More
    More

      Interview Giant Rooks : le groupe Allemand très prometteur

      Ils sont jeunes mais ils remplissent déjà des salles de concerts, fidélisant un public de plus en plus large en Europe. Petit retour en arrière, c’est en 2015 que le chanteur Frederik Rabe, le guitariste Finn Schwieters, le bassiste Luca Göttner, le claviériste Jonathan Wischniowski et le batteur Finn Thomas ont fondé Giant Rooks. En 2020, avec « Rookery », le groupe s’est libéré de l’idée de comment les choses sont « supposées » être faites. Nous avons eu la chance de leur poser des questions. Découvrez sans plus attendre leur interview sur Justfocus!

      English below !

      Giant Rooks

      Just Focus : Giant Rooks, un nom accrocheur et mystérieux, pourquoi et qui est à l’origine de ce choix ?

      Pour être honnête, nous avons juste aimé le son de ces deux mots et nous avons pensé qu’ils iraient assez bien ensemble. Je suppose qu’il y a plus d’une traduction possible, mais nous ne voulons pas déterminer quel sens est « correct » car nous voulons que tout le monde puisse faire sa propre interprétation.

      Une inspiration prolifique qui se caractérise en quelques années par de nombreux titres inédits, deux EPs et la sortie d’un premier album. Où puisez-vous votre inspiration ?

      Notre inspiration vient de différentes choses. Nous aimons écouter beaucoup de musiques différentes, ce qui a probablement un grand impact sur l’écriture de nos chansons. Mais elle nous vient aussi de l’art, des livres, des différents endroits et des villes, d’autres artistes ou des événements politiques qui peuvent nous inspirer dans notre processus créatif.

      Vous êtes un groupe hétérogène, comment décririez-vous votre relation en tant qu’esprit d’équipe et de groupe ?

      Nous avons passé tellement de temps ensemble au cours des deux dernières années et nous nous connaissons très bien. C’est le fondement de notre relation avec la bande et c’est ce qui nous unit. Sans une bonne relation dans notre groupe, tout ne fonctionnerait pas comme maintenant.

      Vous refusez de vous considérer comme un groupe de musique indépendante. Vous qualifiez votre musique « d’art pop », en quelques mots-clés pouvez-vous nous définir cette idée ?

      En fait, nous n’aimons pas mettre notre musique ou la musique en général dans des genres stricts. Nous aimons le développement continu pour sortir et échapper à ces genres classiques que vous pouvez voir partout dans le monde de nos jours. Je pense que vous pouvez entendre cette approche sur l’album car nous avons essayé de la rendre aussi diversifiée et différente que possible.

      De votre groupe se dégage une authenticité. Vous avez pré-produit et enregistré votre album à Cologne et Berlin, quelle atmosphère s’en dégage ?

      Dans l’ensemble, ces mois ont été assez intenses et il nous a fallu beaucoup de temps pour terminer les enregistrements de notre tout premier album « Rookery ». Nous avons examiné tous les détails et il nous tenait vraiment à cœur de faire le meilleur début possible. Bien sûr, c’était aussi très amusant d’être en studio, d’essayer de nouvelles choses et d’expérimenter le processus d’enregistrement d’un album entier avec 12 chansons pour la première fois.

      Une tournée européenne en 2021 est prévue mais ce n’est pas la première. Avez-vous hâte de renouer prochainement avec votre public et plus particulièrement celui Parisien après avoir fait salle comble au point Éphémère en octobre dernier ?

      Malheureusement, notre tournée a dû être reportée deux fois en raison de la pandémie mondiale de COVID-19. Donc, nous espérons vraiment que cela pourra enfin avoir lieu en 2021 et bien sûr, nous sommes plus qu’excités de revenir sur scène et enfin jouer en direct à nouveau car cela nous manque vraiment beaucoup. Notre dernier spectacle à Paris a été vraiment spécial sur cette tournée parce que c’était notre tout premier spectacle en France. On s’est vraiment bien amusés et on est impatient de revenir à Paris !

      En tant qu’artistes, qu’avez-vous ressentis en remportant en 2019 le 1Live Krone Award et le Preis für Popkultur ?

      Bien sûr, c’était une sensation géniale quand notre nom a été appelé et que nous avons réalisé que nous avions remporté ces prix. Nous mettons tellement d’efforts et de travail dans notre musique, tous les jours, et il est évidemment génial d’avoir ce genre de retour, que notre musique soit appréciée.

      Vous êtes un jeune groupe qui possède désormais une place sur la scène musicale européenne. Où vous voyez-vous dans 5 ans ? Un objectif ou un rêve à concrétiser ?

