More
    More

      Britney & Iggy se la jouent Pretty Girls

      C’est aujourd’hui que sort officiellement le single comeback de Britney Spears, Pretty Girls, sur lequel elle est accompagnée de la rappeuse Iggy Azalea.

       

      Cela faisait un bon moment que Britney Spears n’avait pas offert à ses fans un titre inédit, histoire de nous faire patienter jusqu’au prochain album. Il faut dire que l’américaine est assez occupée, entre sa marque de lingerie The Intimate Britney Spears (il ne manquait plus que ça en terme de produits dérivés) et sa récente blessure à la cheville lors d’une de ses représentations à Las Vegas. Mais, il suffisait apparemment de demander pour être servi !

      C’est donc une collaboration avec la rappeuse australienne Iggy Azalea, intitulé Pretty Girls, que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui. Ce titre annonce d’ailleurs l’imminente sortie du neuvième album de la princesse de la pop.

       

      Que dire de Pretty Girls, que l’on présente déjà comme l’un des tubes phares de cet été ? Commençons par lepositif : l’auto-tune fonctionne toujours ! Plus sérieusement, on peut au moins dire que Miss Spears fait partie des superstars de la chanson qui osent expérimenter et ne pas se cantonner à ce qu’ils ont pu faire auparavant. Cela reste de la pop purement commercial, mais Brit-Brit essaie néanmoins de donner un ton plus groovy et urbain à ce titre, ce qui est totalement en accord avec le choix de l’artiste qui l’accompagne.

      Voyons maintenant ce que l’on peut reprocher à Pretty Girls. Premièrement, les paroles. Bon d’accord, on parle d’un titre de Britney, mais quand même (all around the world, pretty girls, wipe the floor with all the boys, pour the drinks, bring the noise, we’re just so pretty!). Rappelons, au passage, que notre très chère Britney Spears a fêté ses 33 ans en décembre dernier, et que donc il serait temps qu’elle passe à autre chose niveau thématiques musicales. I’m Not A Girl, Not Yet A Woman… ça commence à dater!

      Autre aspect négatif, et là je pense qu’il est lié à la presence d’Iggy Azalea sur le titre: Pretty Girls ressemble un peu trop au tube Fancy, qui avait révélé l’artiste australienne. On dirait même que Spears s’amuse à faire du Charli XCX. Prendre des risques musicalement, c’est très bien, mais copier la formule gagnante des petites camarades, c’est moyen.

      En résumé, Pretty Girls reste un titre écoutable si l’on est fan de Britney Spears, ou si on est peu regardant sur les choix de playlists en fin de soirée. Il aura probablement un bel avenir dans les charts, car en sortant une telle chanson juste avant l’été (période où l’on se préoccupe plutôt de son bronzage que du niveau intellectuel des chansons), on est sûr de faire un carton.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.