More
    More

      Cyclisme : le triplé pour Julian Alaphilippe sur la Flèche Walonne !

      Julian Alaphilippe a remporté mercredi 21 avril sa 3ème Flèche Walonne après des victoires en 2018 et 2019. Une course qu’il affectionne particulièrement, même si cette année on ne l’attendait pas forcément. Malgré de nombreuses tentatives d’échappées et une attaque de Primoz Roglic qui avait été le premier des favoris à tenter sa chance dans les derniers mètres de la course, le français devance au sprint le coureur de la Jumbo-Visma. L’espagnol Alejandro Valverde (Movistar) prend la troisième place au sommet du mur du Huy. Retour sur cette course…

      Le résumé de cette course

      On avait rarement vu une Flèche Wallonne aussi ouverte. Dès le départ, l’équipe UAE Emirates de Marc Hirschi, le dernier vainqueur en date et Tadej Pogacar ont dû déclarer forfait. En effet, les tests du Covid de Diego Ulissi et d’un membre du staff étaient positifs.

      Pour le reste, comme d’habitude, il a fallu attendre le dernier kilomètre pour que les favoris fassent parler d’eux, à l’exception notable de Thomas Pidcock, victime d’une chute à 27 kilomètres de l’arrivée qui lui fait défaut dans les derniers mètres. Quelques outsiders ont tenté d’animer la course, à l’image de Simon Geschke (Cofidis) dans l’avant-dernier passage du Mur de Huy et de Tim Wellens (Lotto-Soudal) dans la côte du Chemin des Gueuses, à dix kilomètres de l’arrivée. Néanmoins, tous les favoris étaient ensemble avant  la montée finale du Mur de Huy. Au terme d’un scénario de course très classique, où tout s’est joué dans la montée finale, le puncheur de la Deceuninck-Quick Step a devancé Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Ce dernier avait placé la première accélération où seuls Julian Alaphilippe et Alejandro Valverde ont pu répondre. Trop juste, l’Espagnol doit laisser filer le champion du monde, qui parvient à rentrer sur le Slovène. Et grâce à un dernier gros effort, Julian parvient à prendre la place de leader.

      https://todaycycling.com/wp-content/uploads/2021/04/julian-alaphilippe-remporte-fleche-wallonne-2021-1.jpg

      Les français à la hauteur de cette classique

      En plus de la victoire d’Alaphilippe, deux tricolores sont classés dans le top 10. Déjà quatrième l’an passé, Warren Barguil (Arkea Samsic) a pris la cinquième place. David Gaudu (Groupama-FDJ) a quant à lui également confirmé sa bonne forme du moment en prenant la septième place.`

      La déception du jour vient de Benoît Cosnefroy (AG2R Citroen). La saison passée, il avait pris la deuxième place de cette Flèche Wallonne. Sur cette édition 2021, il était pourtant en tête du groupe de favoris à 500 mètres de l’arrivée. Mais il n’a pas pu suivre les attaques du duo de tête. Malheureusement, le normand termine à la 18e place.

      Classement Top 10 : 

      1. Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck), les 193,6 km en 4 h 36:25.
      2. Primoz Roglic (SLO/JUM) m.t.
      3. Alejandro Valverde (ESP/MOV) à 06.
      4. Michael Woods (CAN/ISR) 08.
      5. Warren Barguil (FRA/ARK) 11.
      6. Tom Pidcock (GBR/INE) 11.
      7. David Gaudu (FRA/FDJ) 11.
      8. Esteban Chaves (COL/BIK) 11.
      9. Richard Carapaz (ECU/INE) 11.
      10. Maximilian Schachmann (GER/BOR) 16.

      Tour de France 2021 : les réactions des Bretons Warren Barguil et David Gaudu

      Julien Alaphilippe : maître de cette classique belge

      Le français n’affichait pas sur cette édition de la Flèche Walonne autant de confiance que sur ces précédentes victoires. D’autant plus que le champion du monde ne réalise pas un gros début de saison. Sa seule victoire était sur le Tirreno-Adriatico. Ce mercredi, le Français a remis les pendules à l’heure après des courses timides sur les classiques flandriennes.

      “Depuis le début de saison je n’ai pas beaucoup gagné, j’avais à coeur de relever les bras et sur une course aussi dure que la Flèche, j’avais envie de regagner. Je suis content d’y être arrivé” a-t-il déclaré après l’arrivée. “Ils (ses coéquipiers) ont fait un gros boulot, je suis fier d’eux. On avait à coeur de bien faire et ils m’ont fait confiance (…) Je suis resté placé comme il fallait, je savais ce que j’avais à faire. Ce sont les jambes qui ont fait la différence. Je savais que ça n’allait pas être facile face à Roglic. (…) Celle-là avec le maillot arc-en-ciel, elle fait vraiment du bien. »

      Il était bien le plus fort ce mercredi pour devenir le 6e coureur à compter au moins trois victoires sur la Flèche Wallonne, après Marcel Kint (3), Eddy Merckx (3), Moreno Argentin (3), Davide Rebellin (3) et Alejandro Valverde (5), qui s’annonce redoutable pour Liège-Bastogne-Liège dimanche, le jour de ses 41 ans. Julien Alaphilippe aura à coeur de gagner cette course et de succéder à Bernard Hinault après sa victoire en 1980.

      Hinault sur Alaphilippe : « Ça serait génial qu’il puisse la gagner mais il y a beaucoup de monde »

      +2

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité