More
    More

      Retour sur le Festival Afropunk 2020 : les coups de coeur de la rédaction

      « Cette année on a bien failli ne pas avoir de festival Afropunk« . Comme grand nombre de festivals, l’annulation se profilait à l’horizon, en raison du contexte sanitaire inquiétant. Les organisateurs ont néanmoins décidé de le rendre accessible à tous, gratuitement et sous forme numérique. Du vendredi 24 au dimanche 26 octobre, les plus grands noms de la scène musicale de la diaspora afro-caribéo- américaine se sont succédé aux côtés d’artistes moins connus mais tout autant remarquables.

      FESTIVAL AFROPUNK 2020

      Mais tout d’abord, si certains l’ignorent encore, qu’est-ce que le festival afropunk?

      L’histoire remonte à 2005, elle commence par la frustration d’un groupe de jeunes afro-américains, qui ne se reconnaissent pas dans les clichés de la culture noire. Ils se sentent plus punk que black, au sens défini par la majorité. Ils se demandent alors ce que veut dire être noir,  être punk et si les deux  mots associés sont compatibles?  Au 21ème siècle, le temps n’est plus aux définitions étriquées, simplistes, erronées…  Ils créent donc un festival pour d’une part rendre un peu de fierté à la communauté des afro-descendants. Communauté éprouvée par les traumatismes de l’esclavage, la colonisation, le racisme… Et d’autre part, ils aspirent à disposer d’un espace d’expression. 

      Festival Afropunk

      Afropunk n’est pas qu’un festival

      Le festival Afropunk n’est pas que musical, il met aussi à l’honneur l’entrepreneuriat issu de la communauté noire. Il vise à diffuser une image moins caricaturale et plus nuancée de l’identité des afro-descendants.  Le Festival s’est peu à peu étendu. Aujourd’hui, il se déroule à Paris, Brooklyn, Atlanta, Paris, London, Johannesburg… Il rassemble des milliers de festivaliers et représente une vitrine des musiques contemporaines. La programmation met en lumière les artistes afro-caribéens, afro-américains… L’ensemble dessine une vaste fresque de la création musicale actuelle, qui fusionne la musique traditionnelle au nu jazz, au rap, au metal et même à des oeuvres empreintes de lyrisme.

      Dua Saleh, Festival Afropunk 2020
      Dua Saleh, Festival Afropunk 2020

      Une programmation éclectique : zoom sur des artistes emblématiques de notre temps

      Dua Saleh apparaît, seule à l’image, dans un décor de cabine de studio d’enregistrement. L’artiste a grandi aux Etats-Unis, où sa famille s’est installée, après avoir fui la guerre civile  au Soudan dans les années 90. Les titres comme warm pants  charrient des images, des émotions souterraines « I feel faded, I feel so gone ». Le texte puissant, poétique, fait corps avec l’instru. Le flot oscille entre le rap et le chant incantatoire. La voix reflète la puissance d’un vécu et d’une maturité précoce, allant d’une intonation indolente, traînante à la précision d’un texte ciselé.

      Sampa the great
      Festival Afropunk 2020

      Sampa the Great : le show le plus abouti du festival

      Sampa the great, la rappeuse nigériane, évolue dans une toute autre ambiance. Elle est majestueuse au centre d’une scénographie travaillée, qui joue sur l’esthétisme des costumes, des tissus, de la chorégraphie de ses deux danseuses.  Le tout contraste avec la sobriété de l’espace. Les jeux des lumières, de mouvements, de voilages, les coiffures sculpturales , les longues tresses, l’eau au sol, installent une ambiance afro-futuriste. L’artiste porte bien son nom, c’est le spectacle le plus impactant du festival, les tableaux se succèdent, dévoilant un univers de plus en plus psychédélique. La reine maîtrise son art, parce qu’elle élève bien sa musique à ce rang-là.

      Lous and the Yakuza, en pleine ascension

      Si l’artiste à suscité une vague de haine sur les réseaux sociaux, son apparition au festival a emporté l’adhésion sur les tchats en ligne. Le style a plu à un auditoire en grande partie anglophone. Ce qui place la musique francophone, dans cette mouvance internationale. Le style pop et la performance en live, ainsi qu’une plume bien trempée participent à hisser la jeune chanteuse belge au rang des artistes iconiques de sa génération

      +3

      4 Commentaires

      1. Merci pour le partage de ce bel événement international et la présentation de ces artistes qui nous font découvrir leur univers musicaux modernes et variés (rap, jazz et pop…). Que du bon!

        +1
        • Merci Amandine, pour tes retours, oui, tu as raison, que du bon! L’avantage du numérique c’est que tu as une vision d’ensemble de tout le festival. Tu ne connais pas l’heure exacte de passage des artistes. Donc tu fais de belles découvertes, et là, il y avait beaucoup de pépites. Le numérique dans cette période c’est vraiment super, finalement!

          0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.