More
    More

      La découverte du balafon par Nekobala

      NEKOBALA, un musicien admiré sur le web grâce à son talent pour l’utilisation d’un instrument appelé BALAFON. Le BALAFONégalement appelé BALA ou BALANI, est un instrument de percussions idiophones mélodique originaire du Mali.

      Mais qui est NEKOBALA ?

      Le vrai nom de NEKOBALA est Donatien KONE, originaire de Katiola (Côte-Ivoire). Passionné par le BALAFON, il l’apprend par lui-même. Fin 2004, il entre à l’École Nationale de Musique, où il découvre le BALAFON mandingue vers lequel il se dirige. En 2006, alors en troisième année, il suit enfin les cours de BALAFON pentatonique (sénoufo) auprès de Maître N’Golo COULIBALY et continue le BALAFON diatonique (mandingue) en autodidacte. Avec ses amis, il fonde le groupe Yaal Feel, qui pratique le jazz fusion et le jazz ethnique. En 2012, il rejoint le groupe Kanian en tant que balafoniste soliste.

      En 2013, grâce à un projet initié par le balafoniste Ba Bang Nyeck, appuyé par l’UNESCO. Nekobala fait la connaissance du BALAFON chromatique et de son maître. Il s’initie à la pratique des quatre mailloches et adopte l’instrument auquel il s’est consacré depuis lors. Il compose ensuite plusieurs morceaux de musique pour BALAFON chromatique. Et interprète de grandes pièces classiques, modernes, occidentales et africaines, développant ainsi un riche répertoire pour balafon.

      Depuis 2013, il est professeur de BALAFON à l’Ecole Supérieure de Musique et de Danse d’Abidjan. Il y aborde l’étude et la pratique du balafon comme un savant de la musique contemporaine et un défenseur des valeurs culturelles africaines. En 2015, il crée le groupe BALAKO, quintette composé de trois BALAFONS chromatiques et de percussions.

      Combien d’albums avez-vous enregistré jusqu’à présent? Lesquels?

      J’ai un album : « Aujourd’hui ». 

      Pour plus d’informations sur l’album, nous vous invitons à consulter son compte Facebook.

      Excepté le BALAFON, jouez-vous également d’autres instruments ?

      Je joue du piano, de la guitare, de la batterie, de l’ahoko et de la sanza.

      Comment avez-vous réussi à intégrer votre première École nationale de  musique?

      J’ai rejoint l’École National de Musique par le biais d’un concours.

      Avant de rejoindre l’École nationale de  musique, quelles étaient vos ambitions ?

      J’avais l’ambition d’apprendre le piano. En y entrant, j’ai découvert tout un univers et je me suis tourné vers les instruments Africains.

      En plus d’être professeur de musique, avez-vous d’autres professions ?

      Je suis également webmaster.

      Vous enseignez aux débutants ou aux personnes expérimentées ?

      J’enseigne à tout le monde.

      Avant de regarder la vidéo, nous vous fournissons son compte Facebook et Instagram.

      Just Focus vous propose la chanson de jerusalema rejouée avec le balafon par NEKOBALA.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité