More
    More

      The Maccabees à la Cigale ! 

      Le groupe britannique The Maccabees était en concert à la Cigale le vendredi 29 janvier 2016 et c’était époustouflant! On vous raconte tout!

      Tout a commencé avec Johnny Llyod en tant que première partie du groupe The Maccabees. Jeune britannique bourré de talent qui était ravi de jouer ce soir à Paris, et nous aussi ! Il a su nous charmer avec tous les quelques titres qu’il a joué et plus particulièrement Happy Humans et Pilgrims. A la fin de sa prestation il nous a remercié et souhaité un très bon concert pour ce qui allait suivre avec la tête d’affiche !

      Puis vient enfin le tour de The Maccabees ce groupe de britanniques qui font une tournée en l’honneur de leur dernier album Marks To Prove It. Ils entrent sur scène sur fond de musique plutôt calme, enfilent leur instrument et BAM les premières notes de Marks To Prove It suivi du cri du guitariste Felix White qui donne le ton du concert : explosif !

      Puis les choses continuent avec Feel to Follow et Wall of Arms. On continue ensuite avec des titres tirés de leur dernier album : Kamakura (le prochaine single du groupe!!!) et Ribbon Road. Et la chose super plaisante à voir c’est cette reconnaissance du groupe envers son public, à chaque fin de chanson il remerciera son public, le saluera et aura toujours quelque chose à lui dire. Notamment comme le titre qui va suivre, Love You Better, où ils nous informent que ce titre a été écrit à Paris lors de l’enregistrement de leur second album !

      The Maccabees continuent à charmer le public avec Young Lions, puis vient le tour de Precious Time! Cette fois-ci le guitariste nous encourage à chanter de tout notre cœur, ce que nous ferons en plus de sautiller ! 

      Puis le show continue avec Can You GIve It et cette fois-ci Felix White nous incite à sauter, à donner tout ce qu’on a : l’ambiance est à son apogée ! Les choses continuent ensuite avec Spit It Out. 

      Les choses redeviennent plus calme soudainement avec Silence, projecteur braquée sur la pianiste qui commence à jouer puis le chanteur Orlando Weeks l’accompagne de sa voix : le public est bercé, hypnotisé. Puis après après voir joué First Love, X-Ray, No Kinds Words et Grew Up At Midnight, le groupe nous annonce que le prochain morceau sera le dernier. Le public mécontent se révolte, ce qui amuse le chanteur puisqu’il mimera un enfant qui chouine. Puis on revient aux choses sérieuses: les premières notes de Something like Happiness raisonnent. A la fin le groupe quittera la scène en saluant timidement la foule.

      A peine quelques instant après que The Maccabees ait quitté la scène le public se met à crier, taper des pieds. Face à tant d’engouement le groupe revient en jouant River Song et WW1 Portraits.

      Puis le batteur Sam Doyle intervient EN FRANÇAIS. Il nous explique qu’il est le seul membre à parler français, que leur second album avait été enregistré à Paris et qu’il tenait à remercier le public au nom du groupe. Puis les autres membres interviennent en rigolant et disant qu’ils n’avaient absolument rien compris, ce qui provoque l’hilarité générale.

      Ensuite le show continue et surtout se termine avec Toothpaste Kisses et Pelican, et le groupe quittera définitivement la scène cette fois-ci en nous saluant, remerciant.

      En définitive le concert donné à la Cigale par The Maccabees était génial : ambiance au rendez-vous, un groupe talentueux en live et qui communique avec son public. Bref c’était réussi et on hâte qu’ils reviennent à Paris ! 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.