More
    More

      Tirage au sort de la Ligue des champions : tour d’horizon des groupes

      Comme tous les ans à cette période de l’année, en plus du mercato qui bat son plein dans le monde footballistique, a eu lieu le tirage au sort des phases de poules de la Ligue des champions. Jetons maintenant un coup d’œil aux différents groupes et aux rapports de force au sein de ces derniers.  

      Groupe A : City et le PSG en grands favoris 

      Le groupe A, composé de Manchester City, du PSG, du RB Leipzig et de Bruges, voit se distinguer deux équipes que sont le PSG et Manchester City. En effet, les deux demi-finalistes de la saison passée font office de favoris à la victoire finale : c’est donc sans surprise qu’ils sont les deux grands favoris de leur groupe et qu’ils vont donc se disputer la première place du groupe, pour ce qui sera un remake de la demi-finale de l’an dernier. L’affiche sera d’autant plus alléchante que les deux équipes se sont renforcées avec notamment l’arrivée de Lionel Messi du côté du PSG et celle de Jack Grealish du côté des Skyblues. Enfin, en ce qu’il s’agit de Leipzig et Bruges, on peut s’attendre à un Leipzig capable de jouer les outsiders face aux deux mastodontes et Bruges en petit poucet de leur groupe.  

      Composition du groupe : Manchester City – Paris – RB Leipzig – Bruges 

      Neymar face à deux joueurs de Man City la saison passée

      Groupe B : Le groupe à suivre  

      En effet, avec Liverpool, l’Atletico, Porto et le Milan AC, il s’agit du groupe le plus relevé de cette année. Les Reds, les Colchoneros et Porto sont des habitués de la compétition et dépassent quasi systématiquement les quarts de la compétition. C’était aussi le cas de l’AC Milan lorsqu’il disputait la Ligue des champions, ce qui n’était plus le cas lors de ces dernières années, mais le club reste une place forte du ballon rond avec notamment ses sept Ligues des champions. Bref, un groupe qui s’annonce aussi palpitant qu’intéressant avec peut-être néanmoins deux équipes qui se détachent que sont l’Atletico et Liverpool qui ont tous les deux été finalistes ou vainqueurs de la compétition ces dernières années. 

      Composition du groupe : Atletico Madrid – Liverpool – Porto – AC Milan

      Le but de Llorente pour l’Atletico il y a deux ans contre Liverpool

      Groupe C : Dortmund en pôle dans un groupe homogène

      L’équipe allemande apparaît comme la favorite de ce groupe si l’on se fie à ces derniers résultats dans la compétition. En ce qu’il s’agit du reste du groupe, le détachement d’un favori ou d’une équipe mieux armée paraît beaucoup plus complexe. En effet, l’Ajax Amsterdam, le Sporting et Besiktas semble d’un niveau sensiblement similaire. L’équipe néerlandaise, du fait de ses récents parcours, peut possiblement avoir un avantage vis-à-vis de ses opposants. Enfin, rien n’est joué dans ce groupe qui va probablement être indécis jusqu’au bout.

      Composition du groupe : Sporting Portugal – Borussia Dortmund – Ajax Amsterdam – Besiktas

      Dortmund face à Manchester City en Ligue des champions la saison passée

      Groupe D : Un copier-coller de l’édition précédente 

      On reprend les mêmes et on recommence … enfin presque. En effet, le Real Madrid, l’Inter Milan et le Chakhtior Donetsk se sont déjà retrouvés dans le même groupe l’an passé avec pour résultat la qualification du mastodonte espagnol et l’élimination du club italien. Cette année, le résultat pourrait s’avérer identique malgré le fait que l’Inter soit le champion d’Italie en titre. En effet, avec la perte de joueurs cadres tels que Lukaku et Hakimi et le départ de leur entraîneur Antonio Conte, l’équipe italienne devra batailler dure pour retrouver les huitièmes de finale de la plus belle des compétitions de clubs. Enfin, pour le petit nouveau du groupe, club roumain répondant au nom de Sheriff Tiraspol, l’objectif sera probablement de faire honneur à ses supporters et de, pourquoi pas, aller chercher un point ou plusieurs dans ce qui sera des matchs de prestige.   

