Dr DRE, de retour après 16 ans d’attente !

0
402

Le 7 Août 2015 marque le retour du géant du Rap US Dr DRE avec la sortie de son 3ème et dernier album « Compton ». Après plus d’une décennie de promesses sur une sortie prochaine d’un nouvel album, le rappeur bouscule l’industrie du RAP WEST COAST et revient avec 16 titres fous et des collaborations renversantes.

Retour sur les évènements qui ont conduit au couronnement d’Andre.

Les Fans auront attendu… Mais DRE est bel et bien de retour. Le natif de Compton (banlieue de Los Angeles), plus connu par la génération « y » comme l’inventeur du casque BEAT, n’avait pas dit son dernier mot. Ni son dernier rap d’ailleurs. Après le succès vertigineux de son 2ème album 2001, sorti en 1999 (vous me suivez ?), le rappeur annonçait seulement quelques mois plus tard la sortie d’un nouvel album, qui à l’époque aurait été intitulé DETOX, sur lequel il travaillait depuis 2000/2001. Seulement, André Romelle Young, de son vrai nom, arrête l’année suivante son enregistrement, et choisit de se consacrer à la production d’autres artistes. Eh oui, parce qu’on ne parle pas d’un petit musicien qui reste dans son coin et se cantonne au seul développement de sa carrière. DRE est, selon la plupart des rappeurs de son époque (et la notre avec) comme le plus grand producteur de tous les temps dans le monde de la musique contemporaine.

Car si 2001 est 6 fois disque de platine aux Etats-Unis, et que les Grammy Awards ont longtemps plu sur sa tête pendant les années 90’, l’ex membre du Groupe N.W.A (groupe qui fait l’objet d’un film, en ce moment au cinéma) a pourtant sorti les meilleurs. Eminem, Snoop Dog, The Game, 2 Pac ou encore les Pussycat Dolls ont largement été aidés et produit par DR DRE. Si Eminem restera sa plus grande découverte, il aura été le pilier de développement du Rap « à la West Coast » et un modèle absolu pour nombre d’artistes.

De Detox a Compton… En passant par quelques petites pépites.

Perfectionniste à sa manière, le Beatmaker commence l’enregistrement de son dernier album en 2001. De nombreuses collaborations sont au programme : 50 Cent, Eminem, Snoop Dog, toute la bande de copains est au complet. Seulement, malgré l’enthousiasme apparent, tant du côté de DRE que de ses collègues, l’album ne va cesser d’être reporté. D’abord annoncé pour 2001, son enregistrement va subir un arrêt brutal, et est semble-t-il abandonné. Le rappeur change d’avis et une date de sortie est prévue pour 2005. Avec la présence de plusieurs grands producteurs, comme Jay-Z, tout se mettait en place pour que Detox voit le jour. Pourtant, les choses vont trainer jusqu’à ce que Snoop Dog annonce lui-même 3 ans plus tard que Dr DRE avait stoppé son avancement. Les Fans deviennent fous, d’autant plus qu’il était annoncé comme « l’album de Rap le plus avancé jamais composé » (selon un de ses proches collaborateur). Pour les faire patienter un peu plus, et non content du résultat de Detox, The Doctor fait quelques feat et collaborations pour des singles et hits tels que I need a Doctor – d’Eminem, Kush avec Akon et Snoop ou encore Under Pressure avec Jay-z. Quelques extraits de Detox sont publiés, mais DRE se démotive complètement et le fait que l’album ne sortira jamais devient un secret de polichinelle.

compton

Le Déclic Straight Outta Compton

Beaucoup commencent dès lors à enterrer amèrement leur star du Rap Gangsta préférée. Jusqu’en 2015, où tout bascule très vite. La sortie du film Straight Outta Compton, reprenant les agissements et la progression effarante du groupe de Rap N.W.A, dont DRE était le Leader naturel, inspire l’artiste. 16 ans d’attente pour 16 titres : il sort en un éclair l’album Compton, après avoir officialisé devant la presse que Detox ne sortirait plus. L’album est très bon selon la majorité des critiques, pour d’autres, il est arrivé très, très tard… Quoi qu’il en soit, le Rappeur n’a pas changé de cap (sans jeu de mots). Les titres sont « Hard » et pointus : on entend parfois des mitraillettes en plein milieu du son – comme le 7ème titre Loose Canons feat Xzibit, sample d’un morceau de Jazz de Janko NILOVIC Underground Session. 

Le succès commercial est constaté, bien qu’il semble être loin des hauteurs atteintes par 2001, son précédent album. Qu’importe, les Fans sont ravis et Dr DRE se range, peut être, du monde du Rap US par la grande porte.