More

    Focus sur John Malfoy : Un artiste aux multiples casquettes

    Place à l’art. Dans une époque compliquée pour le monde artistique en raison de la pandémie, on essaie sur Justfocus d’être une vitrine pour quelques talents qu’on apprécie au sein de la rédaction. On se concentre aujourd’hui sur John Malfoy qui cumule plusieurs casquettes : auteur, compositeur, interprète, arrangeur, parolier, ingénieur du son et producteur de musique.

    Un véritable amour pour la musique

    Sa grand-mère, Marie-Bénédicte Bonnard, chanteuse lyrique et maître du chant français, lui fait découvrir la musique classique très jeune.

    Dès l’âge de 6 ans, il débute le conservatoire où il étudie le violon et le chant. Par la suite, durant son adolescence, il va en autodidacte pratiquer d’autres instruments tels que le piano, la basse, la guitare électrique…

    Ben Harper, Damien Rice et bien d’autres références de la musique l’inspirent pour ses premières chansons.

    2005 est un véritable tournant pour lui puisqu’il part pour l’Australie à 22 ans, où il produire son premier album solo, Old Memories. Il fait tout par lui-même et se dépense sans compter pour promouvoir son opus en jouant dans les rues et autres endroits tels que des Open Mic nights.

    Il rentre d’Australie 2 ans plus tard et va multiplier les rencontres artistiques. Il va composer, partager des scènes, participer à la confection de sets, et va aussi réaliser la bande-son de plusieurs courts-métrages dont un particulièrement marquant traitant du conflit israelo / palestinien.

    Il est actuellement basé à Rennes où il a implanté son studio d’enregistrement et où il travaille sur différents projets.

    Notre avis sur la musique de John Malfoy :

    On remarque sur ce titre une utilisation judicieuse du looper pour une performance country / pop / minimaliste aux allures de ballade blues.

    Le timbre de sa voix est juste et se marie bien avec son jeu de guitare. Il utilise 2 accords pour structurer ce morceau de 7 minutes.

    L’harmonie est 100 % mineure, u choix logique qui ne sera pas le plus original pour certaines oreilles mais qui coïncide bien avec l’ambiance Blues Country. On apprécie la performance live très authentique.

    Concernant la rythmique, elle est binaire (un 2 et un 4 classique). Le clap de main est sur-reverbé, un choix pertinent pour appuyer le côté live scène.

    Au sein de la rédaction, on va suivre attentivement ses prochaines productions. Vous pouvez le suivre sur plusieurs réseaux sociaux.

    Les photos sont de : Alice Didier (@alicedidierphoto)
    Le design de la pochette de l’album : Géraldine Gentil (@gentilge)

     

    Just Focus
    JF est la page de publication des articles groupés ou de partenariats de JustFocus

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.