      Nous aimons ce que nous faisons et nous voulons vraiment continuer à faire de la musique ensemble et à nous amuser avec au cours des prochaines années. Évidemment, nous aimerions aller un peu plus loin. Cela comprend des choses comme développer nos compétences en tant que musiciens, jouer des spectacles dans de nouveaux pays et de nouvelles villes, écrire de nouvelles musiques et sortir plus d’albums / EPs.

      Pourriez-vous nous livrer quelques sons de votre playlist ?

      La liste est tellement longue, voici quelques titres que nous avons joués sur hot rotation dernièrement : Positions – Ariana Grande, Heat Waves – Glass Animals, Daylight – Joji, Hell N Black – Bakar, Ilomilo – Billie Eilish

      Enfin la dernière question que nous aimons poser est la suivante : si vous deviez vous définir en un adjectif, quel mot vous correspondrait le mieux ?

      Curieux.

      Merci à Giant Rooks d’avoir répondu à nos questions, nous vous invitons à découvrir leur single Heat Up juste ici !

       


       

      Meeting with Giant Rooks, the very promising German group. They are young, but they are already filling concert halls, retaining a growing audience in Europe. Back in 2015, singer Frederik Rabe, guitarist Finn Schwieters, bassist Luca Göttner, keyboardist Jonathan Wischniowski and drummer Finn Thomas founded Giant Rooks. In 2020, with «Rookery», the group got rid of the idea of how things are « supposed » to be done. We had the chance to ask them questions. Find out more about their interview on Justfocus!

      Giant Rooks

      Just Focus : Giant Rooks, a catchy and mysterious name, why and who came up with this name?

      To be honest, we just liked the sound of these two words and thought they would fit together pretty well. There is more than one possible translation, I guess. But we don´t want to determine which meaning is ”correct” as we like to keep it open for everybody to figure that out on their own.

      A prolific inspiration which is being characterized by unexpected titles, two EPs and the release of a first album. Where do you get your inspiration from?

      Our inspiration comes from lots of different things. We like to listen to lots of different music which probably has a big impact on our songwriting. But it can also be something like art, books, places and cities, other artists and political happening that inspires us in our creative process.

      You are an heterogeneous band, how would you describe your relation as a group and your team spirit?

      We have spent so much time together during the last couple of years and know each other very well. That´s the fundamental of our band relationship and keeps us together. Without having a great relationship in our band, everything wouldn´t work out the way it does right now.

      You refuse to see yourself as an independent music group; you qualify your music as « art-pop », in a few words, could you be a little more specific?

      Actually we don´t like to put our music or music in general into strict genres. We like the ongoing development of breaking out and escaping those classic genres that you can see all over the world nowadays. I think you can hear this approach on the album as well as we tried to make it sound as diverse and different as possible.

      We can feel the authenticity in your group; you pre-produced and recorded your album in Cologne and Berlin, what was the main atmosphere during that time?

      Overall these months were pretty intense and it took us very long to finish the recordings of our first ever album « Rookery ». We took a look at any detail and really put so much effort in the record to make it the best debut we could possibly do. Of course it was also great fun being in the studio, trying out new things and experience the process of recording a whole album with 12 songs for the first time.

      You have an European tour planned for 2021 but this is not the first one, are you excited to reconnect with your fans, especially the Parisians after having sold out all your tickets in le Point Éphémère last October?

      Unfortunately our tour had to be rescheduled two times now because of the global Covid-19 pandemic. So we really hope that it can finally take place in 2021 and of course we are beyond excited to be back on stage and finally play live shows again as we really miss this very much. Our last show in Paris was definitely a special one on that tour because it was our first ever show in France. We really had so much fun and can´t wait to come back to Paris!

      As artists, how did you feel when you won the 1Live Krone Award and the Preis für Popkultur in 2019?

      Of course it was a great feeling when our name got called and we realized that we won those awards. We put so much effort and work in our music everyday and it´s obviously great to experience this kind of feedback and appreciation for it.

      You are a young group that have a place on the European stage, where do you see yourself in 5 years? Any goals, plans or dreams for the future?

      We just love what we do and we definitely want to continue making music together and having fun with it over the next years. Of course we would like to take everything one step further. That includes things like developing our skills as musicians, playing live shows in new countries and cities, writing new music and releasing more albums/ EPs.

      Could you share with us few essential music that you have in your playlist?

      The list is soo long, here are some tracks we played on hot rotation lately: positions – ariana grande, Heat Waves – Glass Animals, Daylight – Joji, Hell N Black – Bakar, Ilomilo – Billie Eilish

      And last but not least, we would like to ask you: if you had to describe yourself in one adjective, which word would describe you the best?

      Curious.

      +1

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.