      Composition du groupe : Inter Milan – Real Madrid – Chakhtior Donetsk – Sheriff Tiraspol 

      Lautaro Martinez et Casemiro la saison passée

      Groupe E : Un classique entre deux géants de la dernière décennie  

      Bayern Munich : deux victoires en Ligue des champions en 2013 et 2020 et finaliste en 2012 / FC Barcelone : deux victoires en 2011 et 2015. Avec en prime des affrontements mémorables entre les deux équipes en 2013, en 2015 avec la fameuse humiliation de Messi sur Boateng ou encore en 2020 avec le 8-2 infligé par le Bayern au Barça. Bref, une double confrontation qui promet avec un avantage pour les Bavarois toutefois. En effet, avec le départ de leur star argentine, l’équipe catalane a perdu le joueur capable de faire des différences à n’importe quel moment. À elle donc de compenser cela par une force collective afin de ne pas se retrouver en mauvaise posture dans un groupe qui compte aussi Benfica, valeur sûre du foot européen. Enfin, le Dynamo Kiev, qui était dans le groupe du Barça l’année dernière, apparaît comme l’équipe la plus faible du groupe.  

      Composition du groupe : Bayern Munich – FC Barcelone – Benfica – Dynamo Kiev

      Le désarroi de Messi lors de l’humiliation 8-2 du Barça par le Bayern

      Groupe F : Un remake de la finale de la dernière Ligue Europa  

      C’est ce qui saute aux yeux lorsque l’on voit ce groupe : Manchester United et Villarreal, les derniers finalistes de la Ligue Europa, se retrouvent dans ce groupe. L’occasion pour les Red Devils de prendre leur revanche sur le Sous-Marin jaune qui a remporté la coupe européenne au bout d’une séance de pénaltys interminable. Néanmoins, bien que cette opposition saute aux yeux du fait de la raison précédemment évoquée, il ne faut pas oublier l’Atalanta Bergame, huitième de finaliste l’an dernier et quart de finaliste l’année d’avant. En effet, c’est une équipe qui montre année après année qu’elle est redoutable en ayant fini quatre fois dans les quatre premiers de son championnat sur les cinq dernières années. À vrai dire, les Bergamasques semblent être au moins au même niveau que le Sous-Marin jaune. Enfin, les Young Boys de Berne semblent être le petit poucet du groupe.

      Composition du groupe : Villarreal – Manchester United – Atalanta Bergame – Young Boys

      Villarreal célébrant sa victoire en finale de la Ligue Europa 2021 face à Manchester United

      Groupe G : Un bon tirage pour Lille  

      En effet, hormis l’écueil Séville, le groupe semble à la portée de Lille. En tout cas, il était difficile pour eux d’espérer meilleur tirage. En effet, ils ont probablement hérité des adversaires les plus abordables dans les chapeaux 2 et 3, bien que même l’équipe la plus abordable du chapeau 2, à savoir le Séville FC, leur apparaît comme étant bien supérieur. Il faudra donc pour Lille batailler avec Salzbourg et Wolfsburg pour la seconde place du groupe.  

      Composition du groupe : Lille – Séville FC – Salzbourg – Vfl Wolfsburg

      Lille lors de leur dernière participation en Ligue des champions

      Groupe H : Chelsea et la Juve comme seuls rivaux  

      Ce groupe est peut-être celui qui laisse le moins de place au suspense, en tout cas pour ce qu’il s’agit des deux qualifiés. En effet, les deux premières places semblent promises à Chelsea, le champion d’Europe en titre, et la Juventus. La question sera de savoir qui des deux finira premier du groupe, avec toutefois un avantage pour Chelsea étant donné leur dernière saison et la mauvaise dernière saison de la Juve.  

      Composition du groupe : Chelsea – Juventus – Zenith – Malmo

      Chelsea remportant la Ligue des champions l’an passé

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité