More
    More

      Berywam : Un groupe de Beatbox à découvrir chez Polydor

      Les belles histoires en ces temps troublés sont toujours une bouffée d’air frais. C’est le cas de celle de Berywam, un groupe de beatbox que vous vous devez de découvrir. Ils ont percé sur TikTok avec des reprises de titres connus et ont sorti aussi quelques morceaux originaux. Ils ont sorti leur premier album « No Instrument » le 8 avril 2022. 

      Les origines du beatbox

      Pour ceux qui ne sont pas familiers de ce monde, le beatbox est devenu populaire dans les années 70 en parallèle de la culture hip-hop. Toutefois, les origines de cet art singulier remontent à une époque bien plus lointaine.

      L’imitation vocale des percussions existait déjà en Inde il y a des siècles. D’autres registres musicaux comme le jazz et le scat ont aussi utilisé cette pratique. Grâce à cette tradition orale, de nombreux pans de l’histoire ont été transmis.

      Focus sur le groupe Berywam

      Le groupe est composé de Wawad, Beatness, Beasty et Rythmind. Leur credo, on fait avec ce qu’on a et on avance. La passion les anime…

      Il n’y a aucun trucage dans leur musique. Ils sont la seule chose qu’on entend dans leur musique. Ils font tous avec leur bouche. C’est pour cette raison qu’ils ont appelé leur série de vidéos, No instrument. Un nom qui colle parfaitement à leur processus de création.

      Ils ne forment pas un groupe de beatbox similaire aux autres. Ils ont dépoussiéré le concept et livrent une nouvelle approche. Leur identité est particulière et pour en comprendre les contours, parlons des 4 membres du groupe.

      Wawad vient de Toulouse. Il est issu d’une famille de musiciens. Chez lui, le beatbox est venu naturellement comme si c’était une capacité innée chez lui. Il jouait n’importe quel bruit, imitait les chansons qu’il entendait. En grandissant, malgré les études, il a su rapidement que la musique serait un élément central de sa vie.

      Avec le temps, il affine ses techniques et se rend compte qu’il peut tout imiter.

      Beatness est aussi de la ville rose. Il était au départ un batteur, grâce à l’influence de son père, un percussionniste. Il tombe durant son adolescence sur des vidéos de beatbox. La richesse de cet univers l’attire ostensiblement et il décide de s’y consacrer pleinement. Wawad et Beatness ont vécu ensemble pendant deux ans, ils sont plus que des collaborateurs, ce sont des amis.

      On remonte un petit peu le long de la côte ouest française et on s’arrête à Bordeaux, l’une des plus belles villes françaises. Focus sur Beasty. Il a débuté très jeune à jouer des bruits avec ses power rangers et Spiderman. Le beatbox, il l’a découvert avec son père qui est DJ. Il est le premier du groupe à s’être mis au beatbox. Dès 2006, il a participé aux championnats de France en solo. Il s’est forgé en tant qu’artiste avec le temps en se focalisant sur le côté instrumentiste.

      Rythmind vient du sud-est. Une légende dit qu’il faisait des bruits dès son berceau. Son histoire d’amour avec le beatbox commence à la télé. Il y voit Anthony Kavanagh jouer du beatbox et d’autres références comme un beatboxer américain. Il apprécie pleinement l’esprit de partage qui caractérise ce monde spécifique.

      L’amitié est le leitmotiv de Berywam. Ils ont tous des spécificités particulières qui leur permettent d’être un groupe talentueux qui caracole sur les réseaux sociaux avec par exemple plus de 2,5 millions de followers sur instagram.

      Ils ont remporté en 2018 le titre de champion du monde. Une récompense exceptionnelle pour un quatuor de génie.

      Leurs codes vocales affutées, ils semblent être en mesure de nous transporter dans différentes contrées. N’hésitez pas à les suivre, ils savent se mettre en scène et s’impliquent constamment pour faire passer d’excellents moments à leur public.

      Ils sont chez Polydor en France.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité