More
    More

      Hip Hop: Les artistes américains à suivre en 2015!

      Parce que Sur Justfocus, on ne rigole pas, on vous a sélectionné les artistes hip hop les plus enclins à exploser en 2015, et sur lesquels il faudra garder un œil.

      L’année 2014 avait marqué le début d’une nouvelle ère du Hip Hop. Les vétérans nostalgiques des 90’s avaient dû embrasser ce changement un peu trop violent, que la nouvelle génération a tenté d’imposer à coup d’expérimentations Dubstep et électro.

      Le Rap s’était mis en veille une bonne décennie, se cherchant ici et là, assommé par la nouvelle ère du digital qui l’a déconstruit dans ses repères (mixtape, rythme des sorties, durée des « produits »). Certains n’y croyaient plus.
      Mais voilà qu’il se relève avec surprise, autorégulé et en phase avec l’époque, mais intègre et brutal comme on l’aime. L’avènement et l’explosion de la maison YMCMB nous laissent des valeurs sures comme Niki Minaj ou Drake, mais laissent aussi place à une flopée d’artistes décidés à entrer dans la légende, avec une verve qui mettra d’accord ancienne et nouvelle école.


      TINK :

      tink hip hopSelon Timbaland, qui l’a signée sur son Label, cette rappeuse-chanteuse de Chicago est une potentielle superstar qui l’aurait « sauvé de l’ennui. » On pourrait croire que Timbaland remet juste le couvert, faisant ce qu’il avait déjà fait par le passé pour des artistes comme Ms Jade, Fabolous ou Bubba Sparxx, c’est-à-dire produire les trois-quarts d’un album Rap afin de « revenir aux sources. » Que nenni : au fur et à mesure, Tink dévoile à 19 ans ce petit plus, surfant sur le Buzz que son mentor a généré en dévoilant sur radio Power 105.1 une version non commercialisée de « Movin’ Bass », produit pour Rick Ross et Jay Z. En toute objectivité, elle retourne le morceau et on comprend mal pourquoi Rozay n’en a pas voulu. Qu’à cela ne tienne, les titres comme « Clock Tic » ou « Ratchet Commandements » parleront d’eux-mêmes. Tink se fera avec certitude un nom. A suivre de très près.


      JUSTIN MOHRLE:

      justin_mohrle_rapper_hip_hopQuand on est annoncé comme le nouvel artiste de Dr Dre et qu’on est blanc, on évite difficilement la comparaison avec Eminem. Le rappeur texan de 23 ans a une pression monstre sur lui, et il le sait parfaitement. Malgré un gros buzz, on en sait que très peu sur lui, à l’exception de quelques featurings discrets parachutés sur le net. Mais comme Dr Dre ne bâcle jamais ses albums et qu’il vise toujours juste, on est on ne peut plus confiant pour lui et sa carrière. Stay tuned.


      MEEK MILL:

      Meek_Mill_hip_hopLe « nouveau DMX » a le vent en poupe. A peine sorti de prison, il signe sur le Label de Rick Ross, Maybach Music, enchaine les featurings, et jackpot : il se tape Nicki Minaj avec qui il part en tournée. Il faut dire que le remix de « My nigga » de Young Thug et son apparition sur le « «Pink Print » de sa dulcinée lui a offert une plateforme béton et une solide « Street credibility ». Trop Facile ? Il vous prouvera le contraire : son nouveau titre « B-Boy » avec Big Sean et Asap Ferg est tellement meurtrier que vos écouteurs en saigneront a coup sûr, et vous en redemanderez.


      TYGA :

      tyga_rappeur_hip_hopC’est le 1er à avoir claqué la porte du Label YMCMB, qui lui a pourtant valu une place de choix dans l’industrie du Rap. La sortie de son très attendu album « the gold album : 18th Dynasty » , a été repoussée courant 2015 sous un label indépendant. Alors oui, il est très présent sur instagram, fricote avec la jetset de télé réalité, fait un album avec son pote Chris Brown et casse volontiers du sucre sur Drake, mais Tyga délivre toujours du bon son avec son flow lourd et nasal et ses punch lines salaces. C’est pour ça qu’on l’adore. Le petit plus qui fait la différence, c’est que Kanye West est le producteur exécutif de cet album, et ça risque franchement de valoir le détour. Constatez vous-même.


      KENDRICK LAMAR :

      kendrick_lamar_hip_hopC’est certainement l’album le plus attendu de 2015. Le scandaleux californien ,qui avait ravivé l’esprit de compétition de toute l’industrie en s’autoproclamant « King Of New York », tease petit à petit ses fans. A peine connu du grand public (il est présent sur le « problems » de Asap Rocky), il a pourtant été salué par Snoop Dogg, Missy Elliot et Puff Daddy pour son esprit compétitif et positif, mais aussi pour son travail intègre qui lui a valu de collaborer avec Dr Dre (encore lui). Ses titres comme « i » ou le corrosif  « the blacker the Berry », ou plus récemment «King Kunta» qu’il vient de mettre en ligne est loué outre-Atlantique. On trépigne d’impatience.


      RAE SREMMURD :

      Rae_Sremmurd_hip_hopLes Deux jeunes frères du Mississipi sont la fraicheur et la sensation de ce début d’année. Après avoir sévi avec le très bon « no flex zone » et « no type » l’été dernier, les revoilà avec l’excellentissime « throw some mo’ » en featuring avec Nicki Minaj qui les adore. Le beat est efficace, la vibe cool et juvénile, on aurai vraiment tort de les désigner comme les nouveaux Kriss Kross. L’album qu’ils nous servent en ce début d’année n’est franchement pas dégueu, bien au contraire. Il y a quelques hits bien sympathiques qui devraient prolonger la promotion de « srummLife » , album idéal pour flâner avec ses potes dans une belle voiture en ce début de printemps. Enjoy.

      Frederico Lopez.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.