More

    Découvrez 5 Sports inconnus à travers le monde

    Au revoir le Football, le Basket-ball, le Tennis, ou encore le Volley-ball… La rédaction de JustFocus vous propose de découvrir 5 sports sûrement inconnus pour vous. Aux quatre coins du monde, il existe des sports propres à une culture, à une région du monde. Souvent, ces sports que nous allons vous présenter ont des similarités avec ceux connus du grand public.

    L’ulama au Mexique

    Le football est le sport numéro 1 dans le monde, mais saviez-vous que le jeu de balle se pratiquait déjà il y a 3000 ans? Il a connu son apogée chez les Mayas, au Mexique, et se pratique encore aujourd’hui. À cette époque, cette activité se déroulait traditionnellement à l’occasion de rituels liés à la fertilité ou de cérémonies guerrières. Grosse différence avec le foot moderne, celui-ci se pratique avec les hanches.

    C’est une activité physique qui est un peu un mélange entre le volley-ball et le foot. Le principe est de frapper une balle en caoutchouc pesant 4 kilos. Les parties du corps à utiliser sont ses genoux, ses hanches, ses coudes ou encore ses fesses afin de faire passer la balle dans un arceau en pierre qui est situé à 6 mètres de hauteur.

    Le ulama revit ces dernières années, après son interdiction par les conquistadors espagnols dans la capitale mexicaine.

    Le Slamball aux États-Unis

    Aujourd’hui, vous connaissez tous le Basket-ball. Néanmoins, beaucoup de personnes, à la recherche d’innovations, essayent d’améliorer des sports ou en tout cas de varier les règles et les conditions. C’est dans cet esprit qu’est né le SlamBall. Vous l’aurez compris, ce sport possède sa propre fédération et devient un sport très populaire et très impressionnant.

    Le slamball est un sport collectif qui allie le football américain, la gymnastique, le basket et le handball. Les joueurs utilisent des trampolines pour s’élever et lancer le ballon à travers le cerceau.. Les joueurs doivent lancer le ballon sur le filet de l’adversaire pour marquer un but. Un tir réussi rapportera 2 points, tandis qu’un dunk rapportera 3 points. Pendant le match, il y a quatre joueurs par équipe (attaquant), deux arbitres, un entraîneur et des assistants/officiers, ainsi que des officiels de table. Chaque joueur a un rôle bien défini. Soit il marque le but, soit il tire ou il occupe alors la position de stoppeur. Le marqueur est le premier à manier le ballon. Le tireur est le premier à marquer et le stoppeur est le premier à défendre. Le jeu complet se déroulera en quatre quarts de 5 minutes. Lorsque chaque joueur aura commis trois fautes personnelles, il sera exclu du jeu ou sera retiré du jeu. Le nombre de remplacements est illimité.

    En 2002, est née la première compétition officielle de SlamBall a Los Angeles. Aujourd’hui, le SlamBall s’internationalise de plus en plus et on le retrouve (à la télé) dans des pays comme le Portugal, l’Espagne, l’Italie ou encore l’Australie.

    Le Sepak Takraw en Thaïlande

    Le Sepak Takraw pourrait être défini comme un mélange de football, de volley-ball et d’acrobaties. Cela en fait un sport très agréable à regarder par ses prestations impressionnantes. Les joueurs mettent en avant leur souplesse leur rapidité et leur précision.

    Les joueurs touchent et manipulent le ballon en utilisant uniquement leurs pieds, leurs genoux, leur poitrine et leur tête. Les règles du jeu sont très similaires à celles du volley-ball. Comme au volley-ball, ici aussi, deux équipes de joueurs essaient de contrôler le ballon en le touchant uniquement avec les pieds, la poitrine, le genou ou la tête et tentent de le faire passer au filet pour le faire passer du côté adverse. Si le ballon ne passe pas le filet, l’équipe adverse marque un point. La première équipe qui marque le maximum de points est déclarée gagnante.

    Très populaire dans toute l’Asie du Sud-Est, ce jeu se joue avec un ballon en rotin ou synthétique. Depuis 1990, le Sepak takraw est également inclus dans les jeux asiatiques. Néanmoins, l’origine de ce sport remonterait à 1785.

    Le Kabaddi en Inde

    Le kabaddi est un sorte de mélange de lutte et de rugby où les contacts y sont rudes. Ce sport est d’origine indienne et le terme viendrait du mot « Kai-Pidi », qui veut dire « tenir les mains ». Il est considéré comme un sport olympique en Asie du Sud, qui a vu le jour dans l’Inde ancienne.

    Ce principe du jeu est simple, il est joué entre deux équipes de 7 joueurs sur les moitiés opposées d’un terrain ou d’une cour. Chaque joueur passe à tour de rôle du côté de l’autre équipe en répétant « kabaddi, kabaddi ». Pour marquer des points, il faut toucher le plus grand nombre possible d’adversaires sans être rattrapés. Pour toucher un joueur, on peut y aller avec la main ou le pied. En défense, le but est d’éviter de se faire toucher mais en restant assez près du joueur pour pouvoir l’arrêter, si jamais un ou des défenseurs sont touchés. Si un défenseur est touché ou un attaquant est immobilisé, celui-ci est sorti du jeu. De plus, si une équipe réussit à éliminer tous les joueurs de l’autre équipe, des points bonus sont attribués. 3 raids consécutifs sans marquer de point causeront l’élimination d’un joueur.

    En dehors de l’Inde, c’est une activité populaire en Iran, le jeu national du Bangladesh et l’un des sports nationaux du Népal, où il est enseigné dans toutes les écoles publiques. De plus, le kabaddi est également populaire dans d’autres parties du monde où il existe des communautés indiennes et pakistanaises, comme au Royaume-Uni.

    Le Kin-ball au Canada

    Kin-Ball est un jeu qui vient du Québec, Canada. Inventé par un professeur d’université canadien en 1986, c’est un jeu très particulier qui est joué par près de 4 millions de personnes dans le monde.

    Contrairement à presque tous les autres jeux de la planète, il n’est pas pratiqué dans le format traditionnel d’un contre un en équipe ou individuellement. En effet, il se joue à trois équipes, qui s’affrontent toutes pour gagner en même temps.

    Ce sport se joue à l’aide d’un ballon de 1,22m de diamètre et qui pèse 1kg. L’objectif est de rattraper le ballon avec n’importe quelle partie du corps avant que le ballon ne touche le sol quand le nom d’équipe est nommé. Les règles du jeu ont été élaborées de façon à mettre l’accent sur le respect des autres joueurs et des arbitres, sur l’esprit d’équipe et sur l’implication de la totalité des joueurs. Sur le terrain, 3 équipes de 4  s’affrontent. La première qui est en possession de la balle choisit l’équipe qu’elle souhaite affronter en l’appelant par sa couleur. 3 joueurs maintiennent la balle afin que le 4e prenne de l’élan et la frappe très fort en l’envoyant le plus loin possible. Le but est de réaliser le service le plus handicapant possible pour l’équipe adverse.

    +2

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.