. Ces neos hippies ont etonné avec leur psyché en mode ralenti et leurs rêves repetitifs, sournoisement psychotropes. Avec leur nouvel opus « The Fifth State of Consciousness » sorti recemment, ils ont sorti leurs pattes d’eph. Entendez la, pour un groupe de cette obédiance cool et sans s’ presser, une ambiance un tantinet plus disco, mais avec toujours ces gimmicks paresseux et miraculeusement aguicheurs. Ce lo-fi euphorique à la Bentley Rhythm Ace, c’est peut être ça les hippies aujourdh’hui. C’est ce nihilisme heureux qui vous fait dandiner de la tete sans faire exprès, meme si le ciel vous tombe dessus, c est pas grave, il y a Peaking Light.

       

      Les choix d’Emma

      Peach PitSeventeen

      Les Canadiens de Peach Pit sont de retour cette semaine avec le nouveau clip d’un extrait pas si nouveau de leur album Sweet FA. Trois minutes 36 de danse déjantée dans différents décors et un morceau indie très tranquille: en bref il s’agit du cocktail parfait pour une playlist aoûtienne ! Seule déception, aux dernières nouvelles, le groupe n’a pas prévu de date européenne.

      Cold War KidsSo Tied Up ft. Bishop Briggs

      On connaissait Cold War Kids et on connaissait Bishop Briggs, mais rien ne nous avait prédit ce featuring. Et pourtant dès les premières notes tout semble parfaitement à sa place. So Tied Up est le fruit logique des voix de Nathan Willet et de la chanteuse anglaise. Le clip vaut également le détour, mettant en scène un couple cherchant désespérément un moyen de se débarrasser l’un de l’autre : une touche d’humour qui ne fait que servir les paroles du morceau. So Tied Up est à retrouver dans l’album LA Divine de Cold War Kids !

       

      Le choix d’Azelice

      RUSSKAJAAlive 

      Le groupe de metal autrichien Russkaja dévoile le clip du titre « Alive » issu de son nouvel album Kosmopoliturbo sorti il y a quelques jours. Un clip à la fois simple, original et haut en couleurs, à l’image de la chanson. Une petite bouffée de bonne humeur dont on ne se lasse pas !

      Le choix de Sarah

      ChelouDamned Eye See 

      Le londonien Chelou fait partie de ces artistes qui ont su trouver une signature, un style immédiatement reconnaissable et son nouveau titre, « Damned Eye See », ne fait pas exception ! Entre folk acoustique et synthés aériens, il a été composé dans une chambre, avec la voix de sa petite soeur de 8 ans et des tasses en guise de percussions. De ce morceau qui le « représente prenant le métro chaque jour regardant toute cette merde aller vers le sud », Chelou parvient a en faire une ballade pleine de poésie et de douceur, à écouter sa modération !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.