More
    More

      Jack White: un artiste (très) talentueux

      Jack White est un artiste reconnu le début des années 2000. Le côté très blues de sa musique se retrouve toujours dans ses différents projets. Pourquoi est-il devenu le musicien incontournable de notre époque ?

      The White Stripes: un groupe fondateur

       

      Tout le monde connaît The White Stripes, le groupe de rock formé par Jack White et Meg White en 1997. Je ne peux PLUS entendre Seven Nation Army (un jour quelqu’un m’expliquera pourquoi c’est devenu l’hymne de toutes les émissions de télé-réalité) mais leur discographie est vraiment intéressante. Pour moi, leur meilleur album restera Get Behind Me Satan (2005), suivi de près par Icky Thump (2007). 

      Je me revois sur la route des vacances avec mon baladeur CD (!!) et Get Behind Me Satan qui tournait en boucle dedans. 

      La musique des White Stripes est au final la musique qui a le plus influencé ma vie de musicienne. 

      Ce que j’aimais et j’aime chez les compositions de Jack White, c’est la simplicité: Les guitares très blues et les rythmes de batterie basiques.

      Mais parfois, on avait de jolies surprises (coucou le marimba):

      Avant de revenir à des choses plus classiques:

      Et puis les White Stripes, j’aimais trop leurs visuels. Rouge, noir, blanc, ça claque. 

       

      En 2010, le groupe sort l’album live Under Great White Northern Lights, dont voici une vidéo du morceau Icky Thump (de leur album éponyme de 2007).

      Under Great White Northern Lights sort sur le label de Jack White Third Man Records. Crée en 2001 par l’artiste, la maison de disques s’implante physiquement à Nashville (Tennessee) en 2009.

      Ensuite, j’ai un peu laissé tomber, comme avec The StrokesThe White Stripes arrête même en 2011 et mes goûts musicaux m’emmènent ailleurs, sans pour autant oublier Jack White, que je suis de loin avec The Raconteurs ou The Dead Weather, ses autres projets où il devient même batteur à l’occasion.

       

      La renaissance de Jack White, en solo

       

      En 2012, je tombe sur ce morceau.

      J’ai écouté cette chanson en boucle et ai vite filé à la Fnac acheter le premier album solo de Jack White: Blunderbuss.

      Ensuite, je rate à mon grand désespoir son concert à Lyon l’automne 2012, mais je continue malgré tout d’écouter cet album. On peut dire qu’à cette époque, j’ai retrouvé mes racines musicales.

      Jack White, c’est de la musique roots, et en fait; c’est vraiment ce que j’aime.

      J’ai un ami qui aime bien imiter Jack White en prenant une voix super-aiguë en s’énervant tout seul, et à chaque fois je ris énormément car c’est exactement ça. « AGNAGNA touitouitouitouitouiiii (guitare) AGNAGNAAAAA!! » 

      Plus sérieusement, je parlais du visuel noir/rouge/blanc des White Stripes, Jack White est maintenant obsédé par le bleu et c’est bien joli aussi.

      voici la pochette de son deuxième album solo, Lazaretto, sorti en juin 2014.

      Sur cet album, on retrouve le titre Would You Fight For My Love?, un de mes morceaux préférés de la discographie entière de Jack White. En l’écoutant, j’ai l’impression de marcher sans but au petit matin dans une petite ville aux Etats-Unis.

      Bon vous l’avez compris, la musique de Jack White m’a conquise, et ce depuis bien longtemps.

      Si vous aimez le blues et le soupçon de nostalgie qui va avec, les guitares un peu old-school, les grosses-caisses et caisses-claires incisives et le rock dans son plus simple appareil, je vous invite fortement à écouter ou ré-écouter cet artiste.

      J’ai même essayé de me fabriquer une « guitare » en suivant ces conseils mais bon, ça n’a pas trop marché.

       Vivement un troisième album et une nouvelle tournée européenne !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.