More
    More

      Yilian Cañizares s’investit pour la protection des océans avec Yemayá

      Avec Yilian Canizares, musique et écologie font bon ménage ! La musicienne est de retour avec Yemayá pour la Journée mondiale des océans. Le titre est porté par un superbe clip, notre sélection musicale.

      Ces dernières années, la violoniste, chanteuse et compositrice a partagé la scène avec Ibrahim Maalouf, Omar Sosa, Youn Sun Nah, Richard Bona, Chucho Valdés, Roberto Fonseca, Dhafer Youssef, L’Orchestre de Chambre de Lausanne ou encore El Comité. En 2019, elle a publié un nouvel album Erzulie, dédié à la divinité haïtienne de l’amour et de la liberté qui porte le même nom avec sa nouvelle formation Yilian & The Maroons. Enregistré à La Nouvelle-Orléans, le disque est enrichi par la participation d’invités tels que Christian Scott (trompette), Michael League (contrebasse), Bill Laurance (piano), Bobby Sparks (orgue) et Justin Stanton (synthés).

      Aujourd’hui, en la faveur de la journée mondiale des océans, elle nous offre un nouveau single, Yemayá, pour attirer l’attention sur les dangers qui menacent les océans et les cultures de la planète qui en dépendent

      Yilian Canizares - Yemayá
      Yilian Canizares – Yemayá

      « Je suis très heureuse de pouvoir mettre ma musique au service d’une si belle cause : préserver les océans de notre belle planète. J ‘ espère que ça touche le cœur » a déclaré la chanteuse et violoniste d’origine cubaine. « J’ai spécialement composé Yemayá (remix) pour la journée mondiale des océans des Nations Unies, le 8 juin. Ce titre est inspiré par la déesse yoruba de la mer, il symbolise la Terre-Mère représentée par les couleurs bleu et blanc : le bleu pour les eaux placides de la mer et le blanc pour illustrer l’écume des vagues et la puissance de l’océan. »

      Le style d’Yilian Cañizares reflète ses différentes influences. On y retrouve des touches de jazz, de classique, de musique cubaine, avec une large place laissée à l’improvisation. Elle chante en espagnol, en yoruba et en français. Et l’une de ses particularités est de chanter et de jouer du violon en même temps. On l’écoute avec grand plaisir pour le titre Yemayá et son beau message écologique.

      Voici le clip de Yemayá à découvrir sur Justfocus :

      le site officiel

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité