Retour sur La 31eme édition de la Fiesta des suds

0
2185
Fiesta des suds
Fiesta des suds

Le beau temps revient peu à peu et la saison des festivals arrive à grands pas, l’occasion pour moi de revenir sur la dernière édition de La Fiesta des Suds qui fêtait il y a quelques mois ses 30 ans. À cette occasion, de nombreux artistes de tout horizon se sont retrouvés sur l’esplanade du J4, à Marseille, pendant trois jours. La fête s’est prolongée au Dock des suds deux soirs de suite, jusqu’à 5 heures. Les spectateurs se baladaient d’une scène à une autre pour écouter, danser, chanter ou encore découvrir les différents artistes qui se sont succédé sur les scènes Odyssée, Cosmi et Proxima

Fiesta des suds
Programmation Fiesta des suds

C’est un peu plus de 23 000 spectatrices et spectateurs qui ont déambulé et vibré sur les sonorités planétaires qui font l’ADN du festival. Un marathon festif entre chansons disco pétillantes, icônes africaines, rap cross-over, transes extatiques, furia cuivresque et autres hybridations musicales.

Le festival a vu le jour au Docks des suds il y a 30 ans et depuis, la Fiesta rassemble toujours autant, les gens, les genres et les générations. Chaque année, elle nous offre un moment de partage, de rencontre autour de programmations tournées vers la diversité et la découverte musicale.

Fiesta des suds
Fiesta des suds
Fiesta Acte I

C’est la Banda du Rock qui a ouvert cette 31eme édition. Nous avons pu écouter Kutu, Bonga, Docile ou encore Pongo et Juliette Armanet, entre autres. 

Fiesta Acte II

Ce sont Youssou N’Dour, Georgio, Star Féminine Band et Hollie Cook qui ont retenu notre attention. 

Youssou N’Dour rencontre toujours le même succès auprès du public et traverse les années avec ses messages de paix et de tolérance. Georgio a livré une prestation authentique et énergique, mêlant le monde du rap à celui du rock. Le groupe Star Féminine nous a fait danser sur des rythmes endiablés tandis qu’Hollie Cook, elle, a envoûté la foule avec sa voix délicate.

Fiesta des suds
Fiesta des suds
Fiesta des suds
Fiesta des suds
Fiesta Acte III

Ce sont Ouma Sangaré, Youssoupha, BCUC qui ont été nos étoiles de la soirée.

Oumou Sangaré, la chanteuse malienne a mis le feu sur scène et dans la foule, prônant la beauté et la force de la femme. Sa voix s’est élevée dans la cité phocéenne et a mis tout le monde d’accord. Youssoupha nous a ému, nous a fait chanter, danser mais surtout, nous a unis. Il nous a rappelé que Marseille a une place spéciale dans son cœur, puisque c’est ici que les choses ont pu se concrétiser pour lui. Il nous parle de sa rencontre avec Soprano et de la reconnaissance, qui, des années plus tard est intacte. Le groupe BCUC, lui, nous a surpris tant par la diversité des instruments que par la manière de les explorer et d’y joindre leurs voix, elles aussi utilisées sous toutes leurs formes.

Fiesta des suds
Fiesta des suds
Fiesta des suds
Fiesta des suds

En cas de petites ou grandes faims des foods trucks, aussi cosmopolites que les artistes présents, étaient prêts à régaler les papilles des spectateurs.

  • MASSALIA ON THE ROAD (crêpes salées, sucrées)
  • MISTER CHURROS (churros)
  • GOÛTS DU MONDE (cuisine asiatique et africaine)
  • NICO COQUILLAGES (coquillages et crustacés)
  • ART DE LA FROMAGERIE (sandwichs, charcuterie et fromages)
  • L’ORIENTABLE (cuisine orientale)

Mais s’amuser, c’est bien ! Le faire de manière responsable c’est encore mieux. Et ça, la fiesta des Suds le sait mieux que personne. Le village des initiatives responsables installé le long du festival le confirme. Nous pouvions y retrouver des associations locales mobilisées sur les thématiques de la transition, l’inclusion, la solidarité et la prévention.

  • SOS MÉDITERRANÉE : association européenne de sauvetage en mer constituée de citoyens mobilisés face à l’urgence humanitaire en Méditerranée.
  • SECOURS POPULAIRE : association française de solidarité sur le plan matériel, médical, moral et juridique, auprès des victimes de l’injustice sociale, des calamités naturelles, de la misère, de la faim, du sous-développement, des conflits armés.
  • RECYCLOP : association de collecte et recyclage des mégots de cigarettes, avant de les brûler à 1 000°C pour produire de l’électricité après transformation.
  • WINGS OF THE OCEAN : association de dépollution, intervenant sur la question de la protection des océans. Ramassage de déchets sur les plages et littoraux.
  • PLUS BELLE LA NUIT : association agissant sur les risques festifs, mettant à disposition du matériel de prévention, de réduction des risques et de la documentation.
  • AVENIR SANTE : association engagée pour la santé des jeunes via des actions de terrain, de prévention et de réduction des risques : addictions, risques auditifs, accidents de la circulation et sexualité…
  • PLANNING FAMILIAL : plus grand réseau associatif et militant proposant un ensemble de services de santé sexuelle pour tous et toutes.
  • CITEO : entreprise créée par les acteurs du secteur de la grande consommation et de la distribution pour réduire l’impact environnemental (emballages et papiers) par des solutions de réduction, de réemploi, de tri et de recyclage.

Safer, dispositif visant à réduire le harcèlement sexiste et les violences sexuelles en milieu festif était également de la partie. Un espace de prise en charge des témoins et victimes avait été prévu sur place, accompagné du Planning Familial 13. Cet espace était couplé avec l’application d’alerte SAFER et les maraudes des bénévoles, veillant au bien-être du public, pouvant être sollicités à tout moment.

Voilà comment s’est passée la Fiesta des Suds, Voilà comment s’est passé ma Fiesta !