More
    More

      Cyclisme : Tadej Pogacar en patron sur Liège-Bastogne-Liège !

      Ce dimanche 25 avril, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a coiffé au poteau tous ces concurrents en terre belge. Après avoir remporté le dernier Tour de France, le slovène a ajouté à son palmarès un premier Monument en reportant l’édition 2021 de Liège-Bastogne-Liège. Les tricolores Julian Alaphilippe et David Gaudu complètent le podium. Grand favori de l’épreuve qu’il avait cru remporter l’an passé, le champion du monde français ainsi que le coureur de la FDF ont échoué au sprint. Retour sur la course…

      Résumé de la 107ème édition de la Doyenne

      Le début de la journée a été animée par une échappée de 7 hommes. Il y avait Vliegen, Rota, Huys, Paasschens, Chernetski, Marczinski et Van Poucke. L’écart maximale a atteint 9 minutes. Après un scénario classique de début de course, la Doyenne s’est emballée avec le coup de force des Ineos. Dernier échelon de la fusée britannique, Richard Carapaz a compté 20 secondes d’avance jusqu’au pied de la côte de la Roche-aux-Faucons. Au sommet de la dernière difficulté, un groupe de cinq coureurs, composé d’Alaphilippe, Pogacar, Gaudu, Woods et Valverde, a pris le large, pour ne plus être revu.

      Ensuite, à 250 mètres de la ligne, Alejandro Valverde a lancé le sprint mais ses espoirs d’égaler la légende Eddy Merckx avec un cinquième succès sur Liège-Bastogne-Liège ont vite été douchés. Décollé, Julian Alaphilippe a produit son effort à 100 mètres de la ligne… mais c’était sans compter sur Tadej Pogacar qui, avec un braquet plus important, a pris l’avantage sur le champion du monde dans les 25 derniers mètres, s’imposant d’une demi-roue. 

      Privé de la Flèche Wallonne en milieu de semaine, Tadej Pogacar s’impose en terre belge. Toujours dans le bon coup, le Slovène s’est montré le plus malin dans le final en se cachant dans la roue du champion du monde avant de le sauter sur la ligne au bout d’un sprint rondement mené. Le lauréat du dernier Tour de France s’adjuge son premier Monument. Il devient par la même occasion le plus jeune vainqueur depuis Bernard Hinault en 1977. Le petit prodige succède au palmarès de Liège-Bastogne-Liège à son compatriote Primoz Roglic.

      Liège-Bastogne-Liège : Premier Monument pour Tadej Pogacar, vainqueur devant Julian Alaphilippe et David Gaudu

      31 ans après et toujours pas de victoire française

      Grosse désillusion pour le champion du monde Julian Alaphilippe ! Pressenti comme le plus rapide du groupe de tête avec Valverde, le Français a été battu par Pogacar. Cinquième l’année dernière à cause de son erreur au sprint, Alaphilippe bute pour la deuxième fois (2015) sur la place de dauphin dans ce Liège-Bastogne-Liège. Décidément, la Doyenne ne lui réussit pas.

      A la troisième position on retrouve le coureur la FDJ David Gaudu. Le tricolore se confie sur cette course :

      « Je suis aux anges. Faire un podium sur un Monument en sachant qu’il n’y en a que cinq dans l’année, j’ai de quoi être vraiment très, très heureux. On verra maintenant dans quelques années pour venir faire quelque chose de mieux. Le moment décisif de la course a encore été la Roche-aux-Faucons. Je m’étais mis ça en tête depuis le matin et je n’ai que ça en tête durant toute la journée. Je savais que soit ça passait, soit j’explosais le moteur. Et c’est passé de justesse à vingt mètres du sommet. On s’est tous bien entendu jusqu’à l’arrivée même si je savais que j’étais sûrement le moins rapide du groupe de cinq. Mais j’ai préféré collaborer. J’ai la sensation que je progresse puisque j’arrive maintenant à me retrouver devant avec les meilleurs sur une des plus grandes courses au monde. »

      Malgré la désillusion de ne pas voir un français victorieux de cette Doyenne, on n’avait plus vu deux coureurs français sur le podium de Liège-Bastogne-Liège depuis 1953. Maurice Diot et Raoul Rémy avait du s’incliner derrière Alois De Hertorg.

      Liège-Bastogne-Liège. Alaphilippe, Gaudu, Roglic… les tops et les flops d'une course - La Roche sur Yon.maville.com

      Derrière le podium, Pogacar, Alaphilippe et Gaudu, c’est Alejandro Valverde qui prend la quatrième place juste devant Woods. À l’arrière, le coéquipier de Pogacar, Marc Hirschi règle le peloton des poursuivants à 7 secondes.

      Classement top 10 : 

      1- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) en 6h39’26 »
      2- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) mt
      3- David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ) mt
      4- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) mt
      5- Michael Woods (CAN/Israel Start-Up Nation) mt
      6- Marc Hirschi (SUI/UAE Team Emirates) à 7 »
      7- Tiesj Benoot (BEL/DSM) à 7 »
      8- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) à 7 »
      9- Maximilian Schachmann (ALL/Bora-Hansgrohe) à 9 »
      10- Matej Mohoric (SLO/Bahrain Victorious) à 9 »

       

      A lire aussi : le triplé pour Julian Alaphilippe sur la Flèche Walonne !

       

